//img.uscri.be/pth/7c1035bece01d059cabc612eab6ac4b8a38171ce
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La ville c'est Moi

De
218 pages
Proposant une nouvelle façon de comprendre la relation entre la ville et l'identité personnelle, cet ouvrage, fruit d'une recherche approfondie sur les notions de ville et de personne à travers le temps et les disciplines, prend acte de la mutation qualitative générale dont nous sommes les contemporains. Il montre comment ce changement a partie liée avec la décentralisation et la fragmentation de l'identité personnelle dans un monde globalisé et, de la sorte, affronte le défi de repenser l'urbanisme en fonction tant des risques et incertitudes que des possibilités des villes d'aujourd'hui.
Voir plus Voir moins
Rosane Araujo
La ville c’est Moi e L’orbanisme duxxisiècle
Nous, les sans-philosophie
La ville c’est Moi
NOUS, LES SANS-PHILOSOPHIE Collection dirigée par Gilles Grelet et François Laruelle L’appel constant à la philosophie, à sa défense, à sa dignité, ne peut faire oublier qu’elle-même appelle les humains à se ranger à l’ordre du Monde, à se rendre conformes à ses fins, bonheur, intelligence, dialogue et correction. Nous, les sans-philosophie, ne participons pas de cette entreprise de mondanisation : nous cherchons une discipline de rébellion à la philosophie et au monde dont la philosophie est la forme éternitaire, pas un remaniement de plus ou un simple doute sur leurs valeurs et leurs vérités. Nous sommes en attente d’une seule régularisation: celle du «génie »,par la méthode. Plutôt que les propriétaires de la pensée, nous sommes les prolétaires de la théorie, en lutte avec la suffisance des maîtres-philosophes. Qu’on la dise gnostique, matérialiste, non-philosophique, théoriste, seule importe sa puissance de désaliénation, c’est-à-dire d’invention. Il y a de la philosophie, mais la philosophie n’est pas (réelle). Nous, les sans-philosophie, faisons acte d’ultimatum. Déjà parus : Lee CHIEN-CHANG,De la non-philosophie aux non-politiques. Nietzsche, Freud, Laruelle, 2012 Hugues CHOPLIN:L’Espace de la pensée française contemporaine. À partir de Levinas et Laruelle, 2007;Chercher en silence avec Maurice Blanchot. À partir de la pensée française contemporaine, 2013 Patrick FONTAINE:Platon autrement dit, 2007 ;L’Homme est radicalement bon, 2013 Jacques FRADIN:La Voie pauvre de la rébellion, 2006;La Science des pauvres. Traité de la richesse mortelle, 2006 Gilles GRELET(dir.),Théorie-rébellion. Un ultimatum, 2005 Patrice GUILLAMAUD,Qu’est-ce que vivre? Renonciation et accomplissement, 2008 Olivier HARLINGUE,Sans condition. Blanchot, la littérature, la philosophie, 2009 François LARUELLE: (éd.),Homo ex machina, 2005;(éd.),Fabriques de l’insécurité;, 2007Mystique non-philosophique à l’usage des contemporains, 2007 Felip MARTÍ-JUFRESA,La Possibilité d’une musique moderne. Logique de la modernité et composition musicale, 2012 Jean-Luc RANNOU,La Non-philosophie, simplement, 2005 Jordanco SEKULOVSKI,Postures et pratiques de l’Homme. Libéralisme, philosophie non-standard et pensée japonaise, 2013
Rosane ARAUJOLa ville c’est Moi e L’orbanisme duXXIsiècle Traduit du portugais par Savvas Karydakis L’HARMATTAN
A Cidade sou euédition originale portugaise © Rosane Azevedo de Araujo, 2011 ISBN 978-85-87727-59-6 The City Is Me édition anglaise © Rosane Azevedo de Araujo, 2013 ISBN 978-1-84150-639-5© L’HARMATTAN, 20145-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Pariswww.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00884-4 EAN : 9782343008844
Parce que la Liberté n’est pas d’être telle ou telle personne, mais d’être cette ville unique et absolue, de cette absolucité que personne d’autre n’est comme moi seul le suis, tout en y étant prisonnier : citadelle de la singularité, UniCité. MD MAGNO, 2006
Je dédie ce livre à tous ceux – du passé et du futur – qui me sont chers.
Remerciements
Ce livre est tiré d’une thèse de doctorat en urbanisme présentée à l’Université fédérale de Rio de Janeiro et lauréate duPrêmio CAPES de Teses2008, prix récompensant la meilleure thèse en architecture et en urbanisme au Brésil. Je remercie les professeurs, collègues et tous ceux qui, dans le cadre du PROURB (programme brésilien de post-licence en urbanisme), ont encouragé mes recherches urbanistiques. Mes remerciements vont à la CAPES (coordination pour le perfectionnement du personnel de niveau supérieur), qui m’a attribué cet important prix national et aidé dans mon stage postdoctoral. Merci à laGraduate School of Architecture Planning and Preservationde l’Université de Columbia, à New York, qui m’a accordé le statut devisiting scholar de2010 à 2012 et donné un plein accès à ses ressources et fonctionnement. Je remercie les membres du groupe NovaMente et tout spécialement MD Magno, qui m’a fourni l’outil qui ajuste la lentille permettant de voir ad hocles transformations du monde contemporain et quelques-unes des sorties possibles. Je remercie Derrick de Kerckhove pour la préface de ce livre. Je remercie Gilles Grelet et la maison L’Harmattan qui ont publié ce livre en langue française. Je remercie surtout ma famille et mes amis les plus chers, si importants à tout moment.
9