Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le Change Heidegger

De
428 pages
Il est temps de proposer une autre lecture de Heidegger. Il est temps de situer enfin le vif de sa pensée : la transformation originaire. La question de l’être abrite en effet celle du change : changement, échange, convertibilité, substitution. De la métaphysique à l’autre pensée, l’être n’est rien – que sa mutabilité.
Qu’est-ce qui vient avec le change et comment allons-nous nous transformer maintenant que l’histoire est terminée ? Dans quelles métamorphoses, quelles migrations, quelles révolutions sommes-nous engagés ? À l’heure des façonnements de soi dans l’ordre sexuel, biologique, politique, à l’heure de la plasticité identitaire, ces questions trouvent toute leur actualité fantastique. Une vision entièrement neuve de la différence peut alors prendre forme.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Catherine Malabou
Le Change Heidegger
Du fantastique en philosophie
Il est temps de proposer une autre lecture de Heidegger. Il est temps de situer enfin le vif de sa pensée : la transformation originaire. La question de l’être abrite en effet celle du change : changement, échange, convertibilité, substitution. De la métaphysique à l’autre pensée, l’être n’est rien – que sa mutabilité. Qu’est-ce qui vient avec le change et comment allons-nous nous transformer maintenant que l’histoire est terminée ? Dans quelles métamorphoses, quelles migrations, quelles révolutions sommes-nous engagés ? À l’heure des façonnements de soi dans l’ordre sexuel, biologique, politique, à l’heure de la plasticité identitaire, ces questions trouvent toute leur actualité fantastique. Une vision entièrement neuve de la différence peut alors prendre forme. Catherine Malabou, philosophe, est maître de conférences à l’Université de Paris X-Nanterre.
EAN numérique : 978-2-7561-0456-0 ISBN livre papier : 9782915280197 www.leoscheer.com
Catherine Malabou
www.centrenationaldulivre.fr
© Éditions Léo Scheer, 2004
Catherine Malabou
Le Change Heidegger Du fantastique en philosophie
Editions Léo Scheer
Non & Non Collection Philosophie dirigée par Catherine MALABOU
« Je forme le projet de dire la métamorphose des formes en des corps nouveaux. Dieux, car vous la métamorphosez aussi, favorisez mon entreprise et guidez ce poème sans interruption depuis l’origine lointaine du monde jusqu’à mon époque. »
OVIDE,Métamorphoses I, 1-4
INTRODUCTION
Le change Heidegger est un appareil qui accomplit des changements (Wandeln), des transformations (Wandlungen), des métamorphoses (Verwandlungen). Il opère dans la pen-sée à la manière d’un « convertisseur (Wandlerinstru-) », ment de structure variable qui peut être cornue basculante où l’on transforme la fonte en acier, creuset de meunerie dans lequel les gruaux se muent en farine, convertisseur de tension – analogique-numérique et numérique-analo-gique –, convertisseur de valeurs monétaires. Le change Heidegger effectue des conversions de régimes ontologiques, symboliques et existentiels : muta-tion de la métaphysique, métamorphose de l’homme, métamorphose de Dieu, changement de la parole, trans-formation du regard, mue de Heidegger lui-même. Parce qu’il opère à la foisdansetsurla pensée de Heidegger, le change Heidegger appartient et n’appartient pas à cette pensée. Il travaille en elle et hors d’elle. Le
9
Le change Heidegger
change Heidegger est en effet une invention qui résulte d’une décision de lecture. La mienne. Cette décision consiste dans lapotentialisationde trois notions voisines qui, bien qu’omniprésentes dans les textes, semblent y som-meiller du fait de la pénombre conceptuelle dans laquelle elles se tiennent constamment. Il s’agit précisément des notions de «Wandel»,«Wandlung»,«Verwandlung» : «changement», «transformation», «métamorphose», qui constituent ce que je nommerai latriade du changeet que je désignerai le plus souvent, simplement, par ses initiales : W, W, V. Jamais encore aperçue malgré son importance décisive, jamaisdistinguéepar Heidegger lui-même, cette triade est restée en attente de samise en marche exégétique. J’emprunte le mot « potentialisation » (Ermächtigung) au cours sur Platon de 1931-1932 intituléDe l’Essence de la véritépotentialisation » au. Le Bien, déclare Heidegger, est « sens où il rendapte,capable,possibleLa signification. « propre et originaire d’ajgavoqnvise : ce qui est apte à quelque chose et rend apte à quelque chose d’autre, ce avec quoi on peut commencer de faire quelque chose ; quand on dit “bien !”, cela veut dire : allons-y, faisons-le ! c’est décidé ! (! es wird entschieden es wird gemacht !) (…) Le Bien est ce 1 qui est vigoureux, ce qui s’impose, ce qui tient bon (…) . » Constituée en appareil philosophique et ainsi potentialisée, la triadeW, W, Vserait alors ce qui confère à la pensée de Heidegger sa puissance, sa vigueur, ce qui la rend à la fois
10
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin