Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le combat pour les droits de l'homme

De
254 pages
À travers ces essais, nous voyons comment l'auteur s'est engagée, tout au long de sa vie, à lutter en faveur des droits de l'homme et à prôner une éducation qui doit permettre à chaque individu de devenir conscient de son identité humaine, car l'un des buts de « l'éducation éthique » est « d'apprendre à faire une "évaluation correcte" pour pouvoir trouver, dans la plupart des cas où l'action est nécessaire, ce que l'on doit faire ou ce que l'on peut faire en faveur de la protection des droits humains. »
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

suis témoin au fil du temps ; c’est l’expression de ma révolte.
opposées. Il est certain que c’est là une source majeure de tant de querelles qui gaspillent les valeurs.
l’homme à l’Université Maltepe (Istanbul) et titulaire de la Chaire UNESCO de philosophie et des droits de l’homme.
Ioanna KUÇUR ADI
LE COMBAT POUR LES DROITS DE L’HOMME
Un enjeu philosophique de notre temps
Préface de Patrice Vermeren
Le combat pour les droits de l’homme
La Philosophie en commun Collection dirigée par Stéphane Douailler, Jacques Poulain, Patrice Vermeren  Nourrie trop exclusivement par la vie solitaire de la pensée, l'exercice de la réflexion a souvent voué les philosophes à un individualisme forcené, renforcé par le culte de l'écriture. Les querelles engendrées par l'adulation de l'originalité y ont trop aisément supplanté tout débat politique théorique.  Notre siècle a découvert l'enracinement de la pensée dans le langage. S'invalidait et tombait du même coup en désuétude cet étrange usage du jugement où le désir de tout soumettre à la critique du vrai y soustrayait royalement ses propres résultats. Condamnées également à l'éclatement, les diverses traditions philosophiques se voyaient contraintes de franchir les frontières de langue et de culture qui les enserraient encore. La crise des fondements scientifiques, la falsification des divers régimes politiques, la neutralisation des sciences humaines et l'explosion technologique ont fait apparaître de leur côté leurs faillites, induisant à reporter leurs espoirs sur la philosophie, autorisant à attendre du partage critique de la vérité jusqu'à la satisfaction des exigences sociales de justice et de liberté. Le débat critique se reconnaissait être une forme de vie.  Ce bouleversement en profondeur de la culture a ramené les philosophes à la pratique orale de l'argumentation, faisant surgir des institutions comme l'École de Korcula (Yougoslavie), le Collège de Philosophie (Paris) ou l'Institut de Philosophie (Madrid). L'objectif de cette collection est de rendre accessibles les fruits de ce partage en commun du jugement de vérité. Il est d'affronter et de surmonter ce qui, dans la crise de civilisation que nous vivons tous, dérive de la dénégation et du refoulement de ce partage du jugement. Dernières parutions Hélène JACQUIER,Ecritures et Théâtres de l’Intime. Une approche analytique des processus de la création et des représentations artistiques, 2016. Patrice VERMEREN (Dir.),Victor Cousin, Suivi de correspondance Schelling-Cousin, Réédition du n°18/19 de Corpus, revue de philosophie, 2016. Maddalena DI BENEDETTO,Nature et poétique en mouvement. Italo Calvino lecteur de Lucrèce, de l’Arioste et de Giordano Bruno, 2016.Philippe VERSTRATEN,Une possibilité autre que Heidegger. L’humanisation de l’être sans dieu, 2016.
Ioanna KUÇURADI
Le combat pour les droits de l’homme Un enjeu philosophique de notre temps Préface de Patrice Vermeren
Du même auteur (bibliographie sélective) Nietzsche veİnsan [La conception de l’être humain chez Nietzsche]. Istanbul : YankıYayınları, 1966 ; Ankara : Türkiye 5 Felsefe Kurumu Yayınları, 1995, 2009 . Schopenhauer veİnsan [La conception de l’être humain chez Schopenhauer]. Istanbul : Yankı Yayınları:; Ankara , 1968 Türkiye Felsefe Kurumu Yayınları, 2006, 2013. İnsan ve Değerleri[L’être humain et ses valeurs]. Istanbul : YankıYayınları, 1971, 1998 ; Ankara : Türkiye Felsefe Kurumu 5 Yayınları, 2013 . Etik: TürkiyeAnkara :  [Éthique]. ; Ankara Meteksan, 1977, 1988 6 Felsefe Kurumu Yayınları, 2011 . İnsan Hakları: KavramlarıSorunlar ve ı [Droits de l’homme : concepts et problèmes]. Ankara : Türkiye Felsefe Kurumu Yayınları, 2007, 2011. Human Rights: Concepts and Problems: LIT Verlag,. Münster 2013. Ethics and World Problems. Münster : LIT Verlag, 2016. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10029-6 EAN : 9782343100296
AVANT-PROPOS Il y a déjà plus de quinze ans que mon collègue et cher ami Patrice Vermeren m’avait proposé de publier dans cette collection un de mes ouvrages. Comme la pratique de la philosophie a pris tout le temps qui me restait de mon travail philosophique, c’est seulement maintenant, grâce à une autre amie, chère Ca-therine Champniers, que nous avons pu mettre ensemble quelques essais écrits en différentes occasions en français ou traduits du turc ou de l’anglais. Je suis reconnaissante à tous les deux d’avoir créé la possibilité de vous soumettre quelques-unes de mes pen-sées – un soupçon de mes pensées, ai-je envie de dire – sur des problèmes d’éthique et des droits de l’homme. J’espère que vous allez réfléchir sur ces pensées, quelquefois trop divergentes de celles qui sont répandues sur le même sujet, même choquantes à première vue, mais qui ne le seront plus si elles sont mises en rapport avec leur arrière-plan. Si nous sommes décidés de protéger les droits de l’homme et d’agir en accord avec des valeurs éthiques et si nous voulons développer un Droit qui pourrait protéger les droits de l’homme, il est nécessaire de conceptualiser à nouveau les idées des droits de l’homme sans perdre de vue les événements de notre temps. Istanbul, août 2014 Ioanna Kuçuradi
PRÉFACE IOANNA KUÇURADI, PHILOSOPHE DE L’HUMANITÉ PAR DESTIN Il est des destins philosophiques, comme celui de Ioanna Kuçuradi, qui sont une énigme. Pourquoi une jeune femme issue d’une famille lettrée appartenant à la minori-té grecque et élevée dans le bilinguisme et les Humanités classiques choisit-elle le métier de philosophe dans la Turquie des années 1950 ? Comment en vient-elle à se radicaliser sous le putsch militaire de 1960, qui exclut de l’Université son professeur, Takiyettin Mengüşoğlu, dis-ciple de Nicolai Hartmann, auteur d’une thèse de doctorat soutenue et publiée en Allemagne sous le titreÜber die Grenzen der Erkennbarkeit bei Husserl und Scheler (1937)et fondateur d’une anthropologie ontologique qui veut saisir l’homme dans sa plénitude biopsychique con-crète, une exclusion qui le frappe avec cent-quarante-six autres universitaires d’Ankara et d’Istanbul ? De quelle manière triomphe-t-elle d’une institution qui cherche à l’éliminer de l’Université en utilisant les insinuations les plus scélérates sur la capacité philosophique et la maîtrise de la langue turque d’une jeune femme d’origine hellène, mais dont les coups ne servent qu’à renforcer sa convic-tion de pensée, sa fidélité à ses maîtres et sa détermination à surmonter les entraves à la réalisation de son destin ? Un destin inéluctable, puisqu’exclue de son poste d’assistante à l’Université d’Istanbul, elle se trouve accueillie à l’Université d’Atatürk à Erzurum, où elle est saisie par la conscience des dimensions économiques et sociales de la situation politique de la Turquie contemporaine. Puis elle fonde le département de philosophie de l’Université Ha-
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin