Le désir-temps

De
Publié par

Le temps suspendu comme moment heureux est à juste titre considéré comme extrêmement précieux. Mais on peut se demander : par quoi donc peut-il bien être suspendu ? L'hypothèse que l'auteur examine consiste dans l'idée que le temps est suspendu par le désir s'assouvissant. Ou que le temps suspendu n'est rien d'autre que du désir-temps : ni désir de temps, ni temps du désir ; il relève de leur unité profonde. Il s'agira d'élucider cette hypothèse notamment avec Rousseau, les épicuriens et les stoïciens.
Publié le : vendredi 1 mars 2013
Lecture(s) : 87
Tags :
EAN13 : 9782296532298
Nombre de pages : 120
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
OUVERTURE PHILOOSHPQIEULR-SIDÉE  eLSPMETus spmetmoemm mopsneudc eux est ent heurrtitoc euj à etsmmcoexe idnsé ércéei trpmenertmêpeut on Maisux. p : rednamed es eu pncdoi uo qarepsu udnL ?opyhilt-ie bêtn  srerdiae aximen rocthèse que je voul euq eé spmet e dteisnsidls anédisl  esaos rssuspest  parendusus enspe  lmpteuO .euq sivutnase du désautre qur ei ndudn etsni, psem tder siéd in : spmet-ride lève  rel; ilis r uédspd t me drdboadecilué ettec rsèhtopyhuniteur ofoné prlIs ed .ard aigicépieur enslet ts sicïo.sneeC e, notamment ave coRsuesua ,el s iouq ne erdnerpténiu lteisnscoss i euad-ritsà- comr desayedesE .siusnpuséésop lramoe  vtendie-retpm sd  uédise ses prainsi qucaéc elitnoélar au mentrd dregarp ,noitelapicnie  dntmeuaalévl eédis-retpm sed semble rendre l sonicossétéiuq én galéréeise  ddes es, autrtre  ,nengeimoapnec t esC. leabobprmi sulp ne sulp urra saquon poomortu e ealc soutna dess detoausetu te lépsanoéet dpermmps r-teopprel apss eédace trenn ioitosar te noitarélécr dun dpercevoi xedc tesee jnuen iole:  rteexé ed isédnoc tpecA imenà oCvune.sre :erturenc LauruobuA e snaS ,g 2e,trtiBNIS8.00eltnsiesemtn.eirry Giraud, agréd éghp esoliihpo ve, eitent igseue 0sor0-125,3143-301-0 9 :-278
OUVERTUREPHOSILHIOPEQU
Thierry GIRAUD
LE DÉSIR-TEMPS
ESSAI SUR LE TEMPS SUSPENDU
    Le désir-temps  Essai sur le temps suspendu                        
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau,
Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot
Une collection d'ouvrages qui se propose d'accueillir des travaux originaux sans exclusive d'écoles ou de thématiques.
Dernières parutions
Il s'agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions qu'elles soient le fait de philosophes "professionnels" ou non. On n'y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu'habite la passion de penser, qu'ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Norbert HILLAIRE,La fin de la modernité sans fin, 2013. Jean-Pierre GRES,démocratie et le vivant. Un système àLa lépreuve des hommes, 2012. François HEIDSIECK,LOntologie de Merleau-Ponty(réédition), 2012.María PUIG de la BELLACASA,Politiques féministes et construction des savoirs, 2012. Pascal KOLESNORE,Histoire et liberté : éclairages kantiens, 2012. Mahamadé SAVADOGO,Penser lengagement, 2012 Françoise KLELTZ-DRAPEAU,Une dette à légard de la culture grecque. La juste mesure dAristote, 2012. Julien GARGANI,Poincaré, le Hasard et létude des Systèmes Complexes, 2012. Jean-Pascal COLLEGIA,Spinoza, la matrice, 2012. Miklos VETÖ,Explorations métaphysiques, 2012. Marcel NGUIMBI,Penser lépistémologie de Karl Popper, 2012.
Thierry Giraud     Le désir-temps  Essai sur le temps suspendu LHarmattan
 Du même auteur   Uns spiritualité athée est-elle possible ?,L'Harmattan, 2011. © LHARMATTAN, 2013 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.frharmattan1@wanadoo.frISBN : 978-2-343-00121-0 EAN : 9782343001210
 À Lulle
Je tiens à remercier les étudiantes et les étudiants de l'I.U.T.A. de l'année 2011/2012.
 
Introduction   « Matin de printemps-mon ombre aussi déborde de vie !1»     Il est des moments étranges où le temps semble comme suspendu. Parmi de nombreuses évocations de ceci, deux exemples. « il y a des cas d'absorption profonde dans une pensée ou un sentiment, d'extase même où le temps disparaît de la conscience.2» Ou encore, dans une tout autre perspective philosophique : « La vraie vie est dans ce suspens du temps...3Mais par quoi le temps est-il donc suspendu ?» Comment s'opère ce suspens du temps ? L'hypothèse que je vais examin er consiste dans l'idée que le temps est suspendu par le désir s'assouvissant. Plus précisément, la réflexion qui va suivre a pour objectif de montrer que le temps suspendu n'est rien d'autre que du désir-temps. Le désir-temps, c'est -à-dire, ni le temps du désir, ni le désir de temps, mais, ce qu'on appellera pour l'instant, l'unité du désir et du temps, en certains moments privilégiés. Le désir-temps est l'accomplissement d'un désir ou 1 Issa,Poème de KobayashiHaiku, anthologie du poème court japonais, Gallimard, 2002, p. 27. 2A. Fouillée, introduction àLa genèse de l'idée de tempsde J. M Guyau, L'Harmattan, 1998, p. XII. 3P. Zaoui,La traversée des catastrophes,Seuil, 2010, p. 372. 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.