Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 16,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

LE DON DES PHïLOSOPHES
Extrait de la publication
Du même auteur
Sade, ’îetîo du corpŝ îertî PUF, « Croîsées », 1978
Caude Léî-Strauŝŝ et ’athropoogîe ŝtructurae Belfond, 1991 ; Pocket, 2000 ; Poînts, 2011
Puîc Space ad Democracy (avec Tracy Strong) Unîversîty of Mînnesota Press, 2000
Le Prî de a érîté Le do, ’arget, a phîoŝophîe Seuîl, « La couleur des îdées », 2002
La îe quî îet Herne, « Carnets de L’Herne », 2008
Caude Léî-Strauŝŝ, e paŝŝeur de ŝeŝ Perrîn, « Tempus », 2008
Extrait de la publication
MARCEL HÉNAFF
LE DON DES PHïLOSOPHES REPENSER LA RÉCïPROCïTÉ
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, d Romaî-Road, Parîŝ XïV
isbn 97-2-02-107580-9
© Édîtîoŝ du Seuî, marŝ 2012
Le Code de a proprîété îteectuee îterdît eŝ copîeŝ ou reproductîoŝ deŝtîéeŝ à ue utîîŝa-tîo coectîe. Toute repréŝetatîo ou reproductîo îtégrae ou partîee faîte par queque procédé que ce ŝoît, ŝaŝ e coŝetemet de ’auteur ou de ŝeŝ ayatŝ cauŝe, eŝt îîcîte et coŝtîtue ue cotrefaço ŝactîoée par eŝ artîceŝ L. 335-2 et ŝuîatŝ du Code de a proprîété îteectuee.
www.ŝeuî.com
Extrait de la publication
Orîetatîoŝpréîmîaîreŝ
Quî a faît u do pour receoîr e retour ’a 1 paŝ faît u do . Séèque
Faîŝ à autruî ce que tu ŝouhaîteŝ qu’î te ŝoît faît à toî-même. Rège d’or
Otoogîquemet e do eŝt gratuît, o motîé 2 et déŝîtéreŝŝé . Jea-Pau Sartre
Ce e ŝot poît eŝ phîoŝopheŝ quî coaîŝŝet e mîeu eŝ hommeŝ ; îŝ e eŝ oîet qu’à traerŝ eŝ préjugéŝ de a phîoŝophîe, et je e 3 ŝache aucu état où ’o e aît tat . Jea-Jacqueŝ Rouŝŝeau
Premièresquestions
Quad î ŝ’agît du do, eŝ phîoŝopheŝ ŝe euet eŝ puŝ gééreu. Le ŝeu raî do à eurŝ yeu eŝt e do ŝaŝ retour. Attedre d’autruî qu’î rede, îoquer a récîprocîté, ce ŝeraît déjà faîre reluer erŝ ŝoî e mouemet du doer et aîŝî auer ’îtetîo déŝîtéreŝŝée quî ŝeue coféreraît ŝo ŝeŝ au geŝte oatîf. Cea e reîet paŝ à afIrmer que touŝ eŝ phîoŝopheŝ
1. Séèque,Des bîenfaîts, ï, ï, 9. 2. J.-P. Sartre,Cahîers pour une morale, 32. 3. J.-J. Rouŝŝeau,Émîle,Œuvres complètes, Parîŝ, Gaîmard, « Bîîo-thèque de a Péîade », 1969, o. 4, p. 535. 7
Extrait de la publication
L E D O N D E S P H ï L O S O P H E S peŝet î même agîŝŝet aîŝî. Car formuée e ceŝ termeŝ, cette trèŝ haute eîgece de gééroŝîté rîŝqueraît de reŝter horŝ de a portée deŝ peŝeurŝ mêmeŝ quî ’éocet. Pourtat, daŝ ŝa radîcaîté, cette reedîcatîo ’eŝt paŝ pure raade ; ee îŝe d’aord à actîer ue îgîace crîtîque. E déîat au doateur toute attete de retour ee eted aat tout afIrmer qu’î e ŝauraît être queŝtîo d’aîger ŝo geŝte ŝur ’opératîo marchade. L’îjoctîo ŝeraît doc de e paŝ céder à deŝ coŝîdératîoŝ d’îtérêt, î d’accepter a domîatîo ŝaŝ reŝte d’ue écoomîe orîetée quaŝî ecuŝîemet erŝ a recherche du proIt et du retour ŝur îeŝtîŝŝemet, ref erŝ tout ce que eŝ phîoŝopheŝ tedet à appeer ’échange– ŝaŝ meŝurer que ce mot uî-même eŝt rîche de mutîpeŝ ŝîgîIca-tîoŝ o écoomîqueŝ. L’échage, orŝqu’o e pare à propoŝ du do, ŝeraît e geŝte de compeŝatîo eŝcompté et accompî e répoŝe au geŝte gééreu. Pour certaîŝ, ’échage commece-raît aec ’attete par e doateur d’ue rétrîutîo ŝymoîque e ŝeraît-ce que ŝouŝ a forme d’ue gratîtude eprîmée par e ééIcîaîre et parfoîŝ îŝéparae d’u oŝcur ŝetîmet de dette à acquîtter. Toute récîprocîté, fût-ee de ŝîmpe îtetîo, aue-raît e do. Toute attete de répoŝe, même îmmatérîee, eŝt dèŝ orŝ ŝuŝpecte, et doît ’être comme ŝuppoŝat d’emée ue îŝée îtéreŝŝée, comme raattat utîmemet erŝ ŝoî e moue-met partî de ŝoî. Ee efermeraît e doateur daŝ e cerce du Même. C’eŝt pourquoî, à ce ŝujet, eŝ phîoŝopheŝ – a pupart e tout caŝ – etedet e rîe céder ŝur e prîcîpe de gééroŝîté gracîeuŝe : îŝ écartet catégorîquemet toute ogîque de rétrîu-tîo. Leŝ ŝceptîqueŝ dîrot : pourquoî e effet ŝouŝcrîraîet-îŝ à ue tee ogîque ŝaŝ rîŝquer de ŝ’aouer meŝquîŝ aorŝ qu’î e coûteconceptuellementrîe à teîr cette émîete poŝîtîo tout e ŝ’attîrat de ŝurcrot ’admîratîo ootîerŝ accordée à toute îtraŝîgeace perçue comme réŝîŝtace à a médîocrîté ? Soît. Cette îroîe eŝt pourtat eceŝŝîe : eŝ puŝ gradeŝ tradîtîoŝ moraeŝ ot toujourŝ coŝîdéré comme îŝéparaeŝ ’afIrma-
O R ï E N TAT ï O N S P R É L ï M ï NA ï R E S
tîo deŝ eîgeceŝ eŝ puŝ hauteŝ et e faît que ŝeuŝ quequeŝ ŝageŝ ŝot capaeŝ d’e atteŝter a pratîque. O pourra auŝŝî ŝe demader – au ŝeu u de a îŝte deŝ peŝeurŝ îcî dîŝcutéŝ – ŝî eŝ queŝtîoŝ quî îeet d’être eîŝagéeŝ ŝot de ature récete. La répoŝe eŝt caîremet que o. Quequeŝ teteŝ acîeŝ où ’éoge de a gratuîté apparat fodameta îeet d’emée à ’eŝprît, qu’îŝ ŝoîet phîoŝophîqueŝ, comme e traîtéDes bîenfaîtsde Séèque, ou reîgîeu, comme e tete éagéîque. S’agît-î, daŝ ceŝ tradîtîoŝ, de déŝîger ’u deŝ traîtŝ fodametau de toute moraîté ? Ou îe de compredre a ature du îe quî uît eŝ hommeŝ ? Ce ŝera à dîŝcuter. Saŝ teter îcî d’étaîr ue gééaogîe quî eîgeraît ue mîutîeuŝe equête de phîoogîe et d’athropoogîe hîŝtorîque, o peut remarquer éamoîŝ qu’o e troue î chez Pato î chez Arîŝtote u éoge epîcîte du do gracîeu comparae à ceuî que propoŝe Séèque. C’eŝt putôt par ŝo eerŝ que cette gratuîté ŝe ŝîgae chez e fodateur de ’Académîe, prîcîpaemet daŝ ŝa rude codamatîo deŝ Sophîŝteŝ déocéŝ comme « marchadŝ de ŝaoîr ». ï eur oppoŝe Socrate quî pare aec quî eut ’etedre ŝaŝ eŝcompter a moîdre compeŝatîo Iacîère. Cea apparat ecore daŝ e og paŝŝage deŝLoîsquî propoŝe d’ecure împîtoyaemet eŝ marchadŝ de a future cîté aI d’éparger au cîtoyeŝ eŝ rîŝqueŝ de cotamîatîo que comportet eurŝ 4 pratîqueŝ d’échage îtéreŝŝé, décaréeŝ îmmoraeŝ . Arîŝtote, puŝ modéré, toère eŝ marchadŝ daŝ a cîté maîŝ eŝ reègue daŝ u quartîer ŝéparé. Seo ŝa recherche du « mîîeu juŝte », î déIît eŝ ŝîtuatîoŝ où, daŝ oŝ rapportŝ aec autruî, a îéraîté gééreuŝe eŝt eŝtîmae ; ee peut ceŝŝer de ’être ŝî ee deîet gaŝpîage îrreŝpoŝae, coceŝŝîo au latteurŝ ou moye de domîatîo. Nouŝ oîà déjà fort éoîgéŝ du mode homérîque
4. Je me permetŝ îcî – pour e paŝ aourdîr ce rappe hîŝtorîque – de reoyer à a préŝetatîo détaîée que j’e propoŝe daŝLe Prîx de la vérîté. Le don, l’argent, la phîlosophîe, Parîŝ, Seuî, 2002, chap. i : « Pato et ’arget deŝ Sophîŝteŝ », et chap. ii : « La fîgure du marchad daŝ a tradîtîo îdo-européee ».
9
L E D O N D E S P H ï L O S O P H E S où eŝ rapportŝ d’amîtîé, comme eŝ rapportŝ d’aîace etre îgageŝ et chefferîeŝ ou etre cîtéŝ, ŝ’eprîmaîet d’aord par deŝ préŝetŝ récîproqueŝ, ŝouet ŝomptueu, ’hoŝpîtaîté ee-5 même état régée par deŝ rîtueŝ de doŝ offertŝ et reduŝ . ï eŝt îtéreŝŝat de oter que emomentSocrate e Grèce correŝpod, à quequeŝ déceîeŝ prèŝ, à ’apparîtîo de gradeŝ Igureŝ de ŝageŝŝe e Aŝîe – Bouddha e ïde, Cofucîuŝ et Lao-Tŝeu e Chîe, Iatîo du zoroaŝtrîŝme e Perŝe, reou-eau du prophétîŝme e ïŝraë, ref ce que Kar Jaŝperŝ appee a 6 « pérîode aîae » et que caractérîŝe u certaî omre de traîtŝ commuŝ : doute ŝur a raîŝo d’être deŝ rîteŝ acîeŝ, orîe-tatîo erŝ deŝ croyaceŝ moothéîŝteŝ, déeoppemet d’ue îŝîo morae perŝoee. ï ŝ’agît d’u aŝte tourat aorî-ŝat ’îtérîorîŝatîo deŝ ormeŝ, a ŝîcérîté deŝ reatîoŝ et a pureté deŝ îtetîoŝ. La récîprocîté cérémoîee deŝ doŝ et deŝ ŝerîceŝ ŝeme e grade partîe déégîtîmée au proIt d’u choî mora perŝoe prîîégîat a gééroŝîté uîatérae. Ue maîme e apparece îtacte ŝurît pourtat à ce tourat ŝpîrî-tue, cee que ouŝ coaîŝŝoŝ ŝouŝ e om de Rège d’or : faîŝ à autruî ce que tu oudraîŝ qu’î te ŝoît faît à toî-même. Te eŝt, par eceece, ’éocé de ’eîgece de récîprocîté. Seraît-ce à e reîquat d’ue pérîode acîee o ecore ŝufIŝammet afIée par ue moraîté ŝaŝ coceŝŝîo prîîégîat ’attîtude de pure gratuîté ? Sî c’étaît e caŝ, commet, quequeŝ ŝîèceŝ
5. Cf. M. Fîey,Le Monde d’Ulysse, Parîŝ, Maŝpero, 197, chap. v : « Mœurŝ et aeurŝ », et E. Scheîd-Tîŝŝîîer,Les Usages du don chez Homère, Nacy, Preŝŝeŝ uîerŝîtaîreŝ de Nacy, 1994 ; L. Geret « La repréŝetatîo de a aeur e Grèce acîee »,Anthropologîe de la Grèce ancîenne, Parîŝ, Maŝpero, 1967. 6. Leŝ dateŝ cocerat Sîddhârta Gautama deeu Bouddha ŝot ecore ŝujetteŝ à dîŝcuŝŝîo et tedet à être réîŝéeŝ pour être dépacéeŝ erŝ a fî du e v ŝîèce a. J.-C. ; eeŝ ŝot procheŝ de ceeŝ reatîeŝ à Cofucîuŝ. Quat à Lao-Tŝeu, eŝ certîtudeŝ îographîqueŝ à ŝo ŝujet ŝot mîceŝ. Socrate appartîet à a géératîo ŝuîate. Ce ŝot putôt ŝeŝ prédéceŝŝeurŝ, Empédoce, Aaî-madre, Héracîte, Parméîde, que ’o peut dîre cotemporaîŝ deŝ gradeŝ fîgureŝ de ŝageŝŝe îdîeeŝ et chîoîŝeŝ. Ajoutoŝ que, de toute faço, cette pérîode aîae dot pare Jaŝperŝ ŝ’éted ŝur puŝ de troîŝ ŝîèceŝ. 10
Extrait de la publication
O R ï E N TAT ï O N S P R É L ï M ï NA ï R E S
puŝ tard, a prédîcatîo éagéîque pourraît-ee ecore céérer cette maîme comme réŝumat « a oî et eŝ prophèteŝ » ? À ’époque de a aîŝŝace du chrîŝtîaîŝme, e effet, c’eŝt ue tout autre coIguratîo quî ŝe deŝŝîe, au cetre comme à a pérîphérîe de ’Empîre romaî. La « pérîode aîae » correŝ-podaît à a aîŝŝace d’ue îerté îtérîeure ecore îcoue. La ouee époque eŝt cee d’ue crîŝe deŝ commuautéŝ et d’ue mîŝe e cauŝe deŝ îégaîtéŝ de ŝtatutŝ et de reeuŝ. Leŝ aŝpectŝ de cette crîŝe ŝot mutîpeŝ. Jéŝuŝ pare daŝ u cotete de dîîŝîo ŝocîae et de colîtŝ reîgîeu aîguŝ à ’îtérîeur du mode juîf. À Rome même, Séèque, cotemporaî de Pau, coŝtate et dépore ’égoŝme quî trîomphe daŝ eŝ caŝŝeŝ faorîŝéeŝ. Leŝ cœurŝ ŝe fermet ; eŝ groupeŝ ŝe repîet. La récîprocîté gééreuŝe ’a paŝ prîŝe ŝur ceŝ modeŝ oquéŝ ; c’eŝt putôt a récîprocîté égatîe quî ’emporte : cee deŝ jaouŝîeŝ, deŝ déocîatîoŝ, deŝ règemetŝ de compteŝ ŝagatŝ, et cea daŝ e cadre de ’epoîtatîo à grade échee d’ue popuatîo aŝŝerîe et e puŝ ŝouet étragère. Ue ŝeue îŝŝue : par e haut, ou eat d’E Haut. C’eŝt à partîr de cette ŝîtuatîo que ouŝ deoŝ îre e traîtéDes bîenfaîtsde Séèque et compredre ŝa théoogîe : « Leŝ dîeu îmmorteŝ eu-mêmeŝ dépoîet îaŝŝa-emet eur gééroŝîté ŝaŝ ŝe aîŝŝer décourager par eŝ outrageŝ 7 ou ’îdîfférece deŝ hommeŝ à eur égard . » C’eŝt depuîŝ ce même fod que ouŝ deoŝ etedre e meŝŝage éagéîque procamat : « Aîmez oŝ eemîŝ, faîteŝ du îe à ceu quî ouŝ haŝŝet, éîŝŝez ceu quî ouŝ maudîŝŝet… À quî te frappe ŝur ue joue, préŝete ecore ’autre » (Lc 6,27-29). L’audace eŝt grade. ïcoteŝtaemet, u tourat majeur eŝt e courŝ. Epérîece d’aord ocae et parfoîŝ éphémère, ’îdée moothéîŝte troue aorŝ ue ouee chace, cee d’u paŝŝage deŝ frotîèreŝ. Daŝ ’Empîre déjà coŝmopoîte, ’amour d’u Dîeu uîque, îdîfféret au atîoŝ comme au ŝtatutŝ ŝocîau, prîîégîat eŝ paureŝ et eŝ perŝécutéŝ, e pouaît que reco-
7. Séèque,Des bîenfaîts, ï, ï, 9. 11
Extrait de la publication
L E D O N D E S P H ï L O S O P H E S
trer ue répoŝe de puŝ e puŝ uaîme et paŝŝîoée, partî-cuîèremet daŝ eŝ métropoeŝ au cutureŝ méagéeŝ et au rîteŝ îdéŝ de eur ŝuŝtace. Le meŝŝage de Pau, ŝe préŝe-tat uî-même comme témoî du Reŝŝuŝcîté, procame d’aord cecî : ue même humaîté, u mode commu, u dîeu uîque et perŝoe, ue fraterîté uîerŝee, ue eŝpérace îIîe, ue îe éteree offerte à touŝ : « ï ’y a puŝ î Juîf î Getî ; î ’y a puŝ î eŝcae î îre ; î ’y a puŝ î homme î femme ; car touŝ ouŝ êteŝ u e Jéŝuŝ-Chrîŝt » (Ga 3,2). Aucue reîgîo ocae ’étaît e meŝure d’oppoŝer ue ateratîe à ue offre de ŝaut auŝŝî péîère et gééreuŝe. Puŝ ecore : dèŝ orŝ que a foî reîgîeuŝe eŝt îée à ue promeŝŝe de ŝaut, o peut coŝî-dérer que ’îdée moothéîŝte eŝt e marche. Ceŝ croyaceŝ moothéîŝteŝ ouraîet eŝ premîèreŝ rècheŝ e faeur d’u uîerŝaîŝme coquérat. Leŝ phîoŝophîeŝ ŝtocîeeŝ aaîet déjà îdîqué cette oîe, maîŝ ŝaŝ a ogîŝtîque deŝ ŝymoeŝ et deŝ rîteŝ que peut fourîr ue reîgîo. C’eŝt pourquoî eeŝ reŝtaîet îcapaeŝ d’atteîdre e grad omre e ŝeŝ affectŝ ; îcapaeŝ ŝurtout de îer deŝ repréŝetatîoŝ à deŝ pratîqueŝ du quotîdîe quî traerŝet e tempŝ et formet eŝ ŝédîmetŝ d’ue cuture. Ue doue gééroŝîté pouaît ŝ’afIrmer : cee de a dîîîté offrat e ŝaut daŝ u geŝte de grâce îcommeŝu-rae ; cee deŝ croyatŝ appeéŝ à ŝe ŝouteîr eŝ uŝ eŝ autreŝ. Meŝŝage éagéîque et pauîîe, phîoŝophîeŝ attachéeŝ à ’îdée de déŝîtéreŝŝemet : deu mîe aŝ d’hîŝtoîre reîgîeuŝe, morae et îteectuee ot, e Occîdet, roué ŝur cet hérîtage. ï ŝ’agît îe etedu d’ue hîŝtoîre compee quî a cou deŝ arîatîoŝ coŝîdéraeŝ aec ’apparîtîo de ’îŝam au Moye-Orîet, aec ’îtégratîo de a peŝée grecque daŝ a théoogîe du Moye Âge, ou ecore aec a ouee dîrectîo împrîmée au chrîŝtîaîŝme par a Réforme. Maîŝ î e ŝauraît être queŝtîo îcî d’etrer daŝ ceŝ coŝîdératîoŝ.
*
12
Extrait de la publication