Le Maghreb à la croisée des chemins

De
Publié par

A l'aune des révoltes arabes, la question de la modernité suscite un grand intérêt. Le monde arabe sera-t-il en mesure de tourner le dos au passé ou restera-t-il attaché à sa tradition ? Existe-t-il une modernité en dehors du modèle occidental ? La réflexion porte ici essentiellement sur la question de la modernité au Maghreb et s'inscrit dans le contexte global du monde arabe et de sa relation avec l'Occident.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 3
EAN13 : 9782140002014
Nombre de pages : 214
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Zàkàrîà FatIH
Le Maghrebà la croIsée des chemIns :
l’enjeu de la tradItIon et le déi de la modernIté
l’enjeu de la tradItIon et le déi de la modernIté
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
LEMAGHREBÀLACROISÉEDESCHEMINS: O·HQMHX GH OD WUDGLWLRQ HW OH GpÀde la modernité
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Hassan BANHAKEIA,Histoire de la pensée nord-africaine,2016.Saïd CHIBANE,L’Algérie entre totalitarisme & populisme, La fausse ouverture ou l’heure des illusions/désillusions, tome2,2016 Saïd CHIBANE,L’Algérie entre totalitarisme & populisme, Le temps du parti unique, tome1,2016 Pascal CYR,Égypte, la guerre de Bonaparte, 2015 Philippe GAILLARD,Génération Algérie: Mémoire d'un quidam, 2015 Mustapha ARIHIR,Les relations extérieures franco-algériennes à l’épreuve de la reconnaissance, de 1962 à nos jours, 2015. Chadia CHAMBERS-SAMADI,Répression de manifestants algériens, 2015. Mohammed Anouar MOGHIRA,L’Égypte en marche ?. Les atouts, les espoirs et les défis (1952-2015), 2015 Mohamed HARAKAT, Les paradoxes de la gouvernance de l’État dans les pays arabes,2015.Mohammed GERMOUNI, Le protectorat français au Maroc.Un nouveau regard,2015.Guillaume DENGLOS,La revueMaghreb(1932 - 1936).Une publication franco-marocaine engagée,2015. Michel CORNATON, Nelly FORGET et François MARQUIS,Guerre d’Algérie, ethnologues de l’ombre et de la lumière,2015. Saïd MOURABIT,L’économie politique de la production législative au Maroc, 2015. Raymond NART,Histoire intérieure de la rébellion dans les Aurès, Adjoul-Adjoul, 2015. Fawzi ROUZEIK, LeGroupe d’Oujda revisité par Chérif Belkacem, 2015. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Le Consulat de France à Tunis aux e e XVII et XVIII siècles, 2014. Frédéric HARYMBAT,Les Européens d’Afrique du Nord dans les armées de la libération française(1942-1945), 2014. Maurizio VALENZI,J’avoue que je me suis amusé, Itinéraires de Tunis à Naples, 2014.
Zakaria Fatih
LEMAGHREBÀLACROISÉEDESCHEMINS: O·HQMHX GH OD WUDGLWLRQ HW OH GpÀde la modernité
6
© L'HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07508-2 EAN : 9782343075082
Avant-propos
Sî jamaîs un jour on vouaît assocîer a modernîté à une déîté, î n’y auraît pas de meîeure îmage que cee de Janus pour en transmettre ’îdée. Dans a mytoogîe romaîne, e buste quî e représente est étrangement marqué par deux têtes, ce quî donne deux regards opposés, une manîère quî permet à Janus d’avoîr sîmutanément un doube regard. ï regarde devant et derrîère uî. DansLes fastesd’Ovîde, Janus est décrît comme ayant deux vîsages, une quaîté quî uî est unîque parmî es dîeux céestes. ï est e gardîen du monde et toutes es autres déîtés dépendent de uî, y comprîs Jupîter.En son onneur et de son appeatîon, on auraît tîré janvîer quî, avec e moîs de évrîer, n’exîstaît pas dans ’ancîen caen-drîer romaîn et, de cette manîère, î se seraît pacé, au îeu de mars, au début de ’année. Janus, quî symboîsaît e caos pour es Grecs, devîent ’înîtîateur du Nouve An et e poînt de rencontre du passé, ’année acevée, et de ’avenîr, ’année nouvee : « … tu sourîras de mes noms : j’aî beau être e même, tantôt je suîs appeé Patucîus (‘ceuî quî ouvre’), tantôt Causîus (‘ceuî quî erme’) par a bouce du sacrîicateur… 1 j’aperçoîs à a oîs ’Orîent et ’Occîdent » . La doube quaîté
1Ovîde,Les fastes, T.ï, texte étabî, traduît et commenté par Robert Scîîng, Parîs, Les Bees Lettres, 1992, p. 6.
7
qu’î încarne, comme e corps auque s’attacent e passé et ’avenîr, est ce quî aît de uî ’exempe e pus concret et e pus apte à transmettre ’îdée de a modernîté. Maîs î n’y a pas que cea. L’îdée derrîère a coexîstence de deux opposés dans un seu corps représente eur înterdépendance et e crîtère sans eque a vaeur de ’autre opposé ne pourraît être reconnue : Cependant tu demandes sî e présage d’une pîèce peut être vaabe et pourquoî nos maîns aîment recevoîr de vîeîes monnaîes de bronze. Le bronze se donnaît jadîs : ’or est aujourd’uî d’un meîeur présage ; évîncée, a vîeîe monnaîe a dû céder a pace à a nouvee. Nous aussî, nous aîmons es tempes dorés, bîen que es ancîens nous agréent : a majesté convîent toujours à a dîvînîté. Nous ouons e passé, maîs nous proitons du présent : ’un et ’autre usage 2 mérîtent une égae consîdératîon. En îsant ces îgnes, î est împossîbe de ne pas penser à Baudeaîre et à a duaîté de ’expressîon dont î aît usage pour 3 parer de a nature dédoubée de a beauté , ou du dandysme 4 « comme e dernîer écat d’érosme dans es décadences » , ou encore de a modernîté ee-même comme « e transîtoîre, e ugîtî, e contîngent, a moîtîé de ’art, dont ’autre moîtîé 5 est ’éterne et ’îmmuabe » . Janus seraît e symboe de a modernîté ; î încarne sa duaîté et ses opposés. Accabé par e ardeau du passé, î court toujours à a recerce de ’avenîr. ï scrute a tradîtîon qu’î ne quîtte jamaîs des yeux et absorbe
2 3
4 5
8
ïbîd., p. 9. « Toutes es beautés contîennent, comme tous es pénomènes possîbes, queque cose d’éterne et queque cose de transîtoîre, - d’absou et de partîcuîer », cîtatîon tîrée de ’ouvrage de Cares Baudeaîre :Écrîts estétîques,préace de Jean-Crîstope Baîy, Parîs, Unîon Générae d’Édîtîons, 1986, p. 184. ïbîd., pp. 390-391. ïbîd., pp. 372-373.
es lux de a modernîté auxques î est toujours ouvert. ï est prîs, comme ’îdée de a modernîté, dans a ataîté d’un état înéuctabe. Désormaîs, c’est aussî de cette manîère que ’îdée de a modernîté sera traîtée dans cet ouvrage.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.