Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les Sens de l’évolution technique

De
383 pages
Deux types d’adversaires s’affrontent en permanence sur la question de l’évolution technique : d’un côté, ceux qui pensent que cette évolution suit une logique interne, inéluctable et en somme infernale (« on n’arrête pas le progrès ») ; de l’autre, ceux qui pensent qu’aucune téléologie n’oriente inexorablement le changement et que l’homme est maître de son destin. Ces positions s’accordent toutefois sur le sens de l’expression « évolution technique », qui équivaudrait à « développement autonome des techniques dans l’histoire ».
Or c’est cette définition a minima qui peut être mise en doute. Le présent livre n’a pas pour objectif de réfléchir aux grandes orientations des changements en cours ; il a pour but d’apporter un éclairage sur les significations multiples du mot même d’évolution. Non pas donc dire s’il y a, oui ou non, une évolution technique mais examiner les sens de ce « il y a ».
Voir plus Voir moins
Xavier Guchet
Les Sens de l’évolution technique
Deux types d’adversaires s’affrontent en permanence surla question de l’évolution technique : d’un côté, ceux qui pensent que cette évolution suit une logique interne, inéluctable et en somme infernale(« on n’arrête pas le progrès ») ;de l’autre, ceux qui pensent qu’aucune téléologie n’orienteinexorablement le changement et que l’homme est maître de son destin. Ces positions s’accordent toutefois sur lede sens
l’expression « évolution technique », qui équivaudrait à « développement autonome des techniques dansl’histoire ».Or c’est cette définitiona minimaqui peut être mise en doute. Le présent livre n’a pas pour objectif de réfléchir aux grandes orientations des changements en cours ; il a pour but d’apporter un éclairage sur les significationsmultiples du mot même d’évolution. Non pas donc dires’il y a, oui ou non, une évolution technique mais examiner les sens de ce « il y a ». Agrégé et Docteur en philosophie, Xavier Guchet enseigne à Paris.Les Sens de l’évolution techniqueest son premier livre.
EAN numérique :997788--22--77556611--00446790--06 EAN livre papier : 9782915280791 www.leoscheer.com
Xavier Guchet
www.centrenationaldulivre.fr
© Éditions Léo Scheer, 2005
Xavier Guchet
Les Sens de l’évolution technique
Editions Léo Scheer
Non & Non Collection Philosophie dirigée par Catherine MALABOU
à Dominique Arnoux, en témoignage de reconnaissance
INTRODUCTION
« Entendu il y a dix mois, une concierge causant avec un locataire, devant sa loge : — Nous n’y sommes pour rien, disait-elle. Tout cela tient à l’Évolution… »
L’oubli des techniques
Paul Nizan,La Conspiration
Il ne se passe pas un jour sans que l’on salue dans la presse ou à la télévision quelque nouvelle prouesse de la technoscience, destinée à devenir dans un avenir plus ou moins proche partie intégrante de notre vie quotidienne. Cependant, le fait est que cette prolifération tapageuse et
9
Les sens de l’évolution technique
tous azimuts des techniques va paradoxalement de pair avec un phénomène rarement évoqué et pourtant de grande importance : l’oubli. Cet oubli se produit à plusieurs niveaux. Premièrement, il apparaît comme la rançon d’une appropriation réussie : pour pouvoir travailler avec un outil, une machine, un sys-tème quelconques, il faut que ceux-ci deviennent en quelque sorte transparents, invisibles pour l’usager. Comme dit Heidegger, c’est justement quand il est hors d’usage que le marteau apparaît comme un objet. Tant qu’il fonctionne et qu’il est manié, le marteau n’est pas vu comme un objet, il n’est pas vu du tout, je l’utilise sans que cette utilisation ait pour préalable la représentation d’un objet utilisé, et c’est à cette condition que je peux accom-plir la tâche que je me suis fixée : planter un clou au mur. Cette analyse ne vaut pas seulement pour les outils les plus simples : elle vaut également pour les dispositifs techniques plus complexes, et tout conducteur sait qu’il ne peut conduire son véhicule que dans l’exacte mesure où, pour lui, il est devenu en bonne partie invisible (l’apprenti chauffeur est justement celui qui regarde sa boîte de vitessesavantde passer sa vitesse, qui regarde les pédales avantde débrayer ou d’accélérer, etc.). L’appropriation d’un objet technique, outil, instrument ou machine, va de pair avec un phénomène d’oubli : l’usage d’un dispositif technique est maîtrisé quand il court-circuite le moment 1 de l’objectivation , c’est-à-dire quand le dispositif en ques-tion n’est plus du tout vu comme un objet. Il semble donc
10
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin