Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Penser l'Afrique avec Ricoeur

De
252 pages
La vérité sur soi n'est pas donnée comme une évidence. L'Africain qui vit selon une conscience de soi engagée dans le refus de soi est invité à s'inspirer de la pensée de Paul Ricoeur qui est une philosophie de l'attestation de soi. Dès lors, penser l'Afrique avec Ricoeur, c'est non seulement mesurer tout à l'aune de l'humain, mais surtout se réapproprier l'histoire et se forger une véritable conscience de soi qui se veut un écoulement dans l'universel et non un repli de soi sur soi.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

SINB:9-29295-378-2-336ullIartse42soruuvcotuerontiedfoaasknLeer:ntslemetéra(litneenruoter=nauifonereièrraaf;p=dnere)sanll;t=koavobiluqeuqionsustunoiseausymemengiesledstnllpeaprensleeivetsniiuesàptoirhisnoueetdinsanuasobeape,éssadrlsniatique,es,levdsemnâelmnoed
PENSER L’AFRIQUE AVEC RICŒUR
Préface du professeur Thiémélé Ramsès BOA
Vincent Davy KACOU OI KACOU
e.tresrrteegayovelruop
P
ENSER L
’A
FRIQ
     U
         
E AVCE 
R
ICŒRU
 
                               © LHarmattan, 2013 5-7, rue de lÉcole-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-29295-3 EAN : 9782336292953
Vincent Davy KAC
   
OUO IK ACOU
 
   P ENSER L ’A FRIQUE AVEC R ICŒUR         Préface du professeur Thiémélé Ramsès BOA           
 
 
PREFACE
  Ce livre que vous tenez entre les mains est une réflexion sur la poétique déthique politique en Afrique à partir de lherméneutique du soi de Paul Ricur. Son auteur, Kacou oi Kacou Vincent Davy, veut penser lAfrique avec Paul Ricur ; il entreprend de philosopher en Afrique avec lui. Ce philosopher, qui semble irriter plus dun, sinscrit dans la conciliation entre lappropriation et le dépassement de lhéritage grec pour parodier Heidegger. Si pour certains, la philosophie na de sens que par une pure exposition dun auteur et de sa pensée, il nen est rien pour Dr. Kacou. Il me réconcilie du reste avec ce que jattends de la philosophie : non pas une répétition académique des systèmes de pensées mais des investissements contemporains de certaines procédures paradigmatiques ; non pas luniversel de surplomb mais retrouvailles heureuses de luniversel dans les formes particulières. La procédure paradigmatique nouvelle et difficile ici utilisée fut empruntée à Ricur qui recommandait de faire la philosophie et non de la répéter car () Cest lorsquelle est confrontée à de nouveaux objets que la philosophie elle-même se change ; elle nest plus simple retour au passé, mais développement de ce passé » 1 . Comme jaime à le dire, il faut penser de nouvelles problématiques, tracer de nouveaux sillons de recherche au lieu de senliser dans les récitations quotidiennes de ce quont dit Nietzsche, Platon, Aristote, Hegel, Hobbes, et jen passe. Cest dans cette dynamique de rupture et de continuité, à la fois, que les recherches de labbé Kacou portent sur Ricur et lAfrique, dans une perspective éthico-politique. La poétique déthique politique souhaitée par lauteur ne pourrait être cernée par le lecteur quau terme de la lecture des sept chapitres qui composent cet ouvrage, quoique séparément ils constituent des unités littéraires.                                                  1 « Entretien de Paul Ricur avec Carlos Oliveira », Temps et récit en débat , Paris, Cerf, 1990, p. 31.
7
Dune part, lauteur se propose danalyser lherméneutique du soi comme une philosophie de lagir humain. Lhypothèse quil formule laisse entendre que lherméneutique du soi fait prendre conscience de notre agir, dune part, et dautre part, quelle nest rien moins quune philosophie de lhomme capable : lhomme capable de dire, de faire, de (se) raconter et de simputer la responsabilité morale. Dès lors, lherméneutique du soi, en tant que philosophie de lagir humain, révèle à lhomme ses multiples capacités. Ce qui fait un homme, cest sa capacité à dire, à décider, à faire, à agir, à se mouvoir et à consentir. Certes, lhomme est un être de volition. Cependant, il est aussi un être capable de faillir en raison de la présence en lui du caractère, de linconscient et de la vie, éléments constitutifs des expériences de passivité. Cest dire que lherméneutique du soi fait aussi prendre conscience des limites de lhomme. Dautre part, cette prise de conscience est articulée à lexistence africaine. En ce sens, le soi en Afrique est perçu dans son universalité comme un être agissant et souffrant, un être de capacités et de passivités. Face à la réalité existentielle particularisée, il est vital et urgent de penser de nouveaux rapports de lAfricain au monde, de réconcilier lAfricain avec lui-même et de restaurer la vie éthique. Cest en cela que, pour Dr. Kacou, lidée de lherméneutique du soi de Paul Ricur, en tant que philosophie de lattestation et de lintersubjectivité, intéresse lAfrique. Philosophie de lhomme capable, lherméneutique du soi invite à une transcendance de la négativité. Elle fait connaître les conditions dune confiance en soi, en lautre et en lhistoire au sein dun monde en proie au nihilisme. Penser avec Ricur ici et maintenant permet en somme de refonder philosophiquement le vivre-ensemble, tout en résistant aux séductions nihilistes dune Afrique condamnée. Avec lui, Dr. Kacou veut penser lautrement quêtre de limaginaire social africain Au total, cet ouvrage montre que lherméneutique du soi est le chemin de soi à soi par la médiation. Lon ne peut se comprendre que par de multiples médiations dont le langage, la narration, la culture, laltérité. Philosophie de lagir humain,
8
lherméneutique du soi se veut une symétrie de la relation. Dr. Kacou réussit à restituer la vérité de la pensée de Ricur : le soi  ne se connaît pas lui-même directement, mais seulement à travers les signes déposés dans sa mémoire et son imagination par les grandes cultures 2 . Ainsi la philosophie africaine immanente à cet ouvrage exprime une dynamique en marche, tendue par une intrigue qui la mêle à lintrigue des autres. Elle sait accueillir les philosophies diverses, comme chez Ricur laccueil de lautre devient une conduite intellectuelle sans bord et sans limite. Dans ce dialogue fructueux des philosophies, Dr. KACOU OI Kacou Vincent Davy nous convainc dune chose : la philosophie de Paul Ricur nest pas coupée du réel. Elle a plutôt un rapport avec lexistence. Cest une philosophie qui prend lhomme comme centre dintérêt.   
Prof. BOA Thiémélé Ramsès Professeur titulaire des universités Université de Cocody-Abidjan
                                                 2 Cf. Paul Ricur, Du texte à laction. Essais dherméneutique II , Paris, Seuil, 1986, p. 130.
9