Que peut (malgré tout) l'art ?

De
Publié par

L'art ouvre des brèches et nous précipite au cœur de passages inattendus, nous incite à explorer des vides susceptibles d'être comblés et à expérimenter de fulgurants décalages; instaurant, selon la formule d'Adorno, « le chaos dans l'ordre ». Dès lors, l'art est un appel à l'émergence de ce qui n'est pas encore, ébauchant non l'irréalisable mais l'irréalisé. Alors si comme le pense Olivier Neveux, « ce monde est insupportable » il n'est d'autre solution que sa révolution et l'art y peut quelque chose, malgré tout.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 52
EAN13 : 9782336390642
Nombre de pages : 170
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
JeanMarc Lachaud
QUE PEUT (MALGRÉ TOUT)L’ART ?
Préface d’Olivier Neveux
OUVERTUREPHILOSOPHIQUE
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d’ouvrages qui se propose d’accueillir des travaux originaux sans exclusive d’écoles ou de thématiques. Il s’agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions, qu’elles soient le fait de philosophes « professionnels » ou non. On n’y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu’habite la passion de penser, qu’ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Olivier LAHBIB,Phénoménisme et empiriocriticisme, 2015. Camille LACAU ST GUILY,Henri Bergson en Espagne. Une histoire contrariée (1875-1930), 2015. Guylain BERNIER,La Vidéo de soi sur Internet : rendre visible sa différence. Au-delà de la technologie, les fondements sociaux, 2015. Jean PIWNICA,Le temps des philosophes,2015. Robert PUJADE,Fantastique et Photographie, Essai sur les limites de la représentation photographique, 2015. Nassim EL KABLI,La Rupture. Philosophie d’une expérience ordinaire, 2015. Laurent CHERLONNEIX,De la volonté de vérité à la Mort de dieu, 2015. Paul DUBOUCHET,De Georg Wilhem Friedrich Hegel à René Girard. Violence du droit, religion et science, 2015. Oscar BRENIFIER,Apologie de la métaphysique. Ou l’art de la conversion, 2015. Reza ROKOEE,L’attitude phénoménologique comparée, de Husserl à Avicenne, 2015. François BESSET,L’âme de la guerre. Petite métaphysique de la Nation, 2015. Philippe FLEURY,Hegel et l’école de Francfort, 2015. Pierre ZIADE, Généalogie de la mondialisation, analyse de la crise identitaire actuelle, 2015.
Que peut (malgré tout)l’art ?
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07105-3 EAN : 9782343071053
Jean-Marc LACHAUD
Que peut (malgré tout)l’art ?
Du même auteur
Ouvrages personnels Walter Benjamin. Esthétique et politique de l’émancipation, Paris, L’Harmattan, 2014 Art et aliénation, Paris, Presses Universitaires de France, 2012 Pour une critique partisane, Paris, L’Harmattan, 2010 Mimos, éclats du théâtre gestuelMartine Maleval), Paris, Ecrits (avec dans la Marge, 1992Marxisme et philosophie de l’art, Paris, Anthropos, 1985 B. Brecht, G. Lukács, questions sur le réalisme, Paris, Anthropos, 1981 ; seconde édition revue et augmentée, Paris, Anthropos/Economica, 1989
Ouvrages dirigés Jean-Michel Palmier. Arts et société (avec Dominique Berthet), Paris, L’Harmattan, 2012 Une esthétique de l’outrage ? (avec Olivier Neveux), Paris, L’Harmattan, 2012 Arts et Politiques(avec Olivier Neveux),Actuel Marx, n° 45, 2009 Changer l’art. Transformer la société. Art et politique 2(avec Olivier Neveux), Paris, L’Harmattan, 2009 Corps dominés, corps en ruptureOlivier Neveux), (avec Actuel Marx, n° 41, 2007 Arts et nouvelles technologies (avec Olivier Lussac), Paris, L’Harmattan, 2007 Art et politique, Paris, L’Harmattan, 2006 Bertolt Brecht(avec Philippe Ivernel),Europe, n° 856-857, 2000 Art, culture et politique, Paris, Presses Universitaires de France, 1999 Le corps : exhibition/révélation (avec Martine Maleval),skênê, n° 2-3, 1998 Habermas, une politique délibérative (avec Jacques Bidet),Actuel Marx, n° 24, 1998 Corps, art et société (avec Lydie Pearl et Patrick Baudry), Paris, L’Harmattan, 1998 e Mélange des arts au XX siècle,skênê, n° 1, 1996 Walter Benjamin,Europe, n° 804, 1996 Présence(s) de Walter Benjamin, Bordeaux, Publications du Service Culturel de l’Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3, 1994 La Mise en scène du geste, Bordeaux, Publications du Service Culturel de l’Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3, 1994
Sommaire
Les héritiers que nous sommes Préface d’Olivier Neveux
Avant-propos
Que peut l’art ?
De l’art et du / de la politique
De la dimension politique de l’art
De l’art et de l’utopie aujourd’hui
De la fonction critique de l’art : une utopie concrète ?
Soyons raisonnables, exigeons l’impossible !
Vers un nouvel activisme politique et artistique
En quel sens l’expérience esthétique participe-t-elle à la longue marche pour l’émancipation (individuelle et collective) ?
Art et industrie culturelle selon l’Ecole de Francfort
7
9
13
17
29
39
57
71
85
95
109
121
Les héritiers que nous sommes
Qui entreprenait, aux alentours des années 1990-2000, un travail marxiste sur l’art, qui s’intéressait aux questions politiques et à l’esthétique, rencontrait bien vite la signature de Jean-Marc Lachaud. Résistant aux courants autoritaires de la restauration académique, artistique, politique et philosophique, ce dernier menait obstinément son travail, bien seul, ramenant à la lumière fragile et moquée les vifs débats sur le réalisme, sur l’art critique, sur l’utopie. Se souvient-on encore combien les noms de quelques-un-es étaient alors imprononçables, disparus et engloutis, introuvables (sauf chez de rares bouquinistes), jamais étudiés, rarement mentionnés, condamnés (trop staliniens, trop rêveurs, trop gauchistes : démodés et obsolètes) ? Georg Lukács, Ernst Bloch, Herbert Marcuse ou encore Anna Seghers : œuvres effacées de la bibliographie esthétique. Le travail accompli par Jean-Marc Lachaud, dans le sillage des recherches de Jean-Michel Palmier, de Philippe Ivernel, de François Champarnaud, fut un bien précieux, comme transmis par-delà l’hiver.
Ce nouveau recueil d’articles publié aujourd’hui, témoigne de l’opiniâtreté du geste théorique et militant entrepris par Jean-Marc Lachaud et de son refus de lâcher prise malgré une conjoncture toujours défavorable. Il est possible, certes, de repérer, çà et là, de puissantes expériences contestataires, de fortes manifestations d’insoumission à l’ordre administré et à la dictature du Capital. Mais avenir et présent sont encore bien sombres.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.