//img.uscri.be/pth/8e77cf73440d3913511eaf71923335f3cd548eec
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sartre: du néant à l'intersubjectivité

De
132 pages
Ce livre montre comment, à partir du néant, Sartre a radicalisé la conception husserlienne de l'intentionnalité comme rapport de la conscience au monde, transcendance, c'est-à-dire ouverture vers l'extérieur, à la rencontre des autres humains. C'est pourquoi, si la pensée de Sartre tourne principalement autour de la liberté décrite avant tout individuellement, elle a aussi une dimension collective et historique qui l'a conduite à une intersubjectivité humaniste.
Voir plus Voir moins
Paul Miamboula
uSnéaant àrl’inttere : d rsubjectivité
Itinéraire philosophique et humaniste
Préface de Richard Gérard Gambou
Sartre :du néant à l’intersubjectivité Itinéraire philosophique et humaniste
Paul Miamboula
Sartre : du néant à l’intersubjectivité
Itinéraire philosophique et humanistePréface de Richard Gérard Gambou
-Congo
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03495-9 EAN : 9782343034959
À la mémoire de Jean Miamboula, mon défunt père, et à Suzanne Mangampou, ma défunte mère, qui m’ont aidé à devenir ce que je suis.
Remerciements Je remercie, du fond de mon être, tous les esprits qui m’ont accompagné dans ce travail. Que tous les membres fondateurs du Club d’études sartriennes soient chaleureu-sement remerciés, en l’occurrence B. Ambeto, A. Ngaye, J. Goma, A. Kounkou, E. Boukaka, Kanté-Mamadou, E. Mouanguelé, M. Nguimbi, feu Léopold Pindi Mamonsono, Ghislain Parfait Nzaou. Enfin, ma gratitude va à Bathéas Mollomb, Richard Gérard Gambou, Abel Kouvouama, David Mavouangui, Rosamour Okombi qui m’ont encouragé et soutenu dans la vulgarisation de la pensée de Sartre au Congo-Brazzaville. Je tiens également à témoigner ma reconnaissance à Emilienne Andzouoko, mon épouse, et à mes enfants, Miamboula Mangampou Chardène Leslie, Miamb Lewis et Ntsan Mélyna Aïcha, pour leur soutien.
7
« La plus grande des pauvretés c’est de ne plus compter pour personne. »
Mère Teresa