Y a-t-il un prof de philosophie dans la classe ?

De
Publié par

Professeur de philosophie, l'auteur témoigne ici de son propre parcours vers cette discipline, et de son enseignement au quotidien, au travers d'épisodes amusants, émouvants, instructifs… Pour lui, l'enseignement est une entreprise difficile et périlleuse, mais c'est surtout une suite de moments enrichissants, exaltants. L'intention de ce livre est de tendre à l'optimisme, tant à propos de nos enfants, qu'à celui du métier d'enseignant.
Publié le : samedi 1 février 2014
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782336337715
Nombre de pages : 106
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Patrick Fontaine
- -
Y a-t-il un prof de philosophie dans la classe ?
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02675-6 EAN : 9782343026756
Patrick FONTAINEY a-t-il un prof de philosophie dans la classe ?
DU MÊME AUTEUR L’homme est radicalement bon, L’Harmattan, 2013Platon autrement dit, L’Harmattan, 2007 L’amour de la non-philosophie, Kimé, 2001
« La philosophie est certes une grande chose ; on peut en faire tout ce qu'on veut, excepté quelque chose de plat. » (Alain)
À Bastien, à tous les Bastien,… les Bastienne,… et à tous les autres.
Introduction « Je suis enseignant. » Lorsqu’en classe, parmi les thèmes qui sont au programme, j’aborde celui du travail, je mets en avant la dimension pénible de beaucoup de métiers, c’est une évidence, mais j’attire aussi l’attention de mes élèves sur le fait que, dans le meilleur des cas, la profession est ce par quoi chacun peut se distinguer et s’exprimer. Et je fais remarquer que, dans le cadre social, on se présente souvent par son métier : « Et vous alors, qu’est-ce que vous faites dans la vie ? » Il est clair qu’il est plus facile de s’identifier à certaines professions qu’à d’autres, car, si toute tâche peut se révéler valorisante, et même si chacun a à cœur de faire au mieux son ouvrage, le regard que la société porte sur certains métiers, fera que, si je peux me présenter comme enseignant, d’autres comme médecin, boulanger, notaire, ou garagiste…, et si ceux-ci et moi pouvons nous identifier à ce qui fait notre quotidien, d’autres, s’ils n’ont pas recours au politiquement 1 correct , plutôt que de le désigner, situeront leur métier : « Je suis dans la grande distribution », « Je travaille à la ville »,... « …Et vous, alors, vous faîtes quoi dans la vie ? ». Cealorsdit bien qu’il s’agit de se positionner : Comment allons-nous, comment devons-nous vous percevoir ? Qu’en est-il de vous ? Qu’est-ce que vous êtes ? Passant outre le fait que je fais peut-être, dans la vie, autre chose que mon métier, je réponds : « Enseignant. »
1. « Hôtesse de caisse », ou « Technicien de surface »...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.