//img.uscri.be/pth/cc020c7c31fcb5b280ab996eff6666e4bc7e20fa
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Baptême, mariage et rituel funéraire dans l'église arménienne apostolique

De
93 pages
Baptême, mariage, funérailles rythment la vie du chrétien, dans l'Eglise arménienne. Au moment du baptême, cinq sacrements sont administrés: la pénitence imposée au parrain au nom du nourrisson, futur baptisé ou directement au catéchumène s'il est adulte; le baptême par immersion; la confirmation; la communion; et l'onction du Saint-Chrême ou extrême-onction. Le mariage est le sixième sacrement, c'est dire son importance. On distingue dans la cérémonie des funérailles un rituel réservé aux ecclésiastiques et celui destiné aux laïques.
Voir plus Voir moins

BAPTÊME, MARIAGE ET RITUEL FUNÉRAIRE DANS L'ÉGLISE ARMÉNIENNE APOSTOLIQUE

2003 ISBN: 2-7475-5283-7

@ L'Harmattan,

Karékine BEKDJIAN
Archevêque-Primat des Arméniens d'Allemagne COLOGNE

BAPTÊME, MARIAGE ET RITUEL FUNÉRAIRE DANS L'ÉGLISE ARMÉNIENNE APOSTOLIQUE

Préface, adaptation et traduction de l'arménien: Albert KHAZINEDJIAN

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polyteclmique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALIE

Religions et Spiritualité Collection dirigée par Richard Moreau
La collection Religions et Spiritualité rassemble divers types d'ouvrages: des études et des débats sur les grandes questions fondamentales qui se posent à I'homme, des biographies, des textes inédits ou des réimpressions de livres anciens ou méconnus. La collection est ouverte à toutes les grandes religions et au dialogue inter-religieux. Déjà parus

Albert KHAZINEDJIAN, La pratique religieuse dans l'église arménienne apostolique, 2003. Philippe CASPAR, L'embryon au Iième siècle, 2003. Jean BAlLENGER, Biologie et religion chrétienne, 2003. Ferdinand de HEDOUVILLE, Relations sur mon séjour en exil et l'exode des religieux jusqu'en Russie, par un novice de Va/sainte, de 1797 à 1800, 2003. Nicolas-Claude DARGNIES, Mémoires en forme de lettres pour servir à l'histoire de la Réforme de La Trappe établie par dom Augustin de Lestrange à la Valsainte..., 2003. Jeanine BONNEFOY, Vers une religion laïque ?, 2002. Albert KHAZINEDJIAN, L'église arménienne dans l'église universelle. De l'évangélisation au Concile de Chalcédoine, 2002. Albert KHAZINEDJIAN, L'église arménienne dans l'œcuménisme. Des suites du Concile de Chalcédoine à nos jours, 2002. Dom Pierre MIQUEL (OSB), La charité, l'espérance et la foi, 2002. Pierre VANDERLINDEN, L'avènement de Dieu. Avent, Noël, Epiphanie, 2002. Paul DUNEZ, L'Affaire des Chartreux. La première enquête du XXème siècle, 2001. Jeanine BONNEFOY, Catéchismes, expression du cléricalisme et du pouvoir occulte (1870-1890), 2001. Dom Pierre MIQUEL, Les oppositions symboliques du langage

mystique, 2001.

PREFACE Monseigneur Karékine BEKDnAN, archevêque-primat des Arméniens d'Allemagne, nous offre ici un aperçu des célébrations qui scandent la vie du chrétien arménien. Ce point de vue d'un des prélats de l'Eglise arménienne apostolique universelle et orthodoxe peut d'ailleurs être partagé par tout chrétien. Le chrétien, en effet, n'entre pas dans la vie, ne la poursuit pas et n'en sort pas comme l'incroyant ou l'adepte d'autres religions. Chacune de ces étapes est marquée par une solennité. Les sacrements du baptême, de la confmnation, de la communion, de l'onction du Saint-Chrême le font entrer dans la grande famille de l'Eglise universelle. Le sacrement du mariage le place face à ses devoirs de chrétien, lui faisant prendre conscience que le mari et la femme ne doivent être qu'une seule chair. Et l'Eglise prie et intercède pour le repos de son âme lorsqu'il abandonne sa dépouille terrestre pour gagner les demeures de la Maison du Père. De son diocèse d'Allemagne Monseigneur Bekdjian a écrit cette brochure à l'usage des fidèles arméniens du monde entier. La plupart des fidèles de l'Eglise arménienne en Occident ne sont plus familiarisés avec la langue maternelle de leurs parents. Cela nous a conduit à traduire et à adapter cet ouvrage de l'arménien en français pour que les francophones à travers le monde puissent aussi bénéficier de l'enseignement du prélat. Dans le but de ne pas rebuter le lecteur nous avons pris la liberté de ne pas donner le détail des prières et des chants accompagnant ces cérémonies mais d'en faire ressortir les lignes essentielles. Le lecteur désirant les connaître pourra se reporter au texte en arménien auprès de l'auteur. Les notes de bas de pages ont été ajoutées par nos soins afm d'expliciter et de situer des points qui nous paraissaient importants. La rigueur avec laquelle Monseigneur Karékine Bekdjian rappelle les règles élémentaires de l'Eglise démontre, s'il en était besoin, la mentalité et la concision dont fait preuve l'Eglise arménienne. Elle n'impose rien à ses fidèles mais leur fournit les règles et les moyens d'observer les commandements de l'Eglise.

A travers ces lignes on constate combien la première Eglise de la chrétienté est moderne dans son comportement. Moderne mais pas laxiste. Cette modernité est bien différente des phénomènes de modes. Elle est inhérente à l'esprit de l'Eglise primitive. La fraîcheur de l'enseignement de Notre Seigneur est toujours d'actualité; le temps étant accompli quand Jésus-Christ est né et s'est manifesté. Monseigneur Karékine Bekdjian nous démontre que l'existence du chrétien est rythmée par les sacrements. Il devient enfant de Dieu par le baptême, temple de l'Esprit par la confirmation et l'onction du SaintChrême, membre de la communauté chrétienne en accédant à l'Eucharistie. Il devra mériter ces Grâces par la pénitence. Ces cinq premiers sacrements sont dispensés au moment du baptême. Ce n'est qu'après les avoir reçus que le chrétien pourra bénéficier du sixième, celui du mariage. L'être humain est faible mais à tout moment il peut être sauvé s'il se repent sincèrement. Le pardon du Seigneur lui permettra d'atteindre enfm le terme de sa vie terrestre dans l'attente de la résurrection. L'Eglise arménienne prie régulièrement pour le repos de l'âme des trépassés. En plus du lendemain de la Toussaint le souvenir des morts est évoqué le second jour de chaque grande fête de l'Eglise. Ce que l'Eglise nous apporte, et ce qu'elle attend de nous se trouvent condensés dans l'écrit de Monseigneur Bekdjian. Le prélat n'évoque pas le septième sacrement, celui des Ordres. Il est réservé aux intermédiaires entre Dieu et les fidèles que sont les
ecclésiatiques I.

A une époque où la recherche des biens matériels prend le pas sur l'enrichissement de l'esprit, où s'installe une permissivité sans contrepartie, où I'homme se croit l'égal de Dieu, il est bon, il est salutaire de lire ces lignes. Elles sont une mise en garde rappelant la nécessité de se préoccuper davantage de son âme. Albert Khazinedjian
1

Le détail des ordinations est donné dans «La Pratique religieuse dans l'Eglise arménienne» d'Albert Khazinedjian édité chez 1'Harmattan.

8

AVANT-PROPOS

Cet ouvrage est destiné aux diocèses et paroisses de l'Eglise arménienne disséminés dans le monde. II doit servir à montrer l'unité des rituels du baptême, du mariage et des funérail1es malgré la dispersion dans différents pays. Les rituels se basent sur le Lectionnaire Principal (Mayr Machtots) et le Lectionnaire courant ou Lectionnaire Manuel (Tzeratz Machtots). Si ces lignes pouvaient permettre à nos fidèles de mieux pénétrer le sens de ces rites alors nous nous estimerions heureux d'avoir atteint notre but. Nous remercions pour leur aide, la traduction en allemand et la transcription des hymnes: * Le T.R.P. Sérovpé ISAKHANIAN, archimandrite. * Le R.P. Armache NALBANDIAN, abbé. * Le R.P. Myron SARKISSIAN, archiprêtre. * Monsieur Sayad BOYADJIAN, diacre. * Madame Sona EYPPER, Professeur de théologie à la Faculté de Théologie Martin-Luther, Université de Wittenberg. * Monsieur Hermann GOLTZ, Professeur de théologie à la Faculté de Théologie Martin-Luther, Université de Wittenberg, * Madame Arménouhi DROST-ABGARIAN, Théologienne, Faculté de Théologie Martin-Luther, Université de Wittenberg. * Monsieur Khatchik YILMAZIAN, Maître de Chapelle à la cathédrale arménienne «Les Saints-Traducteurs» de Marseille.
Karékine Bekdjian