Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ecologie de l'amour et mystique de fluidité

De
168 pages
Je suis aimé donc je suis. Aimé, je ne peux pas ne pas aimer. Quand je connais Dieu comme amour, je me connais comme bien-aimé et fils, et donc je ne peux que m'aimer et aimer mes frères. Une écologie anthropologique de l'amour montre ainsi le lien de nécessité entre l'agapè de Dieu et l'amour du prochain, en passant par l'amour de soi. Cette fluidité de l'amour se réalise dans la réception par la foi.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Jihad MAALOUF
ÉCOLOGIE DE L’AMOUR
ET MYSTIQUE DE FLUIDITÉ
THÉOLOGIE PLURIELLE
ÉCOLOGIE DE L'AMOUR ET MYSTIQUE DE FLUIDITÉ
THÉOLOGIE PLURIELLE Collection dirigée par Jad Hatem Jihad Maalouf,Mystique et Révélation,Entrer dans la danse de Dieu.Madalina Vârtejanu-Joubert,Folie et société dans l’Israël Antique. Anca Manolescu,Nicolas de Cues ou l’autre modernité. Bernard Forthomme,Sainte Dympna et l’inceste. De l’inceste royal au placement familial des insensés. Jad Hatem,Extase cruciale et théophorie chez Thérèse d’Avila. —,Hallâj et le Christ. ,La Gloire de l’Un. Philoxène de Mabboug et Laurent de la Résurrection. ,Sauveur et les viscères de l’être. Sur le Le gnosticisme et Michel Henry. ,Mystique et philosophie mêlées. ,Élément de théologie politique.—,Charité de l’infinitésimal.Variations leibniziennes. ,Majnoun Laylâ et la mystique de l’amour.
Jihad MAALOUF
ÉCOLOGIE DE L'AMOUR ET MYSTIQUE DE FLUIDITÉ
© L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01959-8 EAN : 9782343019598
« Jeter un pont entre le statique et le dynamique. » « L'obligation est la force d'une aspiration ou d'un élan. » « Les grands entraîneurs de l'humanité, qui ont forcé les barrières de la cité, semblent bien s'être replacés par là dans la direction de l'élan vital. » « Ce qu'ils ont laissé couler à l'intérieur d'eux-mêmes, c'est un flux descendant qui voudrait, à travers eux, gagner les autres hommes : le besoin de répandre autour d'eux ce qu'ils ont reçu, ils le ressentent comme un élan d'amour. Amour auquel chacun d'eux imprime la marque de sa personnalité. » « L'effort [...] l'endurance et la persévérance [...] viennent tout seuls, ils se déploient d'eux-mêmes dans une âme à la fois agissante et 'agie', dont la liberté coïncide avec l'activité divine. Ils représentent une immense dépense d'énergie, mais cette énergie est fournie en même temps que requise, car la surabondance de vitalité qu'elle réclame coule d'une source qui est celle même de la vie. » Henri Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion.
 Àl'étrangère qui est venue dans ma maison, et, saisie par Dieu, m'a saisi dans cet élan d'amour... À ma bien-aimée et ma femme Manar Dagher.