Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 23,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Introduction à la métaphysique de Claude Tresmontant

De
528 pages
Nous nous sommes proposés d'introduire un lecteur neuf dans l'oeuvre de Claude Tresmontant, un lecteur qui veut découvrir cette oeuvre, par-delà les opinions favorables ou défavorables. La question unique qui orienta la recherche de Claude Tresmontant fut la question de la vérité, c'est-à-dire : quel type de métaphysique correspond au Réel, est apparié au Réel, afin que notre intelligence pense celui-ci par-delà nos préférences ou nos détestations ? Dans ses ouvrages de 1953 à 1997,.il s'est efforcé de décrire, d'analyser la structure de ce qu'il appelait "la métaphysique du christianisme", mais il nous semble que, très consciemment, il a voulu faire plus que cela : décrire ce qu'elle est. Surtout il entreprit de justifier et de vérifier cette métaphysique : "Nous aurons à tenir le plus grand compte de l'effort des siècles passés et à recueillir tout ce qui demeure solide dans cet effort proprement philosophique. Mais nous aurons aussi et surtout à procéder à partir des problèmes tels qu'ils se posent aujourd'hui dans la langue et selon les préoccupations de l'homme du XXe siècle, selon les méthodes éprouvées par des siècles de recherche scientifique..." Le mot "vérifier" qualifie ce qui sera l'effort essentiel de Claude Tresmontant : ne pas se contenter de penser ou d'élaborer une métaphysique chrétienne, mais chercher à vérifier, par ce qu'il appellera "une démarche ascendante", si le monothéisme hébreu et chrétien peut être reconnu par l'intelligence comme vrai, c'est-à-dire correspond à ce qui est : la réalité de la nature, de l'homme et de la cosmogénèse inachevée telle que nous la découvrent les sciences expérimentales aujourd'hui. En somme, la question fondamentale pour Claude Tresmontant sera toujours plus non seulement de penser le monothéisme hébreu et la pensée de l'Eglise de Rome qui le continue, mais aussi de montrer qu'ils sont vérifiables, qu'ils sont vrais, qu'ils correspondent à la réalité en genèse et sont, par là même, désirables pour l'Humanité au XXIe siècle.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Nous nous sommes proposés d'introduire un lecteur neuf dans l'oeuvre de Claude Tresmontant, un lecteur qui veut découvrir cette oeuvre, par-delà les opinions favorables ou défavorables. La question unique qui orienta la recherche de Claude Tresmontant fut la question de la vérité, c'est-à-dire : quel type de métaphysique correspond au Réel, est apparié au Réel, afin que notre intelligence pense celui-ci par-delà nos préférences ou nos détestations ? Dans ses ouvrages de 1953 à 1997,.il s'est efforcé de décrire, d'analyser la structure de ce qu'il appelait "la métaphysique du christianisme", mais il nous semble que, très consciemment, il a voulu faire plus que cela : décrire ce qu'elle est. Surtout il entreprit de justifier et de vérifier cette métaphysique : "Nous aurons à tenir le plus grand compte de l'effort des siècles passés et à recueillir tout ce qui demeure solide dans cet effort proprement philosophique. Mais nous aurons aussi et surtout à procéder à partir des problèmes tels qu'ils se posent aujourd'hui dans la langue et selon les préoccupations de l'homme du XXe siècle, selon les méthodes éprouvées par des siècles de recherche scientifique..." Le mot "vérifier" qualifie ce qui sera l'effort essentiel de Claude Tresmontant : ne pas se contenter de penser ou d'élaborer une métaphysique chrétienne, mais chercher à vérifier, par ce qu'il appellera "une démarche ascendante", si le monothéisme hébreu et chrétien peut être reconnu par l'intelligence comme vrai, c'est-à-dire correspond à ce qui est : la réalité de la nature, de l'homme et de la cosmogénèse inachevée telle que nous la découvrent les sciences expérimentales aujourd'hui. En somme, la question fondamentale pour Claude Tresmontant sera toujours plus non seulement de penser le monothéisme hébreu et la pensée de l'Eglise de Rome qui le continue, mais aussi de montrer qu'ils sont vérifiables, qu'ils sont vrais, qu'ils correspondent à la réalité en genèse et sont, par là même, désirables pour l'Humanité au XXIe siècle.