//img.uscri.be/pth/69fb0601e394e5954b41c4c4fa85a2f0ba73687f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,88 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'Adoration

De
254 pages
L'adoration est une prosternation de l'esprit et du corps devant la divinité. Si les chrétiens et les musulmans, à la suite des juifs, adorent un seul Dieu, ils le font cependant de deux manières différentes : à la lumière de la Bible pour les premiers, à la lumière du Coran pour les seconds. L'auteur travaille pour le dialogue interreligieux et enseigne sur le dialogue islamo-chrétien.
Voir plus Voir moins
       L’ADORATION,  BASE DE LA RENCONTRE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS 
          
Du même auteur :   L’Ordre de la Merci en France 1574-1792. Un ordre voué à la libération des captifs, collection « Logiques historiques », L’Harmattan, 2007.                             © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris  
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.f  
ISBN : 978-2-296-99176-7 EAN : 9782296991767
     
       
Hugues COCARD   
 LADORATION,  BASE DE LA RENCONTRE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS
      Préface du père Maurice Borrmans
    
  
 
SYSTÈME DE TRANSLITTÉRATION
΀ ΍ ΏΕ Ι ΝΡΥΩ Ϋ έίαεινρ υ ωύϑ ϕϙ ϝϡϥϩ ϭϱ
arabe
translittération(hamza) a b t th j h kh d dh r z s sh s d t z gh f q k l m n h w et û y et î
Les voyelles courtes sont : a (fatha), i (kasra), u (damma).
Pour ce qui est des mots arabes au pluriel, nous avons voulu faciliter la lecture pour le non-arabophone, préférant parfois une marque de pluriel à la française :
hadîth = hadîths, jinn = jinns, etc...
La translittération sera mise en italique, exception faite des noms propres.
6
ABRÉVIATIONS
Dans cet ouvrage, les références bibliques sont celles deLa Bible de Jérusalem, Nouvelle édition entièrement revue et augmentée, Le Cerf, 1990, 2207p. Les livres de la Bible sont indiqués en abrégé suivi du numéro de chapitre et du numéro du verset (Ex. : Gn 24, 26).
Pour le Coran, lédition de référence est celle du Complexe du roi Fahd, Le saint Coran et la traduction en langue française du sens de ses versets, Médine, 1410 (1989-1990). Les références du Coran sont indiquées par Cor. suivi du numéro de la sourate et du numéro du verset (Ex. : Cor. 26, 192).
Catholicisme
CEC
Compendium
CSL
CPDI
DC
DTC
EI¹
EI²
OR
PG
Catholicisme hier, aujourdhui et demain, dir. par G. Jacquemet, G.-H. Baudry et G. Mathon, 15 vol., Letouzey et Ané, 1948-2000
Catéchisme de lÉglise Catholique, Mame-Plon, 1992
Compendiumdu CEC, Cotonou, 2005
Corpus christianorum, series latina, Turnhout
Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux
Documentation Catholique
Dictionnaire de théologie catholique, Letouzey et Ané, 1903-1950 Encyclopédie de l'Islam, 1ère Th. M.édition par Houtsma, R. Basset et T. W. Arnold, 4 vol., Leyde, Brill et Paris, Picard, 19131938, suppl. 1942 Encyclopédie de lIslam, 2e Lewis, par B. édition, V. L. Ménage, Ch. Pellat et J. Schacht, 12 vol., Index et suppl., Leyde : Brill, 1960-2004
Osservatore Romano
Patrologie grecque, Migne, Paris
PISAI
PL Ps S.
sq. et sqq.
Pontificio Istituto di Studi Arabi e dIslamistica
Patrologie latine, Migne, Paris Psaume Saint
Du mot latinsequiturque », ou et le/la suivant(e) « sequunturque« et les suivant(e)s
TM Robert CASPAR,Théologie musulmane,t.2 : credo, PISAI, Rome, 1999.
8
Le
REMERCIEMENTS
Deo Optimo Maximo1
Je tiens, tout dabord, à remercier le Père Maurice Borrmans, qui ma encouragé, après mes études au PISAI, à continuer à travailler lislamologie et à publier et qui a accepté de relire, de corriger et de préfacer cet ouvrage. Je suis aussi reconnaissant envers le Père Étienne Renaud, pour sa bienveillance, ses conseils et ses corrections, lors de la préparation de mon mémoire de licence au PISAI, publié ici dans le chapitre VI. Je suis redevable de même à S.E. Mgr Michael L. Fitzgerald, actuellement nonce auprès de la Ligue des pays arabes et de la République arabe dÉgypte, qui ma permis de travailler, durant deux ans, au CPDI, à Rome. Sous sa direction, jai mieux compris la nécessité d'un sain dialogue islamo-chrétien.
Je suis gré à mes frères de la Communauté Saint-Jean, à ceux de Finale-Emilia, en Italie, et, particulièrement, à ceux de La Chaise-Dieu, de mavoir permis dachever la rédaction de cet ouvrage.
Pour les recherches photographiques, ce travail a bénéficié de laimable collaboration de Jocelyne Laurent. Il a surtout profité, pour la relecture et toute la mise en pages, de la bienveillance et de la patience de sur Constance. Quelles en soient ici remerciées.
Dans une même pensée affectueuse, je réunis mes parents, à qui je dois tant, et toute ma famille.
1À Dieu, le Meilleur, le plus Grand ». Inscription latine que lon trouve, dès le début du  « christianisme, sur les monuments et notamment sur les tombes chrétiennes.