//img.uscri.be/pth/a985b8d64a769c95284d6f8665976a1da93c2973
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La Bible, Vatican II et l'Afrique

De
126 pages
Plusieurs tentatives de définition de la notion de développement l'ont souvent restreinte à la croissance économique. L'idée d'un développement intégral de l'Afrique est indissociable de l'effort de valorisation et de promotion de ce qui définit l'homme dans sa triple relation à Dieu, au monde et aux autres. La Bible inspire des paradigmes éthiques, écologiques et socioéconomiques non négligeables pour tout épanouissement transgénérationnel de l'homme.
Voir plus Voir moins

La BIBL e, Va TIca N II eT L’a fr Ique Alain Machia Machia
De l’exégèse à une théologie du développement
Plusieurs tentatives de défnition de la notion de développement La B IBLe, VaTIcaN II l’ont souvent, naïvement ou en toute conscience, restreinte à
la croissance économique, surtout quand tout se joue dans le
contexte actuel, marqué par la subjectivité conquérante et la dic- eT L’a r Iue
tature du capitalisme.
Au-delà de ces perspectives réductionnistes, et dans une
confguration « cosmothéandrique », qui dépasse même la simple De l’exégèse à une théologie
transformation des mentalités et des institutions, telle que
presdu développementcrite par François Perroux, l’idée d’un développement intégral de
l’Afrique est indissociable de l’efort de tirer toujours de son trésor
du neuf et de l’ancien, comme le scribe de l’Évangile (cf. Mt.13,
52), mais aussi comme le petit Samba Diallo, dans L’aventure
ambiguë de Cheikh Hamidou Kane. Il s’agit d’un efort de valo -
risation et de promotion de ce qui défnit « quiditativement »
l’homme dans sa triple relation à Dieu, au monde et aux autres.
La Bible, dans le sillage du concile Vatican II, nous inspire
pour cela, aujourd’hui encore, comme hier et demain, des
paradigmes éthiques, écologiques, et socioéconomiques non
négligeables pour tout épanouissement transgénérationnel de
l’homme, de tout l’homme et de tout homme.
Le Père Alain Machia Machia est salésien de Don
Bosco, prêtre. Camerounais, de Bafa, il a étudié la
philosophie à Lomé (Togo), la théologie à Yaoundé
(Cameroun), et le grec classique biblique à l’Académie
belge pour les langues anciennes et orientales (ABELAO) à
l’université catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique).
Actuellement, il est en service à Bangui (RCA).
alainmama@yahoo.fr
Préface de Paulin PoucoutaImage de couverture de Simplice Tchoungang,
sdb, Vienne, 2014.
13,50 €
ISBN : 978-2-343-05313-4
H-CAMEROUN_MACHIA_LA-BIBLE-VATICAN-II-ET-L-AFRIQUE.indd 1 10/12/14 16:18qf
Alain Machia Machia
La BIBL e, Va TIca N II eT L’a fr Ique






La Bible, Vatican II
et l’Afrique



Alain Machia Machia



La Bible, Vatican II
et l’Afrique
De l’exégèse à une théologie
du développement





Préface de Paulin Poucouta


















Du même auteur

Étudier la Bible ; Manuel d’introduction à l’Ecriture Sainte, Douala,
Editions Veritas, 2012.










Imprimatur : P. Manuel Jiménez CASTRO, sdb (Provincial- ATE)












© L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-05313-4
EAN : 9782343053134






À mes étudiants des cours bibliques de
Libreville, de Pointe-Noire et d’ailleurs.
À ma grande sœur Brigitte et à toute la famille Machia,
Aux jeunes








Merci à tous ceux qui ont contribué à la publication de cet ouvrage.
Merci à toi, Ya Paulain Poucouta.








« Reconnaissez que ce n’est pas pour moi seul que
j’ai peiné, mais pour tous ceux qui cherchent
l’instruction » (Siracide 33, 18).

Préface
Bible, Vatican II et l’Afrique ! À quoi peut donner à
penser cette trilogie que nous propose Alain Machia ? Nous
avons voulu y voir une provocation à faire mémoire du
concile Vatican II, à la lueur de la parole de Dieu et au creux
du quotidien africain.
Vatican II à l’heure de l’Afrique
Lorsque Jean XXIII lançait l’idée d’un concile, l’Afrique
noire était en pleine ébullition. En effet, le continent vivait un
des forts moments d’accélération de son histoire : les
indépendances. Il s’agissait de remettre les pendules à l’heure
de l’histoire africaine et universelle.
Ouvert le 11 octobre 1962 par le pape Jean XXIII, le
concile Vatican II se termine le 8 décembre 1965 sous le
pontificat de Paul VI. Pour les chrétiens d’Afrique, cet
événement correspondait à une époque où nombre de pays du
continent étaient en train de conquérir leur indépendance. Sur
le plan ecclésial, c’était pour eux la confirmation des
1intuitions de l’ouvrage des Prêtres noirs s’interrogent . Le
concile était accueilli comme un kairos pour la maturation
d’un christianisme africain.
Dans cette perspective, le philosophe Alioune Diop y
apportera une contribution inestimable avec sa Société
africaine de culture (S.A.C). Il rassemblera des réflexions et
2études pour les évêques africains au concile . Un bulletin,

1 Collectif, Des Prêtres noirs s’interrogent, Paris, Cerf, 1956. Collectif,
Des prêtres noirs s’interrogent, Cinquante après..., Paris, Karthala
ème/Présence Africaine, 2006, 2 édition.
2 Cf. Société africaine de culture, Personnalité africaine et catholicisme,
Paris, Présence Africaine, 1963.