//img.uscri.be/pth/b6e67acc993601982bdc6d503462f0f889f8bf7a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La violence monothéiste : mythe ou réalité ?

De
244 pages
Cet essai est le dernier ouvrage d'une trilogie sur la violence monothéiste. Le premier intitulé "Guerres de religion et police de la pensée" : une invention monothéiste ? visait à présenter les faits. Le second, intitulé "A l'origine de la violence monothéiste, le dieu jaloux" partait à la recherche des mobiles et suggérait une voie de solution. Ce dernier essai vise à recenser et discuter les différents éléments du débat.
Voir plus Voir moins
JeanPierre Castel
LA VIOLENCE MONOTHÉISTE : MYTHE OU RÉALITÉ ?
La violence monothéiste : mythe ou réalité ?
Jean-Pierre Castel La violence monothéiste : mythe ou réalité ?
Du même auteur Le déni de la violence monothéiste, L’Harmattan, 2010 Science et religions monothéistes, BergInternational, 2014 La destruction des dieux d'autrui : une singularité abrahamique, Topique n° 234, mars 2016 Guerre de relig?: une invention monothéiste ion et police de la pensée L’Harmattan 2016 A l’origine de la violence monothéiste, le dieu jaloux. L’introduction du vrai et dufaux dans le domaine des dieux, L’Harmattan, 2017 La violence monothéiste : mythe ou réalité ?L’Harmattan 2017
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-10736-3 EAN : 9782343107363
Introduction « Jamais on ne fait le mal si pleinement et si gaîment que quand on le fait par conscience » 1 Pascal « Le chrétien se fait gloire de la mort d'un païen, parce que le Christ lui-même en est glorifié » 2 Saint Bernard de Clairvaux Destruction des temples païens, conversions forcées, chasse aux hérétiques, violences contre les Juifs, croisades, bûchers, procèsd’idolâtrie, condamnation de savants, mise de philosophesà l’Index, ces violences jalonnent l’histoire du christianisme.Islamisation forcée, mise à mort des apostats, combats entre sunnites et chiites, entre musulmans et chrétiens, entre musulmans et juifs, humiliation et exploitation desdhimmis, destruction de temples polythéistes, hindous par exemple,jalonnent pareillement l’histoire de l’islam.1 Pascal,Pensées,Sellier : 658 ; Lafuma : 813; Brunschvicg : 895. 2 Saint Bernard,Louange de la milice nouvelle, chapitre III. 7
Nos papes, imams et rabbins affirment pourtant sans ciller, et sans que cela ne soulève guère de contestation, que : « Le monothéisme n'est pas porteur de violence [,il ne s’agit que d’] 3 un préjugé » , 4 « Toutes les religions veulent la paix » , théorème rebattu » de la violence monothéiste, lesdevant de « le croyantsn’éprouveraiperplexité, embarras, stupeur,ent que « 5 blessure » . L'accusation relèverait du mensonge ou du procès à charge. Quant au monde laïque occidental, il affiche le plus souvent indifférence et suspicion, considérant volontiers que : la religion appartiendrait à un passé archaïque, les violences religieuses actuelles ne seraient qu'une « pathologie de la transition 6 post-moderne » , la religion ne servirait que de prétexte à des violences dont la vraie motivation serait politique, critiquer la religion relèverait d’une forme de racisme,en parler ne risqueraitque d’alimenter le fanatisme.Nombred’auteurs et chroniqueurs en vue combattent la notion même de « violence monothéiste », quitte à recourir : à des pseudo-vérités, voire à des contre-vérités historiques : 3 Benoît XVI, « Le monothéisme n'est pas porteur de violence », Cité du Vatican, 7/12/2012. 4 Pape François, dans l’avion qui le conduisait de Rome à Cracovie aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) le 27/07/2016. 5 Commission Théologique Internationale du Vatican,Dieu Trinité, unité des hommes. Le monothéisme chrétien contre la violence,16.01.2014, § 6. Disponible sur < http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/cti_documents/rc_cti_20140117_ monoteismo-cristiano_fr.html>. Pour une critique de ce texte, cf. par exemple celle du théologien Vito Mancuso, <http://www.vitomancuso.it/2014/01/21/non-avrai-altro-dio-processo-al-monoteismo-e-sinonimo-di-violenza/>. 6 Marcel Gauchet, « Les ressorts du fondamentalisme islamique »,Le Débatn°185, 7-8/2015. 8
o
o
toutes les religions seraient violentes : xles Aztèques ne pratiquaient-ils pas des sacrifices humains 7 en masse ? 8 x« Les luttes antiques entre les dieux » n'illustrent-elles pas la violence du polythéisme ? x«Le polythéisme des Grecs n’était pas pacifique, loin de 9 là » , x«Il suffirait de citer la longue liste d’exemples historiques 10 des violences monothéistes et polythéistes » , 11 x,« La sauvagerie polythéiste de l'Antiquité » x« On peut se souvenir de la violence du polythéisme sous 12 Toutankhamon » , xle procès de Socrate n'atteste-t-il pas de l'intolérance des 13 religions polythéistes ? xl'hindouisme n’est-il pas aussi violent que le 14 monothéisme ? les «athéismes d’Etat» n'ont-ils pas commis les plus grandes 15 violences de l'histoire ?
7 Le fait est vrai, mais les conclusions qu’on en tire discutables, cf. p.54. 8 Vatican,Le monothéisme chrétien contre la violence,16.01.2014 (cf. note 5 p. 8), § 8. 9 JC Guillebaud, « Dieu est-il guerrier ? »La Vie, le 12/07/2012. Cf. aussi Abbé Paul Aulagnier - Séminaire Saint-Vincent - 5 novembre 2013, André Gounelle, « Violence sacrée », disponible sur < http://andregounelle.fr/divers/fanatisme.php>, Paul Valadier, « Violence et monothéismes », SER-SA | Études2003/6 - Tome 398. [André Gounelle (1933- ) : théologien français et professeur émérite de la faculté de théologie protestante de Montpellier, membre du Conseil national de l'Église réformée de France de 1986 à 1998]. 10 Frédéric Rognon, théologien :Monothéismes et violence : quelles dialectiquesXVIIème ? Congrès international de l’AIEMPR,et violences ? », 2006.« Religions L’auteur n’a pu me fournir les sources des violences religieuses qu’il attribue aux polythéistes, hormis les violences hindoues contre les musulmans. On y reviendra au § «Hindouisme…», p. 71. 11 Michel Serres, «Réponse au discours de réception de M. René Girard à l’Académie française », 15 décembre 2005. 12 Christian Salenson, Directeur de l’Institut de Sciences et Théologie des religions, « Monothéisme / Polythéisme », Marseille, 2009. Pourtant le même auteur a dirigé la rédaction d’une intéressante analyse de la violence religieuse, cf. note44 p. 17. 13 On y répondra dans Jean-Pierre Castel,Guerre de religion et police de la pensée : une invention monothéiste ?L’Harmattan 2016, p. 53.14 Id., chapitre IV, § « Hindouisme et violences religieuses ». 15 On examinera cette question au chapitre VII « L'antisémitisme nazi » p. 157. 9