//img.uscri.be/pth/af3ba0ec168752cc74d0d9c880cbb3acfffbc59f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 23,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le Nom de Dieu

De
316 pages
Par la révélation de son Nom, Dieu offre à l'homme déchu la possibilité de retrouver son statut adamique originel. Dans le contexte du rapport du christianisme au judaïsme, la transposition du Tétragramme hébraïque " YHVH " dans le Nom "Jésus " (Yehoshua : Salut de Dieu) détermine une " théosophie " dont Maître Eckhart sera pour le Moyen Âge un insigne représentant. L'auteur envisage d'autre part les moyens concrets de vocalisation et de visualisation nécessaires à la macération du Nom.
Voir plus Voir moins
Gérard Chauvin
Le Nom de dieu Mémoire et Invocation
Le Nom de Dieu
Mémoire et Invocation dans le judaïsme et le christianisme
Gérard Chauvin
Le Nom de Dieu
Mémoire et Invocation dans le judaïsme et le christianismeSuivi de Autour de la notion de réminiscence
Du même auteur La Crucifixion. Histoire, iconologie et théologie, L’Harmattan, Paris, 2011, 212 pages. Petite histoire des Jésuites, Éditions de Paris, Versailles, 2008, 218 pages. Collection B.A-BA, 128 pages, Pardès, Puiseaux / Grez-sur-Loing :Réincarnation, 1999. Islam, 2000. Soufisme, 2001. Mort IetII, 2002. Anges, 2002, Judaïsme, 2003. Kabbale, 2003. Ancien Testament, 2004. Nouveau Testament, 2004. Coran, 2005. Chiisme, 2005. Islão, trad. portugaise du titreIslam, Hugin Editores, Lisboa, 2002. Les Jardins chinois et japonais, Pardès, 1999, 156 pages. Les Jardins feng-shui(avec P. Glémas), Flammarion, 2001, 160 pages. Études et comptes rendus de lecture dans la revueConnaissance des Religions(1990 à 1998). © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01049-6 EAN : 9782343010496
En hommage à Léo Schaya (1916-1986)
« Qui a Dieu, rien ne lui manque. »
(Sainte Thérèse d’Avila)