Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,00 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

INTRODUCTIONÊtre ordinaire, fils second dun couple Noir dAfrique occidentale, il est dune évidence certaine que mon enfance ne conserve rien dextraordinaire. Jai débuté mes études primaires un peu plus tôt que mes frères, mais cest parce que les concep-tions à ma naissance ont beaucoup évolué et que ma mère a toujours été persuasive quant à ce qui concerne le bonheur de ses enfants. Jétais un de ces élèves passables qui grandissent sans attirer lattention dautrui et mon père la longtemps déploré. Dans mon cursus scolaire, une chose était pourtant sûre : jétais un farceur, un clown dans
7
mes classes détude et je plaisantais de tout. À vrai dire, les coups de bâton en guise de punition me faisaient plus peur que les notes souvent désas-treuses que je récoltais. Néanmoins, jen suis resté toujours très fier, car cétait mon sentiment caché. Je men suis aperçu à ladolescence où jeus locca-sion de largumenter. Cependant, le souvenir dun échec scolaire resta gravé dans ma mémoire : léchec au probatoire. Je lai ressassé longtemps comme une insulte à mon ingéniosité (mon intelligence) et je métais fait la promesse den découvrir les causes logiques. Je ne crus guère à mon insuffisance de travail. Ainsi, toute lannée qui suivit, je me mis en quête de cette raison qui, une fois découverte, massomma comme un énorme gourdin et qui, pour la pre-mière fois, me rendit critique envers les uvres du créateur du monde. Parlons de mon appartenance religieuse. Comme mon père, je fus catholique jusqu'à mes dix-huit ans. Mais cela ne faisait pas obstacle à mon admiration pour les religions lointaines dAsie (bouddhisme, taoïsme, hindouisme...). Jai reçu mon baptême religieux à lâge de huit ans sans grand discernement de lenjeu politique et lannée
8
daprès, je fis ma première et unique confession religieuse de toute ma vie. Toutefois, il faut sou-ligner que les raisons ne mont en aucun temps manqué pour rompre avec cette religion qui ma longtemps couvert de ridicule. Seulement, je nétais pas trop rancunier et, sans doute, linsouciance du gosse que jétais y a joué beaucoup. Jai eu des rêves, jai des rêves, mais la pensée rationnelle a pris possession de mon existence dès mon ado-lescence et je suis plus apparu aux yeux de ma société comme un philosophe, quoique ma voca-tion na jamais été telle.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin