//img.uscri.be/pth/bb6b0edcbe1337678248d9c41f8ae8a1e75d51b9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Réflexions La raison et la foi

De
259 pages
La Raison humaine a ses limites. La Réalité visible, ou Création visible, c'est-à-dire perceptible par les sens, n'est qu'une particularité minuscule de la Réalité totale. La Réalité totale est donc Création. L'Univers n'est qu'un point microscopique dans la Création Invisible. La Raison et la Foi sont plus que conciliables: elles sont complémentaires. La foi éclaire la réalité progressivement et scientifiquement découverte.
Voir plus Voir moins

RÉFLEXIONS La Raison et la Foi

Cheminements Spirituels
Toutes réflexions théologiques, spirituelles, Toutes expériences mystiques, religieuses, qu'elles se situent au sein ou hors des grandes reIigions méritent d'être connues. C'est pourquoi nous favorisons leur édition dans cette collection « Cheminements Spirituels» chez l'Harmattan. Vous pouvez nous envoyer vos écrits, même les plus personnels. Nous vous répondrons. Noël Hily 12, rue de Recouvrance 45000 Orléans Tel: 02 38 54 13 58

Déjà parus
BERNABEU A., Laissons les enfants grandir

BOMBLED J.P., Quand la modernité raconte le salut.... CONTE A.-M., L'ivre de vie DESURVIRE, Dire vrai ou Dieu entre rascisme et religions GALLO J.G., Lafin de I 'histoire ou la Sagesse chrétienne GARBAR F., Chasser le mal GENTOU A., Invités à vivre
HARRIS J.P., Ste Bernadette KIRCHNER D., Dieu, Créateur ou biblique G., La cigale

ROCHECOURT

SANTANER P. M-A., Qui est Croyant? SCIAMMA P., Dieu et I 'homme - Méditations

Raymond DUROC

RÉFLEXIONS La Raison et la Foi

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Degli Artisti 15 10124 Torino ITALIE

@ L'Harmattan, 2004 ISBN: 2-7475-7624-8 EAN 9782747576246

Avertissement
Cet essai a été composé à l'intention des sceptiques pour qui les croyances religieuses sont définitivement absurdes. Nul n'aurait la prétention de démontrer scientifiquement la pertinence de la foi en Dieu et en un autre monde. Cependant il s'agit d'attirer l'attention sur les mystères du Réel, soulevés par le progrès des connaissances concernant la physique de l'Univers et la Biologie. Mystères qui sont éventuellement du domaine de l'inconnu présent, souvent du domaine de l'inconnaissable, inaccessibles à tout cerveau humain. Des raisonnements prudents mais constamment approfondis nous amènent à considérer la réalité du Surnaturel, de "l'Invisible", c'est-à-dire de l'Inaccessible, et à prendre conscience de la compatibilité de la Foi et de la Raison. Ces propos devraient également rassurer bien des croyants qui redoutent l'interpellation de la Raison et l'étouffent, frileux, réduisant parfois la foi à un pari.

Les premiers chapitres ennuieront ceux qui ne s'intéressent pas aux sciences. Certains jugeront même ces développements inopportuns par rapport à la finalité de l'ouvrage. Pourtant nous y décrivons la Réalité sensible, incluse dans la Création. Cette première partie de l'essai constitue un documentaire de vulgarisation pour les non-initiés. Mais le lecteur intéressé pourra en faire l'économie et se reporter directement aux chapitres amorçant la réflexion.

A mon épouse, entrée dans son éternité A nos trois enfants
Au début du chemin, Seigneur, nous étions deux. C'était la main dans la main que nous étions heureux. Chemin de communion, parfois chemin de croix. Unissant nos peines et partageant nos joies. Elle est venue la mort me voler ma tendresse. Impuissant devant elle je te crie ma détresse. Dure est la route qu'il me faut seul poursuivre. Protège ce qu'à deux nous avions entrepris. Extraits d'un texte proposé Cathédrale de Vannes.

Avant - Propos Etes-vous amuséee) par les croyances religieuses? Etes-vous si sûr(e) qu'il n'y a rien de surnaturel? Que Dieu n'existe-pas? Pensez-vous que la personne disparaît à la mort? Que l'Au-delà est une utopie? Comment voyez-vous une contradiction entre la Foi et la Raison? La Science et la Foi ne sont-elles pas compatibles, malgré les apparences? Une réflexion patiente les découvre complémentaires. Fervents croyants: craignez-vous de perdre la Foi en réfléchissant? Auriez-vous peur des progrès de la connaissance scientifique? Soyez rassurés, car la Vérité scientifiquement établie ne peut contredire la Foi. Le Pape J-P II a récemment souligné l'accord de la Foi et de la Raison. La Science et la Foi sont deux approches de la même Réalité. Il n'y a pas deux vérités. Elles sont expressions de deux investigations différentes scrutant deux aspects du même Domaine. La Réalité est en quasi-totalité insondable. La Réalité visible, c'est-à-dire: L'Univers, la Matière, la Vie, ne constitue que l'aspect accessible de la Réalité totale. Un"grumeau" perceptible dans l'Infini inaccessible. Ces pages décrivent d'abord la Création visible, telle qu'elle est perçue objectivement. Ensuite nous analysons les explications scientifiques actuelles, en constatant qu'elles sont insuffisantes pour satisfaire la Raison et que la Science ne peut accéder aux causes premières des phénomènes étudiés. Nous pouvons alors conclure à la réalité d'un Domaine « invisible» infini, et hors de portée de tous moyens humains et de toute raison. L'Invisible contient les Causes qui engendrent l'Univers. Mais cet Invisible ne contient pas Dieu! Il émane de Notre Créateur, source de la Réalité Totale. L'Univers, ce qui le constitue, les phénomènes physiques qui l'animent, ce qui l'habite, ne sont qu'une projection réductrice du « Vrai» dans l'Espace-temps accessible.

Tous procédés déployés, l'Humanité ne pourra percevoir que quelques détails d'une façade, voilant une profondeur insondable. Vérité infime. C'est alors que la Foi apparait Lumière, éclairant ce qui est découvert méthodiquement, à tâtons, dans l'obscurité. La Création visible révèle Dieu. Mais la Foi révèle que la Réalité a d'autres dimensions dont la Raison ne peut saisir la nature. Enfm la considération de la Création Invisible ne doit pas être assimilée à du panthéisme. L'Invisible est Création!

NB: Trois préoccupations tout au long de ces réflexions: se conformer aux données exprimées par le Catéchisme de l'Eglise Catholique et éviter le « concordisme », les rapprochements superficiels.

10

LA RAISON ET LA FOI
Extrait du Catéchisme de l'Eglise Catholique La connaissance de Dieu selon l'Eglise Cat: page 23 : « La Sainte Eglise, notre Mère, tient et enseigne que Dieu, principe et fin de toutes choses, peut être connu avec certitude par la lumière naturelle de la raison humaine, à partir des choses créées» (Vatican II). Sans cette capacité, l'homme ne pourrait accueillir la révélation de Dieu. L 'Homme a cette capacité parce qu'il est créé à l'image de Dieu. Cependant si l 'Homme peut découvrir Dieu par sa seule raison, il ne peut le connaître que grâce à la Révélation.

REFLEXIONS
n n'existe qu'une vérité commune à la Foi et à la Raison La vérité scientifique et les données de la Foi précisées par Révélation sont deux manifestations de la même Réalité. la

SOMMAIRE
INTRODUCTION (Réflexions) 15 19 21 21 29 36 45 46 55 60 67 68 75 89 103 105 106 113 125 133 133 147 153 161 162 174 179 193 195 195 203 214 221 221 228 233 249 I - La CREATION VISIBLE: 1 - l'Univers a) l'immensité de l'Univers b) la Matière c) la Relativité 2 Histoire de l'Univers a) histoire de la Matière b) les premiers instants. c) la Terre. 3 - La Vie a) le Vivant b) l'Apparition de la Vie c) Apparition de l'Homme.

-

II - Le CREATEUR et l'HOMME: 1 - le Créateur a) Source de la Création visible b) les Causes de l'Evolution. c) le Créateur est-Il? 2 - l'Homme: a) l'Homme dans la Création b) l' Arne c) l' Au-délà 3 - l'Homme et son Créateur: a) l'Ancien Testament b) Ie Nouveau Testament c) Civilisation Judéo-Chrétienne III - l'ESPERANCE: 1 - Que pouvons- nous croire a) la Puissance Divine. b) le Christ. c) la Vie Eternelle. 2 - le Mal et la Souffrance a) le Mal b) les Malheurs. c) la Souffrance: 3 - la Foi

REFLEXIONS
Pourquoi sommes-nous sur cette Terre avec nos joies, nos attaches, nos affections, nos projets, mais aussi nos soucis nos déceptions, nos angoisses, nos souffrances? Est-ce que tout finit à la mort? Y a-t-il une autre vie au-délà, une éternité? Un autre monde plus juste, sans souffrances, où l'on retrouvera tous nos êtres chers, tous ceux que nous avons connus dans une autre forme de vie, bien sûr? y croire semble parfois absurde. Et pourtant nous ressentons l'évidence de Forces au-dessus de l'Univers, indéfmissables, parfois sources d'espérance. On nous a dit ceci c'est Dieu qui a créé le Monde. Il est juste et bon, tout-puissant. Il nous a instruits par ses prophètes et par Son Fils Jésus-Christ. La mort n'est que la transformation en une vie éternelle. Nous serons jugés sur nos actes, l'amour du prochain. Pour les bons ce sera la béatitude finale, pour les mauvais le rejet de la part de Dieu, et pour eux la mort éternelle? Comment pouvons-nous admettre tous ces principes? Y a-t-il des espérances fondées pour ceux qui aspirent à plus de bonheur? Estce raisonnable de croire tout cela? Le conflit avec la raison est éprouvé par tous: par des incroyants qui ne sont pas toujours très sûrs, comme par des croyants dont certains fuient l'interrogation. L'interpellation de la raison est fréquente lors des épreuves de la vie, l'isolement, ou sous la pression de l'environnement. Qui a engendré l'Univers, la Matière, la Vie? Ce que nous appellerons Création visible. Car il existe la Création Totale invisible dans laquelle s'inscrit, infmiment microscopique, la Création visible ou Création sensible. Qui en est l'auteur, ou simplement la Cause? Est-ce le hasard selon la pensée d'un biologiste célèbre? Dieu existe-t-II ? Qui sommes-nous vraîment ? L'Homme est-ilIa fmalité de la Création? Est-il immortel dans l'Au-délà ? S'il existe un Créateur, Source de l'Esprit et qui a promis l'Homme à un destin éternel, quelles peuvent être nos relations avec Lui? Nous a-t-Il donné un enseignement?

Nos réflexions s'appliquent successsivement aux trois thèmes suivants: I - La Création visible II Le Créateur et ['Homme III - L'Espérance

-

Ces 3 parties ne sont pas 3 composantes d'une démonstration, ni 3 aspects d'une étude. Ce sont 3 étapes d'une réflexion. Dans les 2 premières phases, ces réflexions sont conduites sans la dimension Foi, jusqu'aux limites des possibilités de la Raison commune, jusqu'à l'ouverture sur l'inconnu: l'inconnu inaccessible. Ensuite nous retrouvons l'éclairage de la Foi. Dans la 1ère partie les réflexions ne s'appliquent qu'aux données de la Réalité sensible. Les raisonnements ne prennent en compte que les mystères évidents révélés par la Science. C'est l'étude de la Création "visible" ou "sensible" que nous considérons, aspect mineur de la Création Totale. La 2ème partie reprend les données de la 1ère partie, au risque de répétitions apparentes, pour une nouvelle analyse, afin de découvrir l'évidence de la Création invisible, inaccessible, et la transcendance du
Créateur

.

Nous y cherchons quelle peut être la signification de l'Homme face à la juste angoisse de chacun démuni de la Foi. Puis grâce aux suggestions de la Foi et la réalité de la Révélation Biblique et du Christ, nous nous interrogeons sur nos relations avec notre Créateur. Nous disons bien, pour cette 2ème étape, "suggestions de la Foi" et non l'éclairage de la Foi. La 3ème partie, il manquerait des dimensions à cette analyse: celles de la Foi, la Foi qui échappe à la Raison. Les 2 premières parties ne constituent qu'une projection de la Réalité dans l'espacetemps (qui n'a que 4 dimensions, dont 3 seulement représentables dans un cerveau humain). La Réalité examinée sans la Foi est analogue à une représentation d'un volume complexe sur un plan, lequel n'a que 2 dimensions alors que le volume en a trois. Ce que l'on perçoit est vrai: c'est l'une des projections de ce volume. Mais une autre vue est nécessaire pour la représentation réelle. Et l'idée exacte du volume, par exemple un édifice splendide, n'est possible que chez qui a déjà vu la 16

construction réalisée ou l~a conçue. Qui n~aurait que la vue sur un plan sans cotes ne pourrait jamais imaginer la construction. Et c~est ainsi qu~aux connaissances humaines les plus avancées concernant I~Univers et la Vie il manque une autre représentation pour saisir la Réalité, au moins une autre représentation à multiples dimensions. La Réalité sensible, donc l'Univers, n'est que la projection d'éléments de la Réalité Totale dans le domaine accessible à la Raison. La représentation y est réduite. Ce qui est perçu est exact mais incompréhensible: il manque des dimensions qui ne sont pas permises à la Raison humaine sans la Foi. Mais pour ceux, nombreux, qui ne peuvent introduire ces dimensions, les explications ne sont possibles qu~à partir du domaine sensible. Mais alors c~est un cheminement d~aveugle, une "marche à tâtons", en se repérant par déductions. La Foi est comme la lumière qui subitement éclaire ce que l'on imaginait dans le noir, et qui se dévoile différent de ce que l'on croyait. La Foi est compatible avec la Raison. Pour bien des croyants la seule réponse de la Foi est suffisante. Or cette réponse n~est pas satisfaisante pour tous. Car la Raison nous interpelle. Doit-on repousser ces interpellations qui sembleraient alors insidieuses? Insidieuses peut-être mais venant de qui, du démon? C~est la réponse réflexe de certains. N~est-ce pas plutôt une invitation par I Esprit Saint à réfléchir et à consolider sa Foi? « N~ayons pas peur » l~accord de la Foi et de la Raison est évident malgré les apparences immédiates. Que les fidèles le sachent! Mais que le comprennent surtout ceux qui n~ont pas la grâce de la Foi et qui s~interrogent, et chez qui la conciliation de la Raison et de la Foi est primordiale. Et que les croyants fervents admettent, surtout en éteignant leur pitié éventuelle injustifiée, que la sollicitation de cette cohérence de pensée, chez d~autres croyants d'une part, et chez des personnes en recherche d~autre part, est une Grâce Divine aussi précieuse, aussi obligeante que leur Foi vivace et édifiante. Les uns et les autres ont leurs rôles respectifs, en fonction de I~ action de I~Esprit Saint. Certes on ne démontre pas rationnellement les articles de Foi, mais on conclut sûrement à la compatibilité de la Foi et de la Raison. Et cette Raison dont nous a dotés le Créateur ne peut être violée. Elle
~

17

nous permet d'accepter la Foi. Cette logique est affirmée par le catéchisme de l'E.C. Le Pape J.P. II, dans l'un de ses textes "dix repères pour l'an 2000", page 16, nous rassure: « Entre une raison qui, conformément à la nature que Dieu lui a conférée, est ordonnée à la Vérité et est capable de connaître le vrai, et une Foi qui se réfère à la Source Divine même de toute vérité, il ne saurait surgir aucun conflit de fond. La Foi confirme même les droits propres de la Raison humaine ». Il rappelle ensuite que la Raison a évidemment ses limites et que la Foi l'éclaire, ce qui va apparaître dans ces pages. Signalons aussi la parution de l'Encyclique « Fides et Ratio» « Foi et Raison », accompagnée d'un recueil de commentaires de quelques-uns de nos évêques Français ou Belges, et de théologiens. Les croyances apparaissent inacceptables. Mais elles nous semblent invraisemblables parce que toute intelligence humaine est limitée. La Raison collective, tous moyens déployés, est impuissante à percer le mystère de la Création. La Science ne peut sonder que la partie sensible de la Création c'est-à-dire l'Univers, la Matière, la Vie. Or tout ceci n'est qu'une manifestation ponctuelle, l'aspect mineur de la Création Totale ou Création Réelle qui nous est inaccessible. D'ailleurs l'exploration de la Création accessible révèle progressivement la diversité, l'immensité, et la profondeur des mystères concernant la réalité physique. Le progrès des recherches, l'enrichissement des connaissances dévoilent un inconnu qui nous apparaît toujours croissant et de plus en plus mystérieux. La Création visible elle-même semble se dérober à nos investigations. Alors la Réalité Totale, dans laquelle s'inscrit le domaine observable, est certainement hors de portée de la Raison humaine, absolument inaccessible pour la Raison collective, fût-elle aidée dans ses recherches et conclusions par les moyens modernes progressant. Les recherches scientifiques, les progrès dans la connaissance de la Création accessible, ne peuvent mettre la Foi en périL Les vérités ainsi découvertes, parce que vérités, ne contredisent jamais la Foi. Car il n'existe qu'une seule Vérité. La Foi et la Raison en sont deux approches différentes, mais convergentes. La vérité scientifique et les données de la Foi précisées par la Révélation sont deux manifestations de la même Réalité.

18

I - LA CREATION VISIBLE:
La Création visible révèle Dieu Quelles questions surgissent quand nous contemplons le monde? Comment s'est-il réalisé et pourquoi? La Science s'est intéressée depuis le fond des âges à la découverte de la Nature, la description de l'Univers, l'étude de tous les phénomènes physiques et biologiques. Progressivement les connaissances humaines permettent d'expliquer, relativement, la nature «inanimée », de déterminer les causes des événements physiques, de tous les mouvements, de toutes les transformations, des mutations du vivant. Par « causes» entendons les causes rapprochées seulement et non les causes premières. Car si la Science assure le développement de la médecine et de toutes les techniques, les productions, les automatisations, les communications, le progrès des connaissances naturelles, elle n'atteindra jamais l'explication totale, jamais elle n'accèdera à la Cause initiale qui est du domaine du Surnaturel. Cependant les progrès des connaissances scientifiques quant à l'Univers, la Matière, la Vie, nous font découvrir l'immensité et la profondeur du mystère de la Création. Plus on avance, plus les questions apparaissent, l'inconnu grandit. Successivement nous étudierons: 1 - L'Univers: Son immensité, ce qu'est réellement la Matière, le Temps, sa relativité. 2 - L'Histoire de l'Univers: l'Origine à partir d'un «milliardième de milliardième.de.seconde », la formation de la Matière et des Etoiles, jusqu'à la Terre. 3 - L'Apparition de la Vie: les premiers éléments, l'Evolution, l 'Homme.
ère Dans cette 1 partie, nous décrivons la Création telle que la découvrent progressivement les scientifiques, le « Visible» C'est dans la 2èmepartie que nous nous poserons la question: comment s'est-elle réalisée? Ce qui nous conduira à admettre l'Inconnu, l'Invisible inaccessible.

1 - L'Univers
L'homme depuis les temps les plus anciens s'est inquiété et a toujours voulu savoir. Antérieurement à cinq siècles avant J-C, on supposait l'Univers essentiellement composé de la Terre que l'on imaginait plate bordée de mers féroces protectrices. On constatait que le Soleil se déplaçait régulièrement se levant et se couchant ainsi que la Lune. On pensait que les dieux avaient placé le Soleil pour éclairer et réchauffer la Terre, et la Lune et les Etoiles pour l'agrément. Voici 2500 ans on se rendit compte que la Terre est ronde comme une boule, ce qui élimina l'inquiétude à propos des extrémités du monde, car il n'yen a géométriquement pas. L'étude du phénomène de la pesanteur expliqua la verticalité relative à tous les points du Globe. On sut qu'on peut en faire le tour sans avoir la « tête en bas ». Puis voici 400 ans on se forgea l'idée que la Terre n'était pas le centre de l'Univers, mais l'une des planètes qui gravitent autour du Soleil, et que le Soleil n'est lui-même que l'une des milliards d'Etoiles. Depuis le savoir a progressé concernant la structure de l'Univers, la réalité et la relativité de la Matière, la relativité du Temps et l'Histoire de l'Univers jusqu'à une infime fraction de seconde après sa naissance dont la "date" n'est pas encore exactement définie. Nous rapporterons ainsi les connaissances établies, bien qu'elles soient toujours provisoires, concernant: a) l'immensité de l'Univers - le firmament si poétique mais si bouillonnant! b) la Matière - sa relativité. c) la Relativité du Temps et de l'Espace. Nous étudions ainsi la Création visible, l'une des Oeuvres du Créateur. Car selon le catéchisme de l'Eglise, Dieu manifeste Son Existence par Sa Création. Mais la Révélation nous Le fait connaître.

A - L'immensité de l'Univers. L'environnement immédiat de notre Terre. étoiles.

l'univers des

Situons d'abord notre Terre, qui appartient au Système Solaire, puis plaçons notre étoile: le Soleil dans son « monde» innombrable. Le Système Solaire: Le Soleil et ses 9 planètes principales: Le Soleil. Comme toutes les étoiles visibles, le Soleil est une gigan-tesque bombe thermonucléaire produisant l'énergie à partir des mêmes phénomènes physiques que la bombe "H "inventée par les hommes. De volume égal à 1.500.000 fois la Terre, il est constitué d'hydrogène. En son centre les noyaux des atomes d'hydrogène fusionnent en noyaux d'hélium. Cette fusion thermonucléaire dégage une énergie thermique énorme. Une petite part de cette énergie est rayonnée sur les planètes solaires. La Terre est la 3ème dans l'ordre de l'éloignement du Soleil, à 150 millions de kilomètres. C'est donc d'une bombe à hydrogène que la Terre reçoit l'énergie indispensable à la vie. Dans 3 milliards d'années la réserve d'hydrogène s'épuisera. Le Soleil s'éteindra lentement puis s'écrasera sur son centre. La vie aura disparu sur Terre. Puis au centre du Soleil la fusion des noyaux d'hélium s'amorcera dégageant une énergie bien plus intense. Notre astre se gonflera englobant la Terre et circonscrira la trajectoire de Mars. Il deviendra une géante rouge puis s'éteindra à nouveau devenant une naine blanche puis une naine brune inerte. Depuis 4 milliards d'années le rayonnement solaire a constitué sur Terre les réserves d'énergie fossile: charbon, pétrole, gaz. Parlons sommairement de ces 9 planètes solaires principales, dans l'ordre de leur éloignement du Soleil. Elles apparaissent à l'observateur de la grandeur approximative d'une étoile, mais elles sont totalement différentes et infiniment plus petites: 1 - Mercure. Plus petite que la Terre, un peu plus grosse que la Lune à laquelle elle ressemble c'est un désert. Elle fait le tour du Soleil en 88 jours (mesurés en jours terrestres). Elle tourne sur elle-même en 59 jours. Sa température moyenne est de 430°. Elle n'a pas d'atmosphère. Aucune sorte de vie analogue à la biologie terrestre n'y est possible. Visible à l'oeil nu, mais à certains moments de l'année seulement, et durant une à deux heures à chaque fois.

22

2

-

Vénus. Appelée couramment « étoile du matin» ou « étoile du

berger ». Très visible à l'oeil nu et facile à distinguer au crépuscule ou à l'aurore. Elle apparaît à l'est, au sud ou à l'ouest, comme une grosse étoile de même couleur que la Lune. Elle n'est pas visible toute l'année. Mais en saison elle est le premier astre à apparaître le soir après la lune, ou le dernier à disparaître le matin au lever du jour. On peut la confondre avec Jupiter. Elle est un peu plus petite que la Terre. Elle fait le tour du Soleil en 225 jours et tourne sur elle-même en 243 de nos jours, en sens inverse de toutes les autres planètes. Elle est entourée d'une atmosphère très dense formée de gaz irrespirables pour tout animal. La pression atmosphérique y est 80 fois plus forte que sur Terre, de sorte que toute vie serait écrasée. La température au sol atteint 5000 Vénus a été visitée par des sondes américaines et soviétiques. 3 - La Terre. Elle accomplit le tour du Soleil en 365 jours 1/4. Le temps d'un tour sur elle-même a été divisé en 24 heures Gour solaire), (jour sidéral == 23h40) pour servir de base de temps. Un chapître spécial décrit ses caractéristiques indispensables à la Vie. La Lune est notre satellite: elle gravite autour de la Terre en 28 jours. Son diamètre est un peu plus que le 1/4 de celui de la Terre et son volume 1/50ème. La Lune est un désert sans atmosphère et sans vie. Elle a été visitée par les hommes. Le premier « alunissage » fut en 1969. 4 - Mars. Plus petite que la Terre, elle fait le tour du Soleil en 687 jours et un tour sur elle-même en 24h 37min. Elle possède une atmosphère très légère avec une dose d'oxygène négligeable. Sa température varie de +50 à moins 700. On a longtemps pensé que cette planète contenait de l'eau en glace ce qui permettrait peut-être quelque végétation. Or les sondes USA qui s'y sont posées ont révélé qu'il n'existe pas la moindre trace de vie. Toutefois les recherches reprennent. On projette d'y envoyer des hommes vers 2020.(allerretour: 3ans). Mars a 2 satellites minuscules (10 et 30 km de diamètres). Plus les satellites artificiels. On peut voir Mars à l'oeil nu, le soir ou le matin. Elle apparaît comme une étoile moyenne rougeâtre. L'envoi de sondes vers Mars continue. 5 - Jupiter Grosse planète gazeuse, avec un noyau dur, 1300 fois
que la Terre, elle fait le tour du Soleil en Il ans plus volumineuse

23

1/2.et accomplit son tour sur elle-même en 10 jours. Sa température est de l'ordre de 1500 en dessous de zéro. Elle nous apparaît comme une grosse étoile de même couleur que la Lune, brillante. On peut la confondre avec Vénus. Elle a 18 satellites dont 4 quasiment aussi gros que la Lune, visibles avec des instruments simples. Deux fusées américaines sont passées à proximité de Jupiter et des planètes éloignées. En 1995 la 2ème fusée a gravité autour de Jupiter et y a envoyé un module qui s'est détruit en entrant dans la masse gazeuse.

6 - Saturne. Grosse planète gazeuse, avec noyau dur, 750 fois plus
volumineuse que la Terre, 2 fois plus éloignée que Jupiter, elle fait le tour du Soleil en 29 ans, et tourne sur elle-même en 10 hI/2. Elle est entourée d'un groupe d'anneaux qui tournent autour de la planète en 7 heures. Elle a 18 satellites dont l'un, Titan, est plus gros que Mercure. Température 1500 en dessous de zéro. Elle est visible comme une étoile moyenne et légèrement rougeâtre. Ces 5 premières planètes, outre la Terre, sont connues depuis l'antiquité, avant J-C. Bien que l'on pensait encore que la Terre était le centre de l'Univers, les premiers savants avaient remarqué qu'elles ne sont pas des étoiles. Depuis les travaux du scien-tifique Italien Galilée publiés en 1610 on sait que la Terre n'est qu'une planète du système solaire.

7 - Uranus. Découverte en 1781,cette planète est 60 fois plus
volumineuse que la Terre et gazeuse avec noyau. Elle fait le tour du Soleil en 84 ans. Elle possède 15 satellites. Température: 2100audessous de zéro. Visible à l'oeil nu, et observable avec un télescope du commerce de grossissement 45.

8 - Neptune. Découverte en 1846,grâce à des calculs, avant d'être vue.
De volume égal à 80 fois la Terre, elle effectue le tour du Soleil en 165 ans. On lui connaît 8 satellites. Température 2100 en dessous de zéro. Un observateur sur Uranus verrait le Soleil de la taille d'une grosse étoile, mais plus lumineuse que la Lune pour la Terre.Visible avec un télescope de grossissement 45.

24

9 - Pluton. Découverte par le calcul en 1930. Grosse comme la Lune. Possède un satellite important découvert récemment: Charon. Elle fait le tour du Soleil en 249 ans. Entre Mars et Jupiter, des milliers de petites planètes. L'une: Cérès, a un diamètre de 800 kilomètres. Des comètes gravitent autour du Soleil mais suivant des trajectoires en ellipses très "étirées". Certaines font le tour en un millier d'années. Notons que si ces mouvements n'étaient pas aussi réguliers, les conditions climatiques de la Terre seraient perturbées, voire détruites et nous ne pourrions pas vivre. Mais la perfection du système inviolée depuis 3 milliards et demi d'années a permis l'apparition de la Vie sur La Terre. La Lune est à 380000 km de la Terre. La lumière ou les ondes font le trajet en une seconde un quart. La lumière du Soleil nous parvient après 500 secondes (8 minutes 20 secondes) de trajet. Une sonde spatiale voguant à 50.000 km/heure y parviendrait en 6 mois, et un avion supersonique en 12 ans 1/2 de voyage.La vitesse de la Terre sur sa trajectoire autour du Soleil est de 108.000 km/heure( 30km/sec).soit le double de la vitesse d'une fusée spatiale.La rotation de la Terre impose une vitesse de 1700 km/heure à l'équateur, 1100 km/heure à la latitude de Paris.(plus vite qu'un avion de ligne long courrier). Les Etoiles Le Soleil est une étoile. Il est l'une des milliards de milliards d'étoiles qui composent l'Univers. L'étoile la plus proche est à 4 années-lumière. Ce qui signifie qu'un signal évoluant à la vitesse de la lumière ou des ondes (300.000 km/seconde), qui pourrait donc franchir la distance Terre-Lune en un peu plus d'une seconde, mettrait 4 ans pour aller vers cette étoile. Une sonde spatiale actuelle y parviendrait en 88.000 ans, et à la vitesse d'un avion supersonique il faudrait plus de 2 millions d'années, alors que les premiers humains ayant notre morphologie se sont manifestés voici 60.000ans.

25