//img.uscri.be/pth/1e3f6ece30b30524e76645427e3c324ebb23bfd3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,00 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Saint Augustin aux prises avec Vincentius Victor

De
115 pages
Cet échange socio-théologique, entre Saint-Augustin, évêque très honoré à son époque au Vème siècle, et Vincentius Victor, jeune intellectuel chrétien de la ville de Ténès, nous apprend le droit au doute et à l'incertitude en sciences religieuses. Ce dialogue mouvementé et conflictuel aboutira à la rédaction, par Augustin, de son très important traité sur "l'origine et la nature de l'âme". Il nous montre enfin comment Augustin sut fraterniser avec ce jeune chrétien sans complexe qui finit par reconnaître ses erreurs.
Voir plus Voir moins

Chronique des années de trouble Années 418 – 421 Cart Ennas – Caesarea Saint Augustin Evêque d’Hipponne (Annaba) face à Vincentius Victor Jeune intellectuel chrétien de Ténès. « Le droit au doute et à l'incertitude en théologie » chez saint Augustin

Un Ténésien attachant du 5e siècle Vincentus Victor Jeune intellectuel chrétien Aux prises avec l’évêque d’Hippone Saint Augustin Philosophe et théologien

Le droit au doute et à l'incertitude en sciences religieuses chez saint Augustin

" Je n’ai pas honte d’avancer que j’ignore ce que j’ignore." (Augustin au frère Renatus de Cherchell) " Personne n’a donc à rougir de confesser qu’il ignore ce qu’il ignore, de peur qu’en feignant de savoir il mérite de ne jamais savoir." (Augustin au jeune évêque Optatus) " Pour moi, je l’avoue, j’essaie d’être au nombre de ceux qui écrivent en progressant et qui progressent en écrivant. Par suite, si j’ai affirmé par manque de précaution ou par ignorance, une opinion qui mérite d’être reprise non seulemnt par d’autres , mais par moi-même, car je devrai m’en apercevoir si je progresse réellement, il ne faut ni s’en étonner ni s’en plaindre ; il faut plutôt pardonner et féliciter, non parce qu’il y a eu erreur, mais parce qu’il y a eu correction." (Augustin au Commissaire impérial, Marcellinus, son ami.)

1ère Partie La Maurétanie Césaréenne Situation, généralités