//img.uscri.be/pth/bfaf0b556790abbf837385f5b7cc0ee3a6d8c81f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Souviens-toi de ton futur

De
294 pages
Cet essai s'est fait en se faisant, par va-et-vient. Le mythe de Babel en toile de fond, il joue avec les mots hébreux et les épisodes bibliques à l'origine des Lois. La Torah n'est pas un ouvrage pieux puisque son vocavulaire ne contient pas de mots pour dire religion, foi de dieu. Léon Ashkénazi dit Manitou, auteur de nombreux ouvrages et cofondateur de l' École d'Orsay définissait le Judaïsme comme un ensemble de traditions.
Voir plus Voir moins
Ida Strauz
Souvienstoi de ton futur Essai
Les impliqués É d i t e u r
Souviens-toi de ton futur
Jocelyne Ida Strauz Souviens-toi de ton futur Essai Seconde édition Les Impliqués
Du même auteur : Les Enfants de Lublin, Éditions L’Harmattan (2008)
6
On ne peut pas avoir de futur si on n’a pas conservé la mémoire du passé. Rav Nahman de Braslav Né en 1698 dans les Carpates, Rabbi Israël ben Eliezer dit Nahman de Braslav, rabbin mystique, fondateur du Hassidisme.
MES REMERCIEMENTS
Cet essai ne serait pas né sans une question posée par une petite fille de dix ans, sans les histoires de rabbi de mon père, sans la rencontre avec Margot, sans les ouvrages de Daniel Sibony et de Raphaël Draï, sans Josy Eisenberg et ses émissions dominicales sur France 2, sans Benno (1) (2) Gross et Adin Steinsaltz , sans les cycles d’études de l’Institut Elie Wiesel, sans David Banon, Carlos Levy, Marc (3) Alain Ouaknin, Liliane Vana, spécialiste de la Halacha et (4) sans Claude Riveline , ‘l’ingénieur du Talmud’. Ma reconnaissance sans limite leur est acquise. (5) Ma gratitude s’adresse également au site Akadem qui (6) en plus du commentaire de la Paracha hebdomadaire, par des exégètes contemporains ouvre l’accès à son centre d’archives et maintient la mémoire des précédents commentateurs, dont Léon Ashkénazi, plus connu par son totem scout, Manitou, grande figure du renouveau du judaïsme français de l’après-guerre.
9