Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Théologie mariale

De
274 pages
« Icône parfaite de la foi » : telle est l'évocation de la Mère du Seigneur sur laquelle s'achève la première encyclique du pape François (Lumen Fidei 58). La Journée Mariale de l'Année de la Foi inspira aussi au pape François cette heureuse formule : « La foi est fidélité définitive, comme celle de Marie » (Homélie du 13 octobre 2013). Marie a cru avant et mieux que les autres, aimait souligner saint Jean-Paul II, si bien que la foi de l'Église c'est d'abord la foi de Marie dont Pierre est le garant. Par suite, les paroles par lesquelles le successeur de Pierre vise à affermir ses frères dans la foi de Marie et de l'Église sont autant d'invitations pressantes à l'adresse des théologiens afin qu'ils s'emploient à faire resplendir de tous ses feux la foi théologale vécue de Celle qui est bienheureuse parce qu'Elle a cru (cf. Luc 1, 45). Si Marie est l'icône parfaite de la foi vécue comme fidélité définitive à la Parole de Dieu, comment ne pas approfondir l'intelligence contemplative de cette vertu de la Mère de Dieu afin de mieux en vivre et en témoigner ? C'est dans une telle quête, celle de la foi qui cherche l'intelligence, qu'a voulu s'inscrire humblement mais résolument le Colloque de théologie mariale qui s'est tenu du 11 au 13 octobre 2013 à Rocamadour, à l'initiative conjointe de ce beau Sanctuaire de Notre Dame, à l'occasion du Jubilé de son Millénaire, ainsi que de la Faculté de théologie de l'Institut catholique de Toulouse.Puissent les Actes de cette rencontre théologique rassemblés en ce livre transmettre et partager aux lecteurs désireux de mieux connaître la Vierge Marie pour mieux suivre le Christ, non seulement la richesse symphonique de l'apport des conférenciers (F.-M. Léthel, ocd, M.-V. Meurice, cvm, F. Daguet, op, Ph.-M Margelidon, op, T.-M. Pouliquen, G. Passerat, G. de Menthière, E. Richer) mais aussi et surtout un élan renouvelé dans l'Amour de Jésus en Marie qui surpasse toute connaissance.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

« Icône parfaite de la foi » : telle est l'évocation de la Mère du Seigneur sur laquelle s'achève la première encyclique du pape François (Lumen Fidei 58). La Journée Mariale de l'Année de la Foi inspira aussi au pape François cette heureuse formule : « La foi est fidélité définitive, comme celle de Marie » (Homélie du 13 octobre 2013). Marie a cru avant et mieux que les autres, aimait souligner saint Jean-Paul II, si bien que la foi de l'Église c'est d'abord la foi de Marie dont Pierre est le garant. Par suite, les paroles par lesquelles le successeur de Pierre vise à affermir ses frères dans la foi de Marie et de l'Église sont autant d'invitations pressantes à l'adresse des théologiens afin qu'ils s'emploient à faire resplendir de tous ses feux la foi théologale vécue de Celle qui est bienheureuse parce qu'Elle a cru (cf. Luc 1, 45). Si Marie est l'icône parfaite de la foi vécue comme fidélité définitive à la Parole de Dieu, comment ne pas approfondir l'intelligence contemplative de cette vertu de la Mère de Dieu afin de mieux en vivre et en témoigner ? C'est dans une telle quête, celle de la foi qui cherche l'intelligence, qu'a voulu s'inscrire humblement mais résolument le Colloque de théologie mariale qui s'est tenu du 11 au 13 octobre 2013 à Rocamadour, à l'initiative conjointe de ce beau Sanctuaire de Notre Dame, à l'occasion du Jubilé de son Millénaire, ainsi que de la Faculté de théologie de l'Institut catholique de Toulouse.Puissent les Actes de cette rencontre théologique rassemblés en ce livre transmettre et partager aux lecteurs désireux de mieux connaître la Vierge Marie pour mieux suivre le Christ, non seulement la richesse symphonique de l'apport des conférenciers (F.-M. Léthel, ocd, M.-V. Meurice, cvm, F. Daguet, op, Ph.-M Margelidon, op, T.-M. Pouliquen, G. Passerat, G. de Menthière, E. Richer) mais aussi et surtout un élan renouvelé dans l'Amour de Jésus en Marie qui surpasse toute connaissance.