//img.uscri.be/pth/83d09bd7e81160d402cf706a201b64ebeb947592
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,88 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Un avenir pour les jeunes

De
140 pages
S'inspirant des Évangiles, Yvonne Trubert proposait l'enseignement du Christ et confiait ses réflexions dans Le Livre d'Invitation à la Vie. Les huit premiers tomes regroupent les thèmes de l'enseignement proprement dit ; les tomes 9, 10 et 11, les récits de pèlerinages, survenus de 1982 à 2009. Le tome 12 traite du fonctionnement de l'association, le 13 aborde la Naissance d'une famille. Dans les tomes 14 et 15, Yvonne s'adresse à tous les enfants du monde et aux jeunes.
Voir plus Voir moins
       Un avenir pour les jeunes          
   
    
Yvonne TRUBERT
Un avenir pour les jeunes  Chroniques dune Invitation à la Vie   Tome 15  Préface de Brune André  
 
 
 
Direction éditoriale : Albertine Gentou  Merci à Siloé et David pour leurs précieuses remarques et leur soutien sans faille   Photographie de couverture © Blandine Gosset Photographie dYvonne Trubert ©collection de lauteur  Bibliographie 
Internet
 Invités à Vivre , Collectif, LHarmattan, 2003 Paris.   www.yvonnetrubert.fr  www.invitation-a-la-vie.org/   
 © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-57024-5 EAN : 9782296570245  
Préface
 Jai le sentiment quêtre jeune, de nos jours, cela veut dire à la fois réussir à accepter un système qui ne nous correspond pas toujours et en même temps essayer de le transformer pour quil nous ressemble un peu plus. Jai lespoir dimaginer que cela est possible.  Lorsque jai commencé à travailler, jai réalisé que mes valeurs et mes aspirations étaient différentes de celles de mes collègues. Pourquoi ? Parce que je suis jeune ? Je suis convaincue quen tant que jeune, nous avons un rôle : apporter notre souffle afin dimpulser le renouveau. Cest pourquoi, lorsque jimagine les jeunes de ma génération arriver les uns après les autres dans les entreprises, les institutions internationales, les hôpitaux, les organismes publics Je suis émue dimaginer quà travers eux sengagent la construction dun nouveau monde. Même si cela nest pas facile, nous devons inscrire et défendre notre regard neuf sur les choses. A lheure où notre société est en plein chambardement, je pense que cela a encore plus de sens. Cest peut être la jeunesse qui porte en elles certaines réponses pour trouver de nouvelles clés.  Cette énergie de vie, je pense quIVI avec la prière, lharmonisation, lécoute, lamour ma aidée et maide encore à la dynamiser. Lorsque je nai plus despoir, je prie. Lorsque jai peur de ne plus avoir la force de persévérer, je prie. Lorsque je veux réussir à aller au bout de mes rêves, je prie. Lorsque jai besoin dêtre apaisée et recentrée, jharmonise ou je me fais harmoniser. Bien sûr, il ny a pas que cela qui me nourrit, il y aussi lamour et lécoute de mon amoureux, de ma famille, de mes amis.  
 
5
Dernièrement nous avons fait une expérience. Avec quelques jeunes de mon groupe dIVI, nous avons invité des amis qui ne connaissaient pas ou peu lassociation. Nous nous sommes retrouvés à une dizaine, athées et croyants, priants et non priants. Certains ont lancé une prière tandis que les autres se recueillaient. Ensuite, nous avons lu une Chronique dYvonne sur le travail. Inspiré par ses paroles de sagesse, chacun a témoigné, dans une grande écoute, sans aucune interruption et sans que personne ne se soucie de lui donner une réponse  Nous avons vécu lors de cette soirée un grand moment de partage et découte  en toute égalité. Pour une fois, je navais pas limpression dêtre une extra-terrestre parmi ceux que jaime. Ces témoignages ont fait tomber les barrières, non pour initier les autres mais pour leur faire confier une autre facette de notre vie dans une harmonie totale.  Aujourdhui, jai le sentiment que pour être heureuse, je dois maccomplir et ne pas subir. Si je peux réussir à le faire au quotidien, cest grâce à tout cela. Jai connu de grands moments de désespoirs et cest lamour qui men a fait sortir. Je remercie pour cet enseignement que jai reçu à IVI. Dorénavant, je mattèle au pari dêtre dans la vie en mettant à profit ce que jai appris. Jaimerais, aussi, pouvoir le transmettre pour que les jeunes soient heureux et libres de construire leur vie pour un monde meilleur. Merci.  
 
6
Brune André
Avant-propos de léditeur   Pour présenter ce livre, le quinzième tome des Chroniques  dYvonne Trubert, consacré aux enfants de quinze à quatre-vingt-dix-neuf ans, il serait préférable de parler avant tout de son auteure, une femme qui savait pénétrer les âmes, les écouter et les aimer en permettant ainsi à chacun, chacune, de se sentir unique. Mère de quatre enfants, Fabienne, Philippe, Jean-Pierre et Pascal, quelle a élevés tout en travaillant, Yvonne Trubert a fondé, en 1983, lassociation Invitation à la Vie appelée le plus souvent IVI.  Depuis plusieurs dizaines dannées, à Paris, et ailleurs en France, et aussi au Mexique, au Brésil, en Colombie, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada, aux Etats-Unis, au Niger, en Russie, en Espagne, en Italie, en Grèce, en Angleterre, en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en de nombreux pays, sur tous les continents de la planète, cette association rassemble des milliers de personnes parmi lesquelles des enfants, des adolescents et de jeunes adultes ralliés sous le drapeau de la Maison Sainte-Anne ou Maison des Jeunes. Au début de cette aventure, Yvonne invitait ces groupes de jeunes une ou deux fois par an avec leurs animateurs pour leur parler de la vie, du Christ, de Marie, des civilisations qui avaient peuplé la terre autrefois, de la prière et de nombreux autres thèmes  Elle parlait mais les jeunes linterrogeaient aussi. « Comment être totalement dans lamour, comment faire pour ne pas être dans lillusion, pourquoi lamour fait-il si mal, comment faire pour ne pas être jaloux, qui a créé Dieu ? », lui demandaient-ils.  
 
7
Avec franchise et enthousiasme, Yvonne apportait à chacun des réponses. Lors dune de ces sorties, le 27 septembre 2003, un jeune osa la questionner plus précisément : « Etes-vous toujours sûre de vivre votre foi ? » « La foi, lui dit alors Yvonne, ne vous tombe pas du ciel, ce nest pas vrai. La foi se vivifie chaque jour ; la foi est un état de confiance envers et contre tout. Peu importent les échecs, les difficultés, la souffrance, la foi est vivante car Dieu est vivant. Ma foi, cest mon obéissance. On ne peut pas avoir la foi si nous ne restons pas dans lobéissance et on ne peut pas garder sa foi si on nabandonne pas son orgueil La foi, cest la fertilité de lamour, cest aimer sans cesse et toujours plus, et même sous les aspects les plus difficiles parfois. On nest pas mère de quatre enfants, on natteint pas mon âge sans avoir connu des turbulences terribles, des maladies, des morts Jai perdu tellement de personnes en quelques mois - quand jétais jeune, et les maladies Rien na été facile, tout a été un combat terrible, mais rien ne ma fait dérailler. Alors si vous voulez le savoir : la foi, oui, elle est durable, à condition quon la fasse durer »  Dans la voix dYvonne, au fil de ses mots, quand on lécoutait, quand on lécoute encore aujourdhui grâce aux enregistrements quelle a laissés, soufflent la force de lévidence, une certitude colorée par lespérance et lénergie de lamour.
 
8
 Albertine Gentou
E TRE JEUNE AUJOURD HUI   Avec une âme forgée par Dieu
  Un enfant nappartient pas à ses parents : son âme choisit une mission et vient sur terre pour la remplir. Génétiquement, il reçoit de chaque parent un héritage qui fait de lui un être unique.  Un enfant a sa vie propre, ses pensées, sa façon de regarder, de comprendre, de toucher.  La construction commence là, dans le ventre de la mère. Offrir son sang pour la nourriture de sa progéniture représente la première communion. Ce nest pas lhéritage génétique qui compte, mais cest le sang quelle transmet à son enfant par lequel se diffuse lamour de Dieu  Quand les parents prennent conscience que lenfant ne leur appartient pas, tout devient différent : ils savent quils sont là pour le former, le transformer, lélever. Ils regardent leur enfant non plus comme leur propriété, mais comme un être divin venu sur terre exprimer quelque chose de particulier. Ils posent sur lui un regard de découverte.  Cet enfant se sent alors libre : comme on lui permet de vivre sa personnalité dans le respect et la responsabilité, il na plus besoin de se battre pour la trouver. Tout se passe dâme à âme. Lenfant na plus besoin de se défier du monde, davoir peur des gens, dêtre inquiété par son environnement.  Il a besoin de savoir quon laccepte tel quil est.
 
9
Il va grandir dans le vrai sens du terme. Il va se fondre dans le milieu ambiant et il naura plus besoin de lutter pour sa propre sauvegarde.  Ames forgées et préparées par Dieu, les enfants passeront sans difficulté de ce monde matérialiste à celui de demain.  On a souvent tendance à faire vivre aux enfants une vie spirituelle avec trop de maturité, trop de sérieux.  Il ne le faut surtout pas. Lenfant a besoin de vivre son enfance, cest-à-dire sa vie faite dimaginaire et de pudeur. Le sérieux ne fait pas partie de son monde.  On a trop tendance à ne plus rire parce quon croit savoir certaines choses. Le rire et le sourire sont lexpression de Dieu. Si on ne les laisse plus circuler sur les visages, on risque latrophie musculaire !   Que les adultes prennent les enfants et les adolescents par la main, vous verrez combien la danse apporte. La danse, moyen de communication, de compréhension, permet, sans avoir besoin de langage, de faire vivre son corps.  Certains petits mènent le chapelet avec des intentions à chaque dizaine : « Pour les infirmes, les handicapés, les enfants qui nont pas de parents, pas à manger, pas de vêtements » Ils ont une extraordinaire force de prière.  Pour les enfants, Dieu est un état naturel  Extraits de Doux oiseaux de la jeunesse - décembre 1987 Livre dInvitation à la Vie 43 Lénergie de lamour, tome 1 
 
10