De la culture à l'inculturation

De
Publié par

Cet ouvrage propose un nouveau chemin d'accueil de l'Évangile : de la culture à l'inculturation, une démarche méthodologique dans l'annonce de la parole de vie en Afrique, plus spécifiquement chez les Beti au Cameroun. Un parallèle réflexif et critique est ici fait, entre le septénaire catholique et les étapes de l'existence dans les cultures africaines, où la vie que prône justement l'Évangile constitue le moteur de l'explication du réel.
Publié le : mardi 1 mars 2016
Lecture(s) : 37
EAN13 : 9782140003301
Nombre de pages : 460
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
efficace, dans l’annonce de la parole de vie en Afrique, chez les Cameroun. Dans cette nouvelle approche, nous faisons un parallèle réflexif
Léon Magloire F
DE LA CULTURE À L’INCULTURATION
Pour une méthodologie efficace de l’évangélisation en Afrique chez lesBetiau Cameroun
Préface de François-Xavier Amherdt
Eglises d’Afrique
De la culture à l’inculturation
Églises d’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Depuis plus de deux millénaires, le phénomène chrétien s’est inscrit profondément dans la réalité socio-culturelle, économique et politique de l’Occident, au point d’en être le fil d’Ariane pour qui veut comprendre réellement les fondements de la civilisation judéo-chrétienne. Grâce aux mouvements d’explorations scientifiques, suivis d’expansions coloniales et missionnaires, le christianisme, porté par plusieurs générations d’hommes et de femmes, s’est répandu, entre autres contrées et à différentes époques, en Afrique. D’où la naissance de plusieurs communautés ecclésiales qui ont beaucoup contribué, grâce à leurs œuvres socio-éducatives et hospitalières, à l’avènement de plusieurs cadres, hommes et femmes de valeur. Quel est aujourd’hui, dans les domaines économiques, politiques et culturels, le rôle de l’Église en Afrique ? Face aux défis de la mondialisation, en quoi les Églises d’Afrique participeraient-elles d’une dynamique qui leur serait propre ? Autant de questions et de problématiques que la collection « Églises d’Afrique » entend étudier. Dernières parutions Pierre-Hilaire DJUNGANDEKE PESSE,Le leadership de Néhémie comme paradigme pour la reconstruction en République démocratique du Congo, Analyse sociale et herméneutique chrétienne de Néhémie 2-5, 2016. Stanislas LONGONGA,La crise financière des Églises d’Afrique. Conséquences sur le ministère des prêtres, 2016. Louis BIRA?, Consacrés africains, pour quoi faire Redécouvrir la fonction sociale des vœux religieux, 2015. Louis BIRA, Jean BONANE BAKINDIKA,Le mystère de la trinité, 2015. Joseph BELEPE,Formation et ministère propre des catéchistes au Mai-Ndombe, L’héritage de l’abbé Basile Mputu Nzemba, 2015.
Léon Magloire FOÉ De la culture à l’inculturation Pour une méthodologie efficace de l’évangélisation en Afrique chez lesBetiau Cameroun Préface de François-Xavier AMHERDT
© L’Harmattan, 20165-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08142-7 EAN : 9782343081427
DÉDICACE
À mes chers parents Christophe OLINGA et Julienne Philomène OKANGA : la vie suit son cours, «les morts ne sont pas morts». (Birago Diop)
REMERCIEMENTS
Comme vous le constaterez, cette thèse est en réalité une rencontre et un compagnonnage à la fois personnel et communautaire avec le Verbe fait chair (Jn 1,1). Quelques personnes y apparaissent concrètement au travers des interviews. Mais il y a en arrière-fond toute cette humanité que Dieu nous a donné de croiser sur le chemin de la vie. Nous venons de faire allusion à nos parents, donc à notre famille. Dans notre dédicace, nous pensons aussi à tous ces paroissiens du Cameroun, de France et actuellement de Suisse. Un merci particulier aux chrétiens de Mvom-Nnam (le pays de la chance), au Cameroun où nous avons commencé notre ministère pastoral. Leur attitude réaliste et vraie a interrogé notre intelligence et posé les jalons de cette recherche. Nous pensons également à nos paroissiens d’Okola. C’est là effectivement que notre réflexion a pris forme au point de susciter cette recherche. Nous saisissons également ce moment pour exprimer notre reconnaissance aux paroissiens de Kaltenhouse en Alsace. Nous avons une pensée attentionnée pour les forces vives de la paroisse donc, les familles Diebolt, Dorfer, Klipfel, Haas, Wolff à Schweighouse sur Moder, sans oublier la famille Fuchs et Marlyse. Merci également à l’abbé Kisito ESSELE ESSELE notre confrère qui nous y a accueillis pendant nos trois premiers mois d’université en terre alsacienne. Dans la même veine, nous n’oublions pas les chrétiens de la communauté de paroisses de l’Uffried, en Alsace également, en particulier ceux de la paroisse de Leutenheim où nous avons séjourné. Nous remercions cette communauté qui a fait siennes nos peines (décès précoce de nos frères Benoît KÉDÉ et Christophe OLINGA au Cameroun), et qui nous a entourés de son affection et de sa sollicitude. Un souvenir reconnaissant aux familles Lehmann, Jung, Schneider, Metz, Oberle à Roeschwoog, Bohn à Roppenheim, Schnepf à Neuhaeusel à Anne Marie Martin et au pasteur Alfred Lappuke et son épouse à Roppenheim. Une pensée particulière à la famille WEBER à Soufflenheim (Pascal, Diane, Léon et Emma) Qu’il nous soit également donné de remercier en cet instant l’abbé Jean Jacques THEURILLAT qui a favorisé notre insertion pastorale dans le
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.