Discours religieux des jeunes en Iran

De
Publié par

Dans ce livre, l'auteur nous propose des éléments de réflexion permettant une analyse de la complexité du fait religieux dans la République islamique d'Iran. Aux antipodes de bien des analyses, c'est à partir de données recueillies lors d'entretiens et d'observations des pratiques rituelles auprès des jeunes de la ville de Chiraz, que son travail s'effectue. En cela, ce livre constitue une contribution importante dans la compréhension de la société iranienne contemporaine et de l'émergence d'une nouvelle « religiosité » dans un pays musulman chiite.
Publié le : lundi 15 février 2016
Lecture(s) : 5
Tags :
EAN13 : 9782140002342
Nombre de pages : 234
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
SCOURSRELIGIEUXDESJEUNESENIRAN Les nouveaux visages de la religion
Alireza
Khoddami
Préface de David RigouletRoze
Alireza khoddami.indd 1
DISCOURSRELIGIEUX
DESJEUNESENIRAN
03/02/2016 22:27:42
COLLECTION L’IRAN EN TRANSITION
Dirigée par Ata Ayati
Les dernières parutions
NahidKeshavarz,Les nouveaux féminismes en Iran. Le mouvement des femmes de 1989 à 2009.Préface de Farhad Khosrokhavar, 2015. Ataayati- MohsenMottaghi,Farhad Khosrokhavar : Un sociologue, une révolution, l’histoire tourmentée de l’Iran.2015.Javadzeiny,Le cinéma iranien. Un cinéma sous ineunces.Préface de Jean-Luc Godard, 2015. MorganehuMbert,Diplomatie nippo-iranienne. Enjeu énergétique et interférences américaines. Concilier l’inconciliable.Préface de Thierry Kellner, 2015. ParibarKeshli,? Une pianiste iranienne faceOù est passé mon Damâvand à l’exil,2015. Minoo Khany,La couleur de la guerre Iran-IrakRegards croisés sur la peinture iranienne après la Révolution 1979.Préface de Christophe Balay, 2015. Modjtabanajafi,La face féminine du Mouvement vert iranien, De l’internet à la rue.Préface de Shirin Ebadi, 2015. Nazyalaieahdieh,Romain Rolland,guerre et religion.Rencontre avec la foi baha’ie. Préface de LeïlaSaberan-Mesbah, 2015. NahâlKhaKnégar,L’exil comme épreuve littéraire. L’écrivain iranienface à ses homologues. Préface de Ramine Kamrane,2015. Djalâlsattâri,Chahrzâde et sa conversation avec Chahryâr, Traduit du persan par Pirouz Eftékhari. 2015. JocelynCordonnier,Les États-Unis et l’Iran au cours des années1970. Une amitié particulière au temps de la guerre froide. Préface de Julien Zariîan, 2015. Leylafouladvind,Les mots et les enjeux. Le déI des romancières iraniennes. Préface de Farhad Khosrokhavar, 2014. AligharaKhani,Téhéran, l’air et les eaux d’une mégapole.Préface de Philippe Haeringer, 2014.
Alireza khoddami.indd 2
03/02/2016 22:27:42
Alireza khoddami.indd 3
Alireza Khoddami
DISCOURSRELIGIEUXDESJEUNESENIRAN
Les nouveaux visages de la religion
Préface de David RigouletRoze
03/02/2016 22:27:42
Alireza khoddami.indd 4
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École Polytechnique ; 75 005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07985-1 EAN : 9782343079851
04/02/2016 17:03:59
Alireza khoddami.indd 5
À mon épouse pour son affection et son dévouement et à mes fils pour leur patience
03/02/2016 22:27:42
Alirezakhoddami.indd6
03/02/2016 22:27:42
R EMERCIEMENTS
PRÉFACE
Je tîens tout d’abord à remercîer es jeunes de Cîraz quî ont aît preuve à merveîe de sympatîe et de générosîté à mon égard durant toute mon étude. Sans eur îmmense contrîbutîon, ce travaî n’auraît jamaîs vu e jour. J’exprîme ensuîte ma gratîtude au Proesseur Jean-Pau Wîaîme (EPHE/ Sorbonne), pour ’aîde compétente qu’î m’a apportée. Son œî crîtîque m’a été très précîeux pour structurer e travaî et améîorer a quaîté des dîférentes partîes. Je ne peux qu’exprîmer mes sentîments de reconnaîssance envers toute ’équîpe du aboratoîre GSR (EPHE-CNRS) quî a témoîgné de son soutîen en aîdes scîentîIque et matérîee. Mes remercîements vont partîcuîèrement au Dîrecteur de ’équîpe, Pîîppe Portîer, aînsî qu’à Mesdames Danîee Bresegeo, aurence Mabît, Stépanîe Goudîaby, Sabrîna Pastoreî et Héène Sîmonîn. Je voudraîs remercîer aussî es Proesseurs Moammad Aî Amîr Moezzî (EPHE/ Sorbonne) et Bernard Hourcade (Parîs ïïï-Sorbonne nouvee) de m’avoîr encouragé à pubîer es résutats de mon enquête. Je manîeste aussî ma gratîtude à ’égard du Proesseur Pîîppe Corcuf (Scîences Po yon) pour son aîde en matîère de reecture du îvre. Je remercîe de tout mon cœur Mademoîsee Mauranne agneau, Mesdames Régîne Rouy, Crîstîne Bouîc et Forence Raatîan quî ont bîen vouu aîre a reecture du îvre. Mes pus vîs remercîements vont enIn à a maîson d’édîtîons ’Harmattan, partîcuîèrement à Monsîeur Davîd Rîgouet-Roze quî a eu ’obîgeance de préacer ce îvre aînsî qu’à Monsîeur Ata Ayatî quî a prodîgué ses eforts pour a réaîsatîon du projet de pubîcatîon. Alireza Khoddami
Alireza khoddami.indd 7
7
03/02/2016 22:27:42
DISCOURS RELIGIEUX DES JEUNES EN IRAN
8
Alireza khoddami.indd 8
03/02/2016 22:27:42
P RÉFACE
Une enquête minutieuse au cœur des nouvelles formes de « religiosité » iranienne
I. Des paradoxes de l’actuelle « religiosité » dans la jeunesse iranienne
PRÉFACE
Près de quarante ans se sont écoués depuîs a Révoutîon îranîenne de janvîer1979er et ’înstauratîon, e1avrî1979, de a Répubîque îsamîque d’ïran quî vît a vîctoîre d’un régîme théoogîco-poîtîque ondé sur e prîncîpe duveayet e-faqeh(« jurîspru-dence du docte ») consacrant dejure- et de manîère înédîte dans ’îsam chîîte duodé-cîmaîn - a prîmauté du reîgîeux sur e poîtîque. Le moment étaît donc peut-être venu de dresser un bîan sur a pace du reîgîeux en généra dans a socîété îranîenne et pus spécîIquement de a « reîgîosîté » îranîenne tee qu’ee s’exprîme aujourd’huî, paroîs de manîère paradoxae. Et ce, notamment au seîn d’une « jeunesse » îranîenne -correspondant à a génératîon îssue dubaby-boomde a pérîode post-révoutîonnaîre et censée représenter aujourd’huî pus de a moîtîé des queque80mîîons d’ïranîens, une jeunesse que ’on dît souvent de pus en pus « sécuarîsée » - d’aucuns dîront de pus en pus désîntéressée -, de a questîon reîgîeuse. Or, es choses sont certaîne-ment pus compexes qu’ees ne e sembent de prîme abord, même sî un processus socîo-hîstorîque de « sécuarîsatîon » est certaînement peu ou prou à ’œuvre en ïran. Ce n’est pas e moîndre des paradoxes que de consîdérer que a constîtutîon d’une Répubîque îsamîque sous ’appeatîon hîstorîque de « Répubîque îsamîque » a conduît cette dernîère à devoîr chercher à répondre aux attentes de pus en pus « sécuîères » de a socîété îranîenne, devenant aînsî -noens voens- ’agent prîncîpa d’une dynamîque de « sécuarîsatîon » en cours dans un processus d’îndîvîduaîsa-tîon de pus en pus airmé de a jeunesse îranîenne. Sans pour autant d’aîeurs que cette jeunesse îranîenne se départîsse compètement du champ de a reîgîosîté, maîs en modîIant très argement a ogîque transactîonnee étabîe avec ’înstîtutîon reî-gîeuse aIn de renouveer e sens que apsychéde cette jeunesse entend probabement conérer désormaîs au sentîment reîgîeux. Sî ’entreprîse théoogîco-poîtîque înîtîae
Alireza khoddami.indd 9
9
03/02/2016 22:27:42
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.