Écouter. Hériter. Accompagner

De
Publié par

« “ Ça réveille peut-être un peu la spiritualité, veux, veux pas ! ” confiait un malade. Je dois reconnaître que mon service auprès d’eux réveille souvent ma propre spiritualité, et pas juste un peu ! Sans doute que d’autres accompagnateurs l’affirment, eux aussi. Si, fidèle à sa mission, la communauté chrétienne se met à l’écoute de leur parole comme elle se livre, elle pourra sans doute vérifier, elle aussi, que l’expérience spirituelle de ces hommes contribue d’une certaine façon à réveiller sa spiritualité en tant que communauté. »
S’appuyant sur une longue expérience en accompagnement spirituel, notamment auprès des personnes en soins palliatifs, Gilles Nadeau rend compte de ses observations et propose des pistes éclairantes pour quiconque désire accompagner un proche en fin de vie – et s’en faire son héritier, son héritière sur le plan humain.
Publié le : vendredi 6 mai 2016
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896883011
Nombre de pages : 243
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
G I L L E S N A D E A U
. ÉcouterHériter Accompagner
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Nadeau, Gilles, 1943  Écouter, hériter, accompagner : l’expérience spirituelle des hommes  de la génération lyrique en phase palliative de cancer  (Défis d’aujourd’hui)  Comprend des références bibliographiques.  ISBN 9782896882816  1. Cancéreux  Vie religieuse. 2. Cancer  Aspect religieux  Christianisme. 3. Cancer chez l’homme. 4. Soins spirituels cliniques. I. Titre. II. Collection : Défis d’aujourd’hui.
BV4910.33.N32 2016
248.8’6196994
C2015942139X
Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2016 Bibliothèque et Archives Canada, 2016
Direction éditoriale : Jonathan Guilbault Révision : Pierre Guénette Mise en pages et couverture : Mardigrafe Photo de la couverture : © Thinkstock
Les textes bibliques sont tirés de la Traduction œcuménique de la Bible (TOB). © Société biblique française et Éditions du Cerf, Paris, 1988. Avec l’autorisation de la Société biblique canadienne
© Les Éditions Novalis inc. 2016
Financé par le gouvernem ent du Canada Funded by the G overnm ent of Canada
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour des activités de développement de notre entreprise.
Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la SODEC. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
4475, rue Frontenac MH2H 2S2ontréal (Québec) sac@novalis.ca • novalis.ca
Imprimé au Canada
9782896883011
G I L L E S N A D E A U
. ÉcouterHériter Accompagner
L’expérience spirituelle des hommes de la génération lyrique en phase palliative de cancer
À mon père,
à ma mère,
à ma sœur, MadeleIne.
Par leur façon de termIner leur vIe,
Ils ont témoIgné des valeurs et de la foIdes personnes de leur génératIon.
MercI pour cet hérItage.
Préface
« Génératîon », « soîns paîatîfs », « cancer » ! Voîà quatre mots quî sont popuaîres et quî sont souvent au centre des dîscussîons des émîssîons d’affaîres pubîques, des tabes rondes ou des trîbunes tééphonîques. On devîse sur es génératîons X et Y, comme sî e seu faît d’évoquer ces termes permettaît soudaîn de comprendre des réaîtés înaccessîbes autrement. Quant aux soîns paîatîfs, c’est comme sî e faît d’en énoncer e droît es rendaît îmmédîatement dîsponîbes. Enin, c’est en chuchotant et en murmurant que ’on prononce e mot « cancer », comme s’î s’agîssaît d’un tabou. I ne faudraît surtout pas en parer à haute voîx, de peur de provoquer e destîn. Chacun de ces mots, même orsqu’îs sont empoyés de manîère approxîmatîve, évoque des unîvers et renvoîe à des expérîences. Surtout, îs ont en commun de parer de a vîe !
Ces mots-vedettes ne sont cependant pas souvent assocîés. I est encore pus rare qu’un quatrîème concept, ceuî de a spîrîtuaîté (chrétîenne), s’învîte à a même dîscussîon avec a prétentîon d’offrîr une contrîbutîon orîgînae au débat. Gîes Nadeau, prêtre et accompagnateur spîrîtue à a Maîson Mîche-Sarrazîn depuîs trente ans,
8
Écouter • Hériter • Accompagner
a couru e rîsque d’assocîer toutes ces réaîtés dans une recherche sur ’expérîence spîrîtuee des hommes de a génératîon yrîque en phase paîatîve de cancer. Sî chaque concept est nettoyé et approfondî, ce n’est pas de concept dont î est questîon dans cet ouvrage. L’accompagnateur spîrîtue nous entraïne putôt à rencontrer des personnes et à es écouter. Luî, porteur d’une expérîence spîrîtuee quî a été nourrîe, au moment de ’enfance, dans un mîîeu sembabe au eur, nous convoque d’abord à ’écoute. Tranquîement, ces hommes peîns de pudeur à ’égard de eur expérîence spîrîtuee sortent de eur sîence et se racontent.
I faut a déîcatesse et e doîgté d’un accompagnateur spîrîtue de métîer pour arrîver à entendre ’autre et à e aîsser se dîre. Cette expérîence spîrîtuee ne nous est pas connue, et a premîère eçon de cet ouvrage est de nous apprendre à écouter et à nous faîre dîscrets.
Gîes Nadeau, avec un sens afiné du dîscernement, nous découvre ensuîte es fondamentaux de cette expérîence spîrîtuee. La méthode phénoménoogîque appîquée avec inesse, conjuguée à ’expérîence de ’accompagnement spîrîtue, nous permet à notre tour d’être întroduîts dans cette expérîence spîrîtuee orîgînae, d’en faîre une premîère, puîs une deuxîème ecture. Pour es ecteurs, ce sera, par ces récîts, aer à a rencontre d’un père, d’un époux, d’un frère ou d’un amî et comprendre un peu mîeux sa vîe întérîeure, sî peu exporée et sî peu racontée.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.