Et si le christianisme n'était pas du tout une religion

De
Publié par

Le Christ est venu libérer les hommes du carcan des religions : c'est la découverte révolutionnaire faite par le théologien luthérien allemand Dietrich Bonhoeffer, résistant à Hitler, exécuté en 1945. Voici pour la première fois réunis des textes issus de l'ensemble de son oeuvre sur le christianisme en dehors des religions. Bonhoeffer adresse un message authentiquement chrétien, c'est-à-dire pacifiste et areligieux à un monde gravement menacé par les violences identitaires et fondamentalistes.
Publié le : mardi 1 décembre 2015
Lecture(s) : 21
EAN13 : 9782336397894
Nombre de pages : 236
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Christian Delahaye
Et si le christianisme n’était pas du tout une religion
Le testament révolutionnaire de Dietrich Bonhoeffer enfin restitué Essai
Et si le christianisme n’était pas du tout une religion
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07617-1 EAN : 9782343076171
Christian Delahaye Et si le christianisme n’était pas du tout une religion Le testament révolutionnaire de Dietrich Bonhoeffer enfin restitué
DU MEME AUTEUR
La politique du rire (Balland, 1990)
Anti-stress de stars (Edition n°1, 1992)
La laïcité à l’hôpital (Parole et Silence, 2014)
« S’il arrivait que Jésus lui-même et Jésus seul se trouvât parmi nous, avec sa Parole, ce seraient de tout autres hommes qui écouteraient la Parole et de tout autres hommes qui s’en détourneraient. »
D. B.
AVANT-PROPOS
L’Evénement de Tegel
Alors qu’il était incarcéré sans jugement dans la prison d’arrêt militaire de Tegel, à Berlin, d’avril 1943 à octobre 1944, le pasteur protestant allemand Dietrich Bonhoeffer a fait une découverte extraordinaire : le christianisme authentique n’est pas une religion. Les 2000 ans d’histoire de l’Eglise catholique et de ses avatars protestants, adaptations religieuses de l’Evangile, ne 1 sont pas dans laNachfolge, la marche à la suite du Christ. Tirant le dramatique bilan historique des diverses formes religieuses du christianisme, qui supportèrent si souvent l’oppression des pauvres et la perversion des forts, qui allèrent alors jusqu’à 2 pactiser avec le pouvoir hitlérien , en totale distorsion avec l’Ancien et le Nouveau Testament, le prisonnier de Tegel a ainsi posé les bases de ce qu’il appelle le« Christentum religionsloses ». En français, le christianisme hors religion, ou le christianisme en dehors de la religion, le christianisme non -religieux. Un christianisme puisé à sa source, la lecture de l’Evangile, relu dans la perspective des événements de l’histoire. Un christianisme libéré des antiques dogmes grecs, des fabrications idéologiques des premières sectes chrétiennes et des systèmes scolastiques. Un christianisme déconnecté de ces doctrines et de ces codes religieux, régénéré dans le processus de sécularisation, issu desLumières et de l’émancipation des
1  Titre allemand d’un ouvrage de Bonhoeffer traduit en français par Vivre en disciple(Labor et Fides, 2009). 2 En 1933, lesDeutsche Christen(chrétiens allemands, pro-nazis) ont pris le pouvoir au sein de l’Eglise protestante du Reich, mêlant dans leur emblème la croix du Christ et la croix nazie.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.