Histoire de Taizé

De
Publié par

Voici la première histoire complète d'une des créations les plus étonnantes du XXe siècle. Expérience plutôt insolite depuis le temps de la Réforme au XVIe siècle, Taizé est, à l'origine, une communauté de ' moines protestants '. Le livre raconte les sources intellectuelles, la naissance dans les années quarante et la croissance de cette communauté composée aujourd'hui de catholiques, portestants et anglicans de trente nationalités. Le charisme du fondateur, frère Roger, une suite de rencontres et d'initiatives audacieuses feront d'elle un ' pont ' entre les confessions divisées, entre le Nord et le Sud, l'Est et l'Ouest, entre la contemplation et l'action, entre les générations' En effet, dès les années 60, Taizé devient un haut lieu de rencontres entre jeunes, sans équivalent en Europe. Depuis, les générations passent, et les mêmes images défilent : celles d'une jeunesse joyeuse et remuante, s'interpellant sur la colline de Bourgogne dans une délicieuse cacophonie, mais capable de se figer dans un silence impressionnant quand les cloches appellent à la prière. Comment la communauté a-t-elle traversé ces sept décennies, vécu ce rayonnement hors frontières et, disons-le, cette célébrité imprévisible ?
Chaque chapitre met l'accent sur une intuition, une décision, un faisceau d'événements qui expliquent la recherche, les avancées, l'influence de cette communauté sans pareille. Un ouvrage de référence qui fourmille d'informations inédites, sans cacher les ombres et les questionnements.
Publié le : jeudi 1 octobre 2009
Lecture(s) : 10
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021008265
Nombre de pages : 220
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
HISTOIRE DE TAIZÉ
Extrait de la publication
Extrait de la publication
JEAN-CLAUDE ESCAFFIT MOÏZ RASIWALA
HISTOIRE DE TAIZÉ
ÉDITIONS DU SEUIL e 27, rue Jacob, Paris VI
Extrait de la publication
ISBN978-2-02-095341-2
© Éditions du Seuil, mars 2008
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contre-façon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Extrait de la publication
REMERCIEMENTS
Nous tenons à remercier vivement toute la communauté de Taizé et son prieur, frère Alois, sans qui ce livre n’aurait pu être réalisé.
Nous avons pu travailler en toute confiance, en toute transparence, mais aussi en toute indépendance.
Un merci particulier aux frères Charles-Eugène et Émile pour leur aide très précieuse.
Extrait de la publication
LESAUTEURS
Extrait de la publication
INTRODUCTION
Bâtisseurs de ponts
Qu’est-ce qui peut bien, durant l’été 1940, pousser un jeune homme de 25 ans à franchir, à bicyclette, la fron-tière de sa tranquille Suisse ? Pourquoi, au cœur d’une Europe en pleine tourmente, pédale-t-il avec tant d’ardeur vers cette France occupée, écartelée ? C’est qu’il va acheter, en Bourgogne, une maison située à deux pas de la ligne de démarcation. Quelle étrange idée ! Étrangeté supplémentaire : le jeune homme est un futur pasteur suisse qui cherche à implanter une frater-nité monastique dans une région anticléricale, aux fron-tières de son pays et surtout de la tradition de sa propre Église… Voilà qui ne manque pas de poser question ! Durant la guerre, le futur pasteur se fera passeur entre la zone occupée et la zone libre. Mais passeur, il ne cessera, toute sa vie, de l’être entre peuples et religions, cultures et générations. Plus étonnante encore sera la rencontre ici, quelques années plus tard, d’une poignée de moines inclassables
9
I N T R O D U C T I O N
avec une foule juvénile de plus en plus incroyable. Existe-t-il en France et en Europe d’autres lieux qui attirent autant de jeunes de tous pays et origines, depuis plus d’un demi-siècle ? Les générations passent et les mêmes images défilent. Celle d’une jeunesse joyeuse et remuante, s’interpellant sur la colline dans une délicieuse cacophonie, mais capable de se figer dans un silence impressionnant quand les cloches appellent à la prière. À quoi rêvent-ils aujourd’hui tous ces enfants et petits-enfants des pionniers de la fin des années quarante ? Liés par une même fidélité à ce lieu inspiré, ils suivent la mystérieuse trame d’une histoire riche et tourmentée. Depuis l’origine, Taizé est un lieu de passage. Se situant sur les marges. Nos propres enfants, qui y sont passés ou y ont séjourné, ne s’y sont pas trompés : aller à Taizé, c’est pour eux se rendre hors de France, sur un territoire où l’on parle toutes sortes de langues. Ils expriment avec fraîcheur cet ailleurs indéfinissable où l’on se sent chez soi tout en ayant l’impression d’être à l’étranger. Même le français, langue commune des frères de la communauté, y est parlé avec l’accent… de Taizé, aux consonances vaguement helvétiques. Taizé se situe sur toutes les frontières. D’abord géo-graphiquement. Non loin de la Suisse. Et à peine plus loin de l’Italie et de l’Allemagne. La situation topo-graphique de ce village de quelques dizaines d’âmes a sans doute façonné son destin. Ce n’est sans doute pas un hasard si Roger Schutz-Marsauche a jeté son dévolu
10
Extrait de la publication
B Â T I S S E U R SD EP O N T S
sur cette commune de Saône-et-Loire, à dix kilomètres de l’abbaye bénédictine de Cluny. La vocation de Taizé, comme celle de son fondateur, qui se fera appeler frère Roger, est de se situer sur les fron-tières symboliques, de les enjamber, en construisant des ponts. Entre nations, entre confessions, entre cultures et générations, entre le Nord et le Sud, l’Orient et l’Occi-dent… Au risque, d’ailleurs, d’être parfois incompris. Marguerite Léna a eu raison de faire remarquer que « Roger, le passeur », partageait avec Pierre Claverie, l’évêque dominicain assassiné à Oran en août 1996, cette conviction que la place d’un chrétien est d’être sur les 1 lignes de fracture du monde . Neuf ans plus tard, cet apôtre de la réconciliation a partagé le même destin tragique que le religieux d’Algérie. Le 16 août 2005, il tombait sous les coups de couteau d’une déséquilibrée, durant la prière du soir. Alors qu’il chantait un psaume d’action de grâce, juste avant la lecture de l’Évangile des Béatitudes. Réconcilier les hommes et les idées, bâtir des ponts, tout en étant signe de contradiction, c’est assurément la vocation de cette communauté œcuménique. Une vocation pressentie intuitivement par le jeune Roger depuis sa plus tendre jeunesse. Elle s’exprime jusque dans les termes contradictoires qu’il a toujours aimé relier dans ses écrits : lutte et contemplation, violence des pacifiques, dynamique du provisoire, vivre l’inespéré,
1.Taizé au vif de l’espérance, collectif, Bayard, 2002. Voir aussi le film de Michel Carrier et Jean-Claude Escaffit,Cheikh Cla-verie, évêque d’Oran, France 2-CFRT-La Vie, 1998.
11
I N T R O D U C T I O N
enracinement et universalisme, unanimité et plura-lisme… Cette vocation dialectique de Taizé s’inscrit certes dans la saga familiale de son fondateur. Il évoque sou-vent sa grand-mère, à l’origine de son entêtante idée de réconciliation. Mais cette intuition est aussi au cœur des fractures de l’Histoire, des étonnants pieds de nez de l’actualité, dans les rencontres marquantes, comme dans l’environnement intellectuel du jeune pasteur devenu l’ami de trois papes. Nous tenterons de les décrypter dans cet ouvrage. Celui-ci n’a pas cependant la prétention de livrer l’his-toire exhaustive de cette communauté atypique d’une centaine de « moines » de trente nationalités qui a révo-lutionné les repères religieux de la seconde moitié du e XXsiècle. Mais plutôt de comprendre son rôle dans l’Histoire contemporaine, ainsi que les grandes étapes qui ont marqué son parcours. En braquant le projecteur sur une décennie ou sur quelques années, chaque cha-pitre cherchera à mettre l’accent sur une intuition, une décision, un faisceau d’événements qui auront non seu-lement marqué la période concernée, mais qui seront surtout décisifs pour le devenir, l’influence et le rayon-nement de ces « moines-bâtisseurs »… de ponts.
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.