Islam de France Islams d'Europe

Publié par

Après "1905-2005: les enjeux de la laïcité", la Commission Islam & Laïcité étend sa réflexion au domaine de l'éducation, et se penche sur la réalité des discriminations à l'école, fondées sur l'origine, en interrogeant les défis posés à la République et à sa vocation de traiter de manière égalitaire tous ses citoyens. Dans une mise en perspective de différents parcours de l'Islam en Europe (Espagne, Italie, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Turquie), elle montre la diversité des situations des populations "musulmanes", à la fois en termes d'origine, de diversité sociale et d'adaptation. A l'heure de l'Europe et de la mondialisation, la présence musulmane pose de manière renouvelée la question : "Qu'est-ce que vivre ensemble?"
Publié le : mercredi 1 juin 2005
Lecture(s) : 200
EAN13 : 9782336273075
Nombre de pages : 113
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Immm~[~t::mmF
!

ml

l
I

l

I!

1 ,al~l

.. I"'. ~ .--,..-' ~

!.org

te
'"

1

I

~~t--~_J

Islam de France, Islams d'Europe

~ L'Harmattan, 2005 ISBN: 2-7475-8535-2 EAN:9782747585354

1-{[~t::--F .. I"'. ~ ~ 1 te lI I,al~l !.org ~~t--~_J l
! '"

-1

.--,..-'
1

!

I

Islam de France, Islams d'Europe

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

Harmattan Konyvesbolt 1053 Budapest, Kossuth L. u. 14-16 HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Degli Artisti 15 10214 Torino ITALlE

SOMMAIRE

PRÉFACE
FRANCE

7

ISLAM ET LAÏCITÉ Alain Gresh ISLAM, LAÏCITÉ, INTÉGRATION: Françoise Lorcerie Cécole sans boussole

9 15 35

LA SÉGRÉGATION ETHNIQUE AU COLLÈGE Georges Fellouzis, Françoise Liot et Joëlle Perroton QUELLE Yamin CONTRIBUTION CITOYENNE DE FRANCE?

51

DES ASSOCIATIONS Makri

MUSULMANES

EUROPE CISLAM EN GRANDE- BRETAGNE

59

Jorgen Nielsen

LE RÉVEIL D'AL-ANDALUS : Un statut pionnier pour l'islam Jean Loup Herbert

65
espagnol

CISLAM EN ITALIE: Problèmatiques de la deuxième Anna Bozzo
LA TOLÉRANCE Marie-Claire LA QUESTION NÉERLANDAISE

73 religion du pays 83

A L'ÉPREUVE

DE L'ISLAM

Cécilia DE LA FEMME, LE RÉPUBLICANISME

101

ET LA LAÏCITÉ: Regards croisés entre la Turquie et la France Nilüfer Gale
BIBLIOGRAPHIE

111

PREFACE
Dans un premier livre, nous avions rendu compte des travaux de la commission Islam et laïcité concernant la loi de 1905 et les relations entre la laïcité francaise et les musulmans 1. Dans ce second volume, nous étendons la réflexion, notamment à deux domaines. L'éducation d'abord, où se joue en grande par.. tie l'avenir des populations issues de l'immigration. Il s'agit ici de se pencher sur la réalité des discriminations à l'école, fon.. dées sur l'origine, et de mesurer les défis posés à la République et à sa vocation de traiter de manière égalitaire tous ses citoyens. Autre sujet important, l'Europe: on percevra, à tra-vers les cas étudiés ici Espagne, Italie, Pays- Bas, Grande-Bretagne, Turquie - la diversité des situations des popu..

lations « musulmanes », à la fois en termes d'origine, de diver..
sité sociale, d'adaptation; la diversité aussi des systèmes insti.. tutionnels auxquels elles sont confrontées - de la laïcité fran.. çaise au système des « piliers» néerlandais.

Et pourtant, la « question musulmane»

suscite partout sur le

Vieux continent des peurs similaires, peurs qui mobilisent des parties importantes des sociétés d'accueil et peuvent les faire bas.. culer rapidement de la tolérance au rejet. Pourtant, la présence musulmane rend visible une question qui se pose de manière renouvelée à l'heure de l'Europe et de la mondialisation: qu'est-ce que vivre ensemble? Peut-on fonder sur des bases rénovées les sociétés européennes en y intégrant, dans un pro.. jet commun, ses multiples composantes, sans sombrer ni dans l'uniformité ni dans le communautarisme ? Vaste défi...

Alain Gresh, rédacteur
Michel Tubiana,

en chef du Monde diplomatique
de la Ligue des droits de l'homme

président

111905-2005 :

les enjeux de la laïcité, L'Harmattan,

2005,

10 euros.

ISLAM ET LAÏCITÉ
Alain Gresh

L'islam pose un problème en France et plus largement en Europe. L'installation sur le continent de plusieurs millions de citoyens de confession - ou de culture - musulmane suscite des polémiques sans cesse recommencées. Les principes mêmes de la République seraient menacés, la laïcité subirait un assaut qui remettrait en cause les acquis fondamentaux de la neutralité de l'école et de la loi de séparation des Eglises et de l'Etat de 1905. Emblématique de ces débats et de ces craintes, la relance

en 2003 de la question du « foulard islamique» qui est reve..
nue, sans aucune raison particulière - si ce n'est, peut-être, la surenchère entre différentes forces politiques - sur le devant de la scène. Ces débats se déroulent dans une grande confusion sur les concepts et sur la définition même de la laïcité. Quand Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'intérieur affirme, lors du rassemble.. ment du Bourget de l'UOIF (2003), que les femmes doivent être photographiées tête nue sur les papiers d'identité, et qu'il est hué, s'engage une discussion dans la presse autour de la... laïcité. Or ce problème n'a rien à voir avec la laïcité, c'est une simple question de police. Quand on évoque la mixité à l'école, il s'agit d'égalité entre garçons et filles, pas de laïcité - l'école laïque s'est accommodée, jusque la fin des années 1960, de la séparation des sexes et la République laïque, pendant des décen.. nies, du refus du vote des femmes. L'islam fait peur et cette peur se situe à la convergence de deux plans, l'un international et l'autre national. C'est parce qu'il y a, dans notre perception, intersection de ces deux niveaux, que le débat est souvent difficile. Ainsi, on ne peut évoquer le foulard en France sans être renvoyé aussitôt à l'Arabie saoudite ou aux

talibans. De même, le caractère « intrinsèquement violent»

de

l'islam renvoie à la situation en Algérie ou au Pakistan. l'ai abordé ailleurs cette dimension du débat et je n'y reviendrai pas ici1.

Islam

& laïcité

Un autre élément très important de nos appréhensions face à l'islam tient à la situation des banlieues. On retrouve la peur

des classes populaires vues comme « classes dangereuses », avec,
en l'occurrence, une peur spécifique liée à l'origine définie

comme « maghrébine », « arabe» ou « musulmane », selon les
périodes. Là aussi, une réflexion fondamentale de ces centaines de milliers de jeunes français, cités, à qui la société est incapable d'offrir du tous les racismes, et dont on s'étonne ensuite se plier aux règles sociales. Communautarisme ? s'impose, autour parqués dans les travail, soumis à qu'ils refusent de

Une des plus grandes menaces viendrait du « communautarisme »,
mettant en cause l'unité de la République. On réfléchit rare.. ment sur la signification de ce terme. Au départ de la

réflexion, la création de la République française, « une et indi..
visible». Face à elle, seuls existeraient les citoyens. Pour reprendre l'expression du député Clermont-Tonnerre concernant les juifs au moment de leur émancipation, à la révolution, la République leur accorderait tous les droits en tant que citoyens, aucun en tant que « nation» (à l'époque cela signifiait reli.. gion). C'était l'époque où est votée la loi Le Chapelier qu'il faut citer: « Il n'y a plus que l'intérêt particulier de chaque individu et l'intérêt général. Il n'est permis à personne d'inspirer aux citoyens un intérêt intermédiaire, de les séParerde la chose publique pour un esprit de corpora.. tion... C'est aux conventions libresd'individu à individu à fixer la journée de chaque ouvrier2. »Cette loi ou plutôt son esprit invoqué aujour.. d'hui fut, rappelons-le, avant tout une loi antisyndicale. Longtemps la gauche s'est battue contre elle et elle est, bien heureusement dépassée. Dépassée, notamment avec la fameuse loi sur les associations de 1901 : l'Etat reconnaît des corps intermédiaires, traite avec des entités représentant une partie des citoyens - des syndicats aux originaires de Bretagne, en passant par les pêcheurs à la ligne. Depuis la loi Le Chapelier, le droit à l'organisation syndicale, y compris dans les entreprises, a été reconnu. Par ailleurs, nous savons que, pendant de longues décennies, les associations des « originaires» d'Italie, de Pologne, du Portugal, d'Arménie ont été des éléments importants d'inté.. 10

Alain Gresh, France

gration des immigrés - et non le signe d'un communautarisme opposé à la République. Le communautarisme supposerait deux éléments: des lois spéci.. fiques à une catégorie de citoyens - (ce que, à ma connais.. sance, bien peu revendiquent; des communautés qui vivraient refermées sur elles-mêmes totalement en marge ce qui peut être le cas pour des parties des communautés immigrées « enfermées» dans des ghettos sociaux mais sûrement pas de « tous » les ori... ginaires d'Algérie, du Maroc, etc.) Le nombre de mariages mixtes témoigne de cette diversité de situations. Comme le fait que la culture des jeunes de banlieues - leur langue, les films qu'ils regardent, les chansons qu'ils écoutent - diffère peu de celle de leur génération.

La République

laïque et l'islam

Quand nous parlons des rapports de l'islam et de la République, nous faisons référence à deux types de problèmes distincts: le statut de la religion musulmane dans la République (au même titre que le statut du catholicisme ou du judaïsme) ; l'intégra.. tion des communautés immigrées d'origine musulmane dans la République. Toute la réflexion que nous avons développée dans la commis..

sion « Islam et laïcité » partait d'un postulat:

la laïcité telle

qu'elle s'est imposée en France depuis 1789, et notamment depuis la loi de 1905, est la loi commune à tous. Il ne s'agit ni de la mettre en cause ni même de la modifier. Encore faut-il se mettre d'accord sur ce qu'est la laïcité. Jean Boussinesq affirme que le concept recouvre trois principes diffé.. rents: des philosophies laïques, souvent opposées; une menta.. lité laïque qui est ce que la société et ses principaux acteurs croient savoir de la laïcité; enfin les lois laïques et l'ensemble de la jurisprudence qui fonde le droit français en la matière. Pour des raisons évidentes, c'est à l'aune de ces dernières, lois et jurisprudence, que l'on doit étudier l'islam. Cela nous a amené évidemment à revenir sur la conception de la laïcité en France et de son rapport aux religions. D'abord, la laïcité française accorde une place particulière aux religions,

Il

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.