Joyaux et fleurs du Nô

De
Publié par

Dans le Japon du XIVe siècle, Zeami et son père Kan'ami ont créé à partir de traditions anciennes une nouvelle forme théâtrale hautement élaborée, alliant poésie, musique, danse et pantomime, donnant ainsi naissance au théâtre Nô tel qu'il se pratique encore aujourd'hui. Zeami rédigea plusieurs traités dans le but de préserver, pour les temps à venir, les secrets de cet art très singulier. Ces écrits, qui ont toujours été transmis par voie orale, n'ont été révélés au grand jour qu'au début du XXe siècle. Cette somme est aussitôt apparue comme une contribution inestimable à la philosophie esthétique universelle.Joyaux et Fleurs du Nô relate les circonstances de cet héritage secret et l'éclaire en traduisant et annotant les trois traités que Zeami a transmis à son gendre et successeur spirituel Zenchiku, ainsi que quatre traités de ce dernier, révélateurs de la pensée esthétique nouvelle de la première moitié du XVe siècle. S'inspirant du Zen et du Dao, ces textes se révèlent une source féconde pour l'art et la spiritualité contemporains.
Publié le : mercredi 3 novembre 2010
Lecture(s) : 50
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226223630
Nombre de pages : 368
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dans le Japon du XIVe siècle, Zeami et son père Kan'ami ont créé à partir de traditions anciennes une nouvelle forme théâtrale hautement élaborée, alliant poésie, musique, danse et pantomime, donnant ainsi naissance au théâtre Nô tel qu'il se pratique encore aujourd'hui. Zeami rédigea plusieurs traités dans le but de préserver, pour les temps à venir, les secrets de cet art très singulier. Ces écrits, qui ont toujours été transmis par voie orale, n'ont été révélés au grand jour qu'au début du XXe
siècle. Cette somme est aussitôt apparue comme une contribution inestimable à la philosophie esthétique universelle.Joyaux et Fleurs du Nô relate les circonstances de cet héritage secret et l'éclaire en traduisant et annotant les trois traités que Zeami a transmis à son gendre et successeur spirituel Zenchiku, ainsi que quatre traités de ce dernier, révélateurs de la pensée esthétique nouvelle de la première moitié du XVe siècle. S'inspirant du Zen et du Dao, ces textes se révèlent une source féconde pour l'art et la spiritualité contemporains.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Symbolisme

de le-livre-de-poche

Trois poètes béninois

de coedition-nena-editions-cle

suivant