La Confession de la foi chrétienne

De
Publié par

Dans le clos de leurs églises ou dans le secret de leur coeur, les chrétiens invoquent encore leur Dieu. Mais ils ne disent plus leur foi aux hommes. En ont-ils honte? Ne savent-ils que répéter les vieilles idéologies, en peine de conforter le paganisme d'aujourd'hui? Sans doute doivent-ils prendre toute la mesure des obstacles nouvellement dressés, qui rendent muette la foi. Mais les difficultés ne sont pas d'adaptation d'abord. A force de chercher exclusivement à "faire passer le message", il arrive que la foi s'ignore et s'oublie elle-même. Car ce qui est premièrement dévitalisé, désactualisé, immobilisé, c'est la pensée propre de la foi, dans son commerce difficile avec les questions des hommes.

Ressaisir cette pensée singulière, provocante, avec ses difficultés mais dans sa lumière et son tranchant, telle est la tâche nécessaire.

Las des faux débats sans cesse diffusés, étalés, mais certains que leur foi est inséparable de sa confession, des philosophes et des théologiens ont uni leurs forces intellectuelles pour remettre en mouvement la pensée de la foi chrétienne. Ils ont travaillé patiemment, méthodiquement, des années durant, avec la distance nécessaire à la liberté de l'intelligence. Ils offrent en ce livre leurs premiers résultats. Ils montrent que la foi peut retrouver son souffle pour restaurer sa parole, au grand jour de la modernité.

Claude Bruaire, né en 1932, est professeur de philosophie à l'Université. Ses travaux en philosophie allemande, en anthropologie philosophique, en philosophie politique, sont inséparables de ses recherches en philosophie de la religion. Il prépare actuellement une ontologie de l'esprit.
Publié le : mardi 11 octobre 1977
Lecture(s) : 70
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213660318
Nombre de pages : 346
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dans le clos de leurs églises ou dans le secret de leur coeur, les chrétiens invoquent encore leur Dieu. Mais ils ne disent plus leur foi aux hommes. En ont-ils honte? Ne savent-ils que répéter les vieilles idéologies, en peine de conforter le paganisme d'aujourd'hui? Sans doute doivent-ils prendre toute la mesure des obstacles nouvellement dressés, qui rendent muette la foi. Mais les difficultés ne sont pas d'adaptation d'abord. A force de chercher exclusivement à "faire passer le message", il arrive que la foi s'ignore et s'oublie elle-même. Car ce qui est premièrement dévitalisé, désactualisé, immobilisé, c'est la pensée propre de la foi, dans son commerce difficile avec les questions des hommes.

Ressaisir cette pensée singulière, provocante, avec ses difficultés mais dans sa lumière et son tranchant, telle est la tâche nécessaire.


Las des faux débats sans cesse diffusés, étalés, mais certains que leur foi est inséparable de sa confession, des philosophes et des théologiens ont uni leurs forces intellectuelles pour remettre en mouvement la pensée de la foi chrétienne. Ils ont travaillé patiemment, méthodiquement, des années durant, avec la distance nécessaire à la liberté de l'intelligence. Ils offrent en ce livre leurs premiers résultats. Ils montrent que la foi peut retrouver son souffle pour restaurer sa parole, au grand jour de la modernité.

Claude Bruaire, né en 1932, est professeur de philosophie à l'Université. Ses travaux en philosophie allemande, en anthropologie philosophique, en philosophie politique, sont inséparables de ses recherches en philosophie de la religion. Il prépare actuellement une ontologie de l'esprit.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.