Le curé est une femme

De
Publié par

Après un siècle de débats, l'Eglise d'Angleterre a pris la décision d'ouvrir le sacerdoce aux femmes en novembre 1992. Aujourd'hui encore l'Eglise anglicane reste divisée sur le sujet. A l'heure où la sphère du sacré semble, plus que toute autre, résister aux tentatives de déconstruction de la hiérarchie des sexes, les 40 témoignages de femmes prêtres réunis ici sont autant de preuves de la richesse et de la complexité d'un ministère mixte que refuse toujours l'Eglise de Rome.
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 7
EAN13 : 9782296502925
Nombre de pages : 327
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LecuréestunefemmeL’ordination des femmes à la prêtrise dans l’Église d’Angleterre
Il y a vingt ans, en novembre 1992, l’Église d’Angleterre mit un terme à la tradition séculaire d’une prêtrise exclusivement masculine en prenant la décision d’ouvrir le sacerdoce aux femmes. Près d’un siècle de combat fut nécessaire pour que l’Église accepte cette évolution et les débats qui ponctuèrent cette longue marche furent âpres et virulents. Aujourd’hui encore, alors que les femmes pourraient prochainement accéder à l’épiscopat en Angleterre, l’Église anglicane tout entière est divisée entre les partisans et les opposants de la prêtrise féminine. Cette question est fortement polémique car elle remet en cause la répartition des rôles des deux sexes dans la tradition chrétienne et qu’elle permet aux femmes d’accéder à un domaine réservé du masculin. À l’heure où la sphère du sacré semble, plus que toute autre, résister aux tentatives de déconstruction de la hiérarchie des sexes, les quarante femmes prêtres qui témoignent dans cet ouvrage sont autant de preuves vivantes de la richesse et de la complexité d’un ministère mixte que refuse toujours, obstinément, l’Église de Rome.
Églantine Jamet-Moreau, agrégée d’anglais, est Maître de conférences à l’université Paris Ouest Nanterre.
Emmanuel Le Roy Ladurie, agrégé d’histoire, se rattachant à l’école des Annales, est Professeur au Collège de France et membre de l’Institut.
ISBN :978-2-336-00003-9 33 €
DES-IDEES-ET-DES-FEMMES_GF_JAMET-MOREAU_CURE-EST-UNE-FEMME.indd 1
Églantine Jamet-Moreau
lantineLoreaeucuréestunefemmeÉg Jamet-M
femme
une est
curé e L
L’ordination des femmes à la prêtrise dans l’Église d’Angleterre
Préface d’Emmanuel Le Roy Ladurie
20/07/12 10:51
LE CURÉ EST UNE FEMME
L’ordination des femmes à la prêtrise dans l’Église d’Angleterre
CollectionDes idées et des femmesdirigée par Guyonne Leduc Ancienne élève de l'École Normale Supérieure (Sèvres) Professeur à l'université Charles de Gaulle - Lille IIIDes idées et des femmes, collection pluridisciplinaire dépourvue de tout esprit partisan, gynophile ou gynophobe, a pour objet de présenter des études situées à la croisée de la littérature, de l'histoire des idées et des mentalités, à l'époque moderne et contemporaine. Les thématiques y auront trait aux femmes en général ou à des figures précises de femmes, avec prise en compte de leur globalité (de leur sensibilité comme de leur intellect). Le monde occidental constituera, dans un premier temps, le champ géographique concerné, ce qui n'exclut pas une ouverture ultérieure potentielle aux mondes oriental et extrême-oriental. Ouvrages parus Barret-Ducrocq, Françoise, Florence Binard et Guyonne Leduc.Comment l’égalité vient aux femmes : Politique, droit et syndicalisme en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en France. Entretien avec Claudie Baudino. 2012. 256 pp. Barrière, Jean-Paul et Philippe Guignet, dir.Les femmes au travail dans les villes en France et en e e Belgique du XVIII au XX siècle. 2009. 318 pp. e Boulard, Claire.Presse et socialisation féminine en Angleterre au XVIII siècle: "Conversations à l'heure du thé."2000. 537 pp. Dor, Juliette, Danielle Bajomée et Marie-Élisabeth Henneau.Femmes et livres. 2007. 329 pp. Enderlein, Évelyne.Les Femmes en Russie soviétique 1945-1975. Perspectives 1975-1999. 1999. 213 pp. Genevray, Françoise.George Sand et ses contemporains russes: Audience, échos, réécriture. 2000. 410 pp. Gheeraert-Graffeuille, Claire.La Cuisine et le forum: Images et paroles de femmes pendant la révolution anglaise (1640-1660). 2005. 467 pp. Jaminon, Martine et Émilie Faes, éds.Femmes de sciences belges: Onze vies d'enthousiasme. 2003. 97 pp. e Kerhervé, Alain.Une Épistolière anglaise du XVIII siècle: Mary Delany (1700-1788). 2004. 611 pp. Leduc, G., dir.L'Éducation des femmes en Europe et en Amérique du Nord, de la Renaissance à 1848: Réalités et représentations. 1997. 525 pp. e Leduc, G.siècle: La Conception de Henry FieldingL'Éducation des Anglaises au XVIII . 1999. 416 pp. Leduc, G., dir.Nouvelles Sources et nouvelles méthodologies de recherche dans les études sur les femmes. Préface de Michelle Perrot. 2004. 355 pp. Leduc, G., dir.Travestissement féminin et liberté(s). Préface de Christine Bard. 2006. 439 pp. Leduc, G., dir.Réalité et représentations des Amazonespp.. Préface de Sylvie Steinberg. 2008. 486 e Leduc, G.siècle de l'Réécritures anglaises au XVIII Égalité des deux sexesFrançois Poulain(1673) de de la Barre: Du politique au polémique. 2010. 502 pp. Martin, Marie.Maria Féodorovna (1759-1828) en son temps: Contribution à l'histoire de la Russie et de l'Europe. 2004. 452 pp. Moine, Fabienne.Poésie et identité féminines en Angleterre : Le Genre en jeu (1830-1900). 2010. 324 pp. O'Donnell, Mary Ann, Bernard Dhuicq et Guyonne Leduc, eds.Aphra Behn (1640-1689): Identity, Alterity, Ambiguity.2000. XX + 310 pp. Verrier, Frédérique.Le Miroir des Amazones: Amazones, viragos et guerrières dans la littérature e e italienne des XV et XVI siècles. 2004. 256 pp.
Églantine Jamet-Moreau
LE CURÉ EST UNE FEMME
L’ordination des femmes à la prêtrise dans l’Église d’Angleterre
Préface d’Emmanuel Le Roy Ladurie
L’Harmattan
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-57516-5 EAN : 9782296575165
À Yvan, Ulysse, Amandine, Robinson et Athénaïs
SOMMAIRE
Préface ....................................................................................................................... 13 Remerciements ......................................................................................................... 17 Introduction .............................................................................................................. 19
PREMIÈRE PARTIE
LA HIÉRARCHIE MASCULIN/FÉMININ : INTERACTIONS SYMBOLIQUES CONCEPTUELLES ET SOCIALES
CHAPITRE1: COMPRENDRE LE MODÈLE DOMINANT
1. À la recherche des origines de la domination masculine.............................. 29 a) L’universalité de la domination masculine ...................................................... 29 b) L’origine de cette hiérarchie : l’appropriation par les hommes de la fécondité féminine.................................................................................................. 32
2. La construction symbolique de la hiérarchie ................................................. 38 a) La différence des sexes comme élément de disruption ................................... 38 b) Les mythes d’une fécondité masculine ............................................................ 45 c) Quand le divin est forcément masculin ............................................................ 47 d) Le féminin, exclu de l’espace sacré...................................................................52
CHAPITRE2: LA HIÉRARCHIE DES SEXES DANS LÉGLISE1. La construction d’une théologie androcentrée .............................................. 58 a) L’infériorité originelle ....................................................................................... 58 b) Le rejet du féminin ............................................................................................ 60 c) Le masculin et le féminin comme catégories morales..................................... 62 d) L’image de Dieu .................................................................................................64 2. La place des femmes dans l’Église ................................................................... 67 a) La vie monastique comme échappatoire au patriarcat..................................... 67 b) Le pouvoir féminin, toujours une exception .................................................... 69 c) La Réforme et l’émergence de la théologie féministe..................................... 73
3. Les femmes dans l’Église anglicane ................................................................. 77 a) Le compromis anglican ..................................................................................... 77 b) La reconduction du modèle patriarcal .............................................................. 82 c) L’intrusion féminine dans la sphère publique : un certain pouvoir de fait ...................................................................................................................... 84
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.