Le fils de la chèvre

De
Publié par

Le Maroc profond. Les montagnes du Haut-Atlas. La Vallée du Draa. C'est là que nous entraîne Le fils de la chèvre, récit initiatique d'hier et d'aujourd'hui. Un jeune instituteur, de retour de la ville à son village natal doit marier coutume et modernité. Au fil du récit, il va enseigner aux simples à comprendre la signification vivante du Coran pour leur existence. Interprétations hâtives, idées reçues, opinions controuvées : le maître d'école se fait exégète de la quotidienneté à la lumière de la transcendance. Ses leçons valent aussi pour nous. Il fallait le dominicain Pierre Lambert qui a reçu le Coran, l'a appris, récité, ruminé et accompagné la traduction d'André Chouraqui pour nous mener sur cette voie. Et nous aider à mieux gouter l'authenticité de ce Livre sacré dont certains voudraient détourner le sens profond pour justifier le crime et la terreur. Un voyage spirituel, scandé par le rythme des saisons et des sourates, où le lointain se fait enfin proche dans la communion retrouvée des hommes. Un conte d'été passionné et passionnant pour s'éveiller à l'autre dans sa différence et sa ressemblance.
Publié le : vendredi 6 mai 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782204112406
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le Maroc profond. Les montagnes du Haut-Atlas. La Vallée du Draa. C'est là que nous entraîne Le fils de la chèvre, récit initiatique d'hier et d'aujourd'hui. Un jeune instituteur, de retour de la ville à son village natal doit marier coutume et modernité. Au fil du récit, il va enseigner aux simples à comprendre la signification vivante du Coran pour leur existence. Interprétations hâtives, idées reçues, opinions controuvées : le maître d'école se fait exégète de la quotidienneté à la lumière de la transcendance. Ses leçons valent aussi pour nous. Il fallait le dominicain Pierre Lambert qui a reçu le Coran, l'a appris, récité, ruminé et accompagné la traduction d'André Chouraqui pour nous mener sur cette voie. Et nous aider à mieux gouter l'authenticité de ce Livre sacré dont certains voudraient détourner le sens profond pour justifier le crime et la terreur. Un voyage spirituel, scandé par le rythme des saisons et des sourates, où le lointain se fait enfin proche dans la communion retrouvée des hommes. Un conte d'été passionné et passionnant pour s'éveiller à l'autre dans sa différence et sa ressemblance.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le retour du peuple

de editions-du-cerf14760

Je suis encore vivante

de editions-du-cerf14760

suivant