Le mariage entre consentement et bénédiction

De
Publié par

Le mariage figure d'emblée dans le septénaire constitué par l'Église catholique au xiie siècle. Mais il y apparaît déjà comme un sacrement « à part ». À nouveau, aujourd'hui, la crise est là, dans une sorte de prolongement des débats antérieurs : qui est ministre du sacrement ? Est-ce le prêtre ou bien les époux ? Parce que cette question est au coeur d'un noeud impliquant l'Écriture, l'ecclésiologie, la sacramentaire, la pneumatologie, le droit civil et canonique, l'historiographie et la liturgie, elle constitue une question théologique essentielle pour les catholiques du monde entier. Pour résoudre la question, Hélène Bricout a cherché dans un premier temps à comprendre comment s'était posée la question pendant les périodes médiévale et moderne ; puis, en prenant appui sur la théologie de la liturgie, à ressaisir la question dans son site originel, à savoir la célébration liturgique. Elle revisite de ce fait la théologie du mariage et situe dans cette théologie la place respective des époux et du ministre ordonné dans la constitution du sacrement de mariage. Une étude magistrale sur la pratique du sacrement de mariage dont son approche renouvelle entièrement l'histoire et le sens.
Publié le : mardi 27 octobre 2015
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782204107556
Nombre de pages : 432
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le mariage figure d'emblée dans le septénaire constitué par l'Église catholique au xiie siècle. Mais il y apparaît déjà comme un sacrement « à part ». À nouveau, aujourd'hui, la crise est là, dans une sorte de prolongement des débats antérieurs : qui est ministre du sacrement ? Est-ce le prêtre ou bien les époux ? Parce que cette question est au coeur d'un noeud impliquant l'Écriture, l'ecclésiologie, la sacramentaire, la pneumatologie, le droit civil et canonique, l'historiographie et la liturgie, elle constitue une question théologique essentielle pour les catholiques du monde entier. Pour résoudre la question, Hélène Bricout a cherché dans un premier temps à comprendre comment s'était posée la question pendant les périodes médiévale et moderne ; puis, en prenant appui sur la théologie de la liturgie, à ressaisir la question dans son site originel, à savoir la célébration liturgique. Elle revisite de ce fait la théologie du mariage et situe dans cette théologie la place respective des époux et du ministre ordonné dans la constitution du sacrement de mariage. Une étude magistrale sur la pratique du sacrement de mariage dont son approche renouvelle entièrement l'histoire et le sens.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le retour du peuple

de editions-du-cerf14760

Retrouver l'histoire

de editions-du-cerf14760

suivant