Le Saint nom de Jésus

De
Publié par

Toute l'histoire biblique peut être lue comme la révélation par Dieu de son Nom. Nom longtemps imprononçable, inaccessible et pourtant, à la fois, si proche de l'homme en ses détresses. Le Nom de Dieu est sa présence même, agissante et salvatrice, au milieu de son peuple. En Jésus, Dieu devient pleinement "dicible" et prononçable; il prend corps en un point de l'espace et du temps.
Publié le : jeudi 15 octobre 2015
Lecture(s) : 10
EAN13 : 9782336392868
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Gérald Antoni
LE SAINT NOM DE JÉSUS Mystère et révélation
ouverturephilosophique
Le Saint Nom de Jésus
Ouverture philosophique Collection dirigée par Aline Caillet, Dominique Chateau, Jean-Marc Lachaud et Bruno Péquignot Une collection d’ouvrages qui se propose d’accueillir des travaux originaux sans exclusive d’écoles ou de thématiques. Il s’agit de favoriser la confrontation de recherches et des réflexions, qu’elles soient le fait de philosophes « professionnels » ou non. On n’y confondra donc pas la philosophie avec une discipline académique ; elle est réputée être le fait de tous ceux qu’habite la passion de penser, qu’ils soient professeurs de philosophie, spécialistes des sciences humaines, sociales ou naturelles, ou… polisseurs de verres de lunettes astronomiques. Dernières parutions Ado-Dieumerci BONYANGA,Émancipation et révolution biologique selon Habermas, 2015. Olivier LAHBIB,Phénoménisme et empiriocriticisme, 2015. Camille LACAU ST GUILY,Henri Bergson en Espagne. Une histoire contrariée (1875-1930), 2015. Guylain BERNIER,: rendreLa Vidéo de soi sur Internet visible sa différence. Au-delà de la technologie, les fondements sociaux, 2015. Jean PIWNICA,Le temps des philosophes,2015. Robert PUJADE,Fantastique et Photographie, Essai sur les limites de la représentation photographique, 2015. Nassim EL KABLI,La Rupture. Philosophie d’une expérience ordinaire, 2015. Laurent CHERLONNEIX,De la volonté de vérité à la Mort de dieu, 2015. Paul DUBOUCHET,De Georg Wilhem Friedrich Hegel à René Girard. Violence du droit, religion et science, 2015. Oscar BRENIFIER,Apologie de la métaphysique. Ou l’art de la conversion, 2015. Reza ROKOEE,L’attitude phénoménologique comparée, de Husserl à Avicenne, 2015.
Gérald Antoni Le Saint Nom de Jésus
Mystère et révélation
Du même auteur Rendre raison de la Foi ?, L’Harmattan, Paris, 2011.
« Un cantique de la création, beauté du verbe et beauté du monde »,dansSaint Augustin,Paris, Cerf, coll. « Les cahiers de l’histoire de la philosophie », 2009.
La Prière chez saint Augustin, D’une philosophie du langage à la théologie du Verbe,Paris, Vrin, 1997.
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07240-1 EAN : 9782343072401
À mes parents, Pierre et Marie-Noëlle
INTRODUCTION
« Turris fortissima Nomen Domini ; in ipso speravi et adjutus 1 sum . »
1–Se faire un nom ? « Sur toute la terre il n’y avait qu’une seule langue, on se servait des mêmesmots. Des hommes émigrant vers l’orient trouvèrent dans le pays de Sinéar une plaine où ils s’établirent. Ils se dirent l’un à l’autre : "Allons, faisons des briques et cuisons-les au feu". La brique leur tint lieu de pierre, et le bitume de mortier. Puis ils dirent : "Allons, bâtissons une ville et une tour dont le sommet atteigne les cieux. Ainsi, nous nous ferons un nom, de peur d’être dispersés sur toute la face de la terre". »(Genèse 11,1-4).La Tour de Babel unifiait symboliquement l’humanité de la Genèse autour d’un nom : à mesure qu’ils édifiaient les murailles de leurZiggourat géante, les hommes élevaient, exaltaient, dressaient au-dessus du désert, pour eux-mêmes, leur nom.Se faire un nom ! L’expression a traversé les millénaires et les civilisations : autour de ce nom que l’on construit, c’est une image de soi que l’on enracine dans la mémoire des générations futures et, déjà, dans la conscience admiratrice de ses propres contemporains. Le rêve d’une éternité construite 1 -« C’est une tour très forte que le Nom du Seigneur, en Lui j’ai mis mon espérance et j’ai trouvé mon appui. »(Matines du Saint Nom de Jésus. e Répons du 3 nocturne.)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.