Les Questions liturgiques

; ^ *.!sm DEUXIEME,ANNEE 1911-1912: ABONNEMENTS s '.Belgique . francs. 3 | Étranger . fr. 3.50 ADMINISTRATION «SI de i,aRÉDACTION REVUE t ABBAYE DU MONT-CÉSAR, LOUVAIN LAMARCHE DUMOUVEMENT LITURGIQUE N guise de rapport annuel, nous donnons au début lade cette troisième année un aperçu sur marche mouvement liturgique.du Nos lecteurs savent que jusqu'ici deux organes distincts s'étaient partagé l'œuvre de vulgarisation liturgique : Les Questions Liturgiques de l'abbaye du Mont-César, s'adressant au clergé la Revue ; Liturgique et Bénédictine de l'abbaye de Maredsous aux personnes laïques. Bien que ces deux périodiques diffèrent par le caractère et la destination, rencontrent nécessairement sur unils se ensemble de points : ce sont ou bien des informations qui, part d'autre, d'une façonde et coïncident parfaite, ou bien des sujets qui intéressent tous les genres de lecteurs. L'observation nous a été faite spontanément par des amis. A l'avenir donc, par suite d'un accord intervenu entre les Directions, les deux Revues paraîtront avec une partie commune collaborerontà laquelle les deux abbayes la deuxième chacune conservant sa mis- ; de d'elle sion et sa personnalité. Les Qyestîons revue réservée au clergé et aux reli-Liturgiques, gieux et publiée par les abbayes du Mont-César et de Maredsous, parais- sant S fois par an, aux époques liturgiques, en fascicule^ de pages au48 moins; prix : fr. 2.50; union postale : francs.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 24
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 558
Voir plus Voir moins

;^
*.!smDEUXIEME,ANNEE 1911-1912:
ABONNEMENTS s
'.Belgique . francs. 3 | Étranger . fr. 3.50
ADMINISTRATION «SI de i,aRÉDACTION REVUE t
ABBAYE DU MONT-CÉSAR, LOUVAINLAMARCHE DUMOUVEMENT
LITURGIQUE
N guise de rapport annuel, nous donnons au début
lade cette troisième année un aperçu sur marche
mouvement liturgique.du
Nos lecteurs savent que jusqu'ici deux organes distincts
s'étaient partagé l'œuvre de vulgarisation liturgique : Les Questions
Liturgiques de l'abbaye du Mont-César, s'adressant au clergé la Revue
;
Liturgique et Bénédictine de l'abbaye de Maredsous aux personnes laïques.
Bien que ces deux périodiques diffèrent par le caractère et la destination,
rencontrent nécessairement sur unils se ensemble de points : ce sont ou
bien des informations qui, part d'autre, d'une façonde et coïncident
parfaite, ou bien des sujets qui intéressent tous les genres de lecteurs.
L'observation nous a été faite spontanément par des amis. A l'avenir
donc, par suite d'un accord intervenu entre les Directions, les deux
Revues paraîtront avec une partie commune collaborerontà laquelle les
deux abbayes la deuxième chacune conservant sa mis-
; de d'elle
sion et sa personnalité.
Les Qyestîons revue réservée au clergé et aux reli-Liturgiques,
gieux et publiée par les abbayes du Mont-César et de Maredsous, parais-
sant S fois par an, aux époques liturgiques, en fascicule^ de pages au48
moins; prix : fr. 2.50; union postale : francs.3
Liturgisch Tijdschrift, même but et mêmes conditions, publié par
les abbayes du Mont-César d'Afïlighem.et
Revue Liturgique et Bénédictine, revue destinée aux per-
sonnes laïques, publiée par les abbayes de Maredsous et du Mont-César,
paraissant 8 foispar an,aux époques liturgiques,en fascicules de pages48
au moins; prix : fr. 3.00; union postale : francs.4LITURGIQUESLES QUESTIONS
changement a rendu nécessaire l'unification des services d'adminis-Ce
son siège unique pour les trois Revuestration ^ Celle-ci aura donc
liturgique de l'abbaye du Mont-César, à Louvain.au Bureau
prospérité. Ils comptentCes différents organes sont en pleine ensemble,
première année d'existence, abonnés en Belgiqueà la fin de cette 6,400
en Hollande.en France et
avec ses éditions mensuelles (Malines, fr. et fl.La Vieliturgique, 15 ;
Namur, fr.Bruges, fr. et fl. Gand, fr. et fl. ; Liège, fr. et fl. ; ; Tournai, fr.; ;
fl.; Haerlem, fl.; Ruremonde,Utrecht, fl.; Breda, fl.; Bois-le-Duc, fl.),
poursuit toujours vaillamment en Belgique et en Hollande son œuvre
de première initiation au Missel complet. Sa mission est celle d'un précur-
dit-elle avec saintseur: oportet illum crescere me autem minui, Jean.
Réussira-t-elle faire oublier un jour? Dans les pensionnats et lesà se
collèges, espérons-le; car la formation chrétienne est incomplète si elle
Missel. Mais le nombre d'abonnés indivi-ne nous famiharise pas avec le
duelsaugmente toujours. Le Missel, avec sonvolume et ses renvois effraie
surtout, d'autant plusbeaucoup de chrétiens, de messieurs que la liturgie
montrera s'il faut indéfiniment favoriserdominicale leur suffît. L'avenir
cette piété plus portative.
apportés cette année, enNous indiquons ici les changements vue d'en
faciliter encore l'usage et la diffusion.
A partirdu dimanche décembre, chaque numéro renfermera toutes les3
parties de la régulièrement, sans aucun renvoi, depuisMesse, se suivant
YIntroït jusqu'au dernier Evangile.
Pour fascicule ne comprendra plus que deuxcette raison, chaque
dimanches complets au lieu de quatre : le nombre annuel des numéros
La Vie sans modification de prix.de Liturgique sera doublé,
La partie fixe avec chant continueraà servirànosabonnésquiprennent
part au chant liturgique. (L'unité, fr. 0.30; la douzaine, francs.)3
— La fera dorénavantAbonnements individuels. poste tout le ser-
vice des abonnements. Pour ce motif, ceux-ci doivent partir de janvier.
-j-Prix de l'abonnement de janvier 1912 à janvier : fr. 1.50 o.io.1913
(La poste charge recouvrement : prière instante nese du de pas nous
envoyer cette somme.)
Pour s'abonner il suffit de donner son nom au facteur.
—Mesure transitoire. Pour ramener tous les abonnements aux
échéances réglementaires (janvier 1912-janvier sans priver nos1913),
anciens abonnés d'ici à janvier, nous continuerons service jusqu'àle
I. Ces modifications ont rendu nécessaire le changement d'imprimeur. Nous
adressons nos remercîments à MM. Duculot-Roulin ont impriméet Ceuterick qui
ces différentes revues précédemment et qui ont apporté à travail un soin et unce
dévouement que nous nous plaisons à reconnaître.LA MARCHE DU MOUVEMENT LITURGIQUE
cette date, en majorant de fr. 0.15 leur quittance postale
: nos anciens
abonnés paieront donc de l'Avent 1911 à janvier fr.1913, 1.75. Ceux qui
renonceraient leur abonnement sontà priés de nous avertir avant le
novembre.25
—Abonnements par groupes. Fr. par1.50 an, prix net numéros),(30
payable trimestriellement (sans réduction ni gratuit).
Ce changement permettra la vente au numéro, à la porte des églises,
mesure rendue impossible jusqu'aujourd'hui, à cause de la partie fixe
séparée.
RÉUNIONS.
Congrès, semaines, journées, nos lecteurs savent que tous ces moyens
de propagande ont été utilisés. Nous avons rendu compte des semaines
liturgiques d'août et de septembre. Sinous n'avons pas parléde la semaine
de chant, c'est que nous comptons revenir plus spécialement eny vue
d'étudier les développements à lui donner. Tout fait prévoir qu'il faudra
multiplier ces semaines, pour permettre de donner à chacune d'elles, une
destination et un caractère plus précis. Entr'autres, on nous a demandé
d'organiser des retraites ecclésiastiques liturgiques. Les deux abbayes
de Louvain et de Maredsous s'efforceront de répondre à ces désirs.
BUREAU LITURGIQUE.
une agenceC'est de renseignements et de publicité.
Les renseignements qui présentent un intérêt général sont publiés dans
Les Questions Liturgiques.T>es, retards se sont produits dans la publication
de certaines réponses : nous les éviterons à l'avenir. Ce service a été très
annéeoccupé cette les patrons d'ornements à forme ancienne
; entr'autres
ont eu un très grand succès, jusqu'en Pologne et en Amérique. Plusieurs
correspondants désirent des renseignements complets et précis sur la
construction des autels. Ils trouveront satisfaction dans le courant de
cette année.
Le bureau assure également une grande publicité aux ouvrages litur-
giques vraiment recoinmandables. C'est ainsi que dans le courant de cette
année, il a écoulé exemplaires de La1,300 Prière Antique, et des milliers
d'autres ouvrages renseignés au verso de la couverture.^
Des manuels liturgiques,en locationpourlescérémoniesextraordinaires,
ont fait par douzaines le tour de laBelgique et ontmême franchi les fron-
tières. C'est pour les consécrations d'églises surtout que ce service a été
mis à contribution.
Dans le courant de cette armée, le Bureau hturgique mettra en vente
quatre brochures,dèsmaintenant en préparation,et appelées à unegrande
diffusion. Nous les signalons pour permettre aux prêtresdu ministère de
nous aider de leurs conseils.LITURGIQUESLES QUESTIONS
j^ Le petit rituel des fidèles, comprenant textuellement tous les rites
principaux Sacramentaux.des Sacrements et des
2» La Liturgie des morts, contenant toutes les prières et rites de l'Église
depuis le moment de la mort de ses enfants jusqu'à leur enterrement,
3" Psautier des contenant, outre les Primes et les CompilesLe fidèles,
bien expliquées, les principaux psaumes d'un usage constant aux âges
de foi.
40 La Liturgie de la sainte Vierge, avec son Office et les messes des pria-
cipales fêtes.
MUSÉE LITURGIQUE
On groupé una choixd'objetsliturgiquesetdereproductionstypiques,y
pour faciliter aux prêtres l'installation d'une sacristie conforme aux
prescriptions du cérémonial, au bon goût et à la bonne qualité. Mais ce
n'est qu'un bienlà compartiment et non le plus important, que le seul
réalisé jusqu'ici. Un double travail reste à faire : 1° Rassembler pour
chaque rite toutes les formes liturgiques actuelles, permettant de se
faire une idée exacte de leur culte. Et par formes, il faut entendre tout
ce qui a trait aux objets, gestes, personnes, lieu, temps, langue de
2°chacun de ces rites orientaux et occidentaux actuels; Collectionner
les formes liturgiques anciennes (ou les reproductions de celles-ci) pou-
vant servir à l'histoire des cultes anciens, l'explication des origineset à
nos cultesde modernes.
Tel est le faisceau d'oeuvres destinées contribuer à la rénovationà
liturgique tant désirée. Tous ceux qui ont coopéré jusqu'ici saventy
qu'elles exigent un grand esprit C'estde foi et de persévérance. que les
résultats sont si souvent peu sensibles exigent pourtant un travailet
patient et continu. Mais la cause est si grande et le succès, quoique peut-
être encore lointain, assuré ! En faut-il travailler avec énergieplus pour
et enthousiasme?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.