Les sectes en question

De
Publié par

A la une des journaux: la multiplication des mouvements religieux. Les médias donnent l'impression d'une offensive des sectes. Nous choisissons de voir clair. Nous ne pouvons nous contenter d'impressions superficielles, de jugements hâtifs. Le phénomène de ces mouvements religieux est une réalité suffisamment importante et le nombre des personnes rejointes par ces mouvements, une quantité non négligeable. Ce phénomène exige qu'on s'y arrête et qu'on l'étudie.
Publié le : samedi 1 octobre 2005
Lecture(s) : 25
Tags :
EAN13 : 9782296409118
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

LES SECTES EN QUESTION

www.librairieharmattan.com Harmattan! @wanadoo.fr (Ç) L'Harmattan, 2005 ISBN: 2-7475-8996-X EAN : 9782747589963

Noël RATH et Marcel GILBERT

LES SECTES EN QUESTION
Se questionner et questionner

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris

FRANCE
L'Hannattan Hongrie Kônyvesbolt Kossuth L. u 14-16 1053 Budapest Espace L'Harmattan Kinshasa L'Harmattan Italia L'Harmattan Burkina Faso Fac..des Sc. Sociales, Pol. et Adm. ; BP243, KIN XI Université de Kinshasa - ROC Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALIE 1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12

TABLE DES MATIÈRES

Première partie: UNE RÉALITÉ Découvrir Situer Clarifier Conclusion

Il 15 21 42 73

Deuxième partie: SIGNIFICATION Mouvements religieux et monde Mouvements religieux et religion Mouvements religieux et expérience religieuse

75 81 89 105

Troisième partie: NOS ATTITUDES Un langage nouveau Une reflexion doctrinale Des défis relevés Quel dialogue possible? La double appartenance Notre propre changement Notre propre quête spirituelle

125 127 133 136 139 143 146 152

Avec l'album Vivre avec les autres religions (Fleurus, 1993), nous cherchions à développer un dialogue inter-religieux dans l'esprit de la rencontre des religions à Assise (octobre 1986). Mais le phénomène des "sectes" est, dit-on, plus immédiatement à notre porte. Comment l'aborder?

Avec ce livre, nous voulons répondre à cette préoccupation de groupes de jeunes en aumôneries, d'adultes en paroisses, tout autant que de leurs animateurs. Nous ne faisons pas le choix de lutter contre les sectes, même si nous reconnaissons la nécessité d'associations de défense en certaines circonstances; nous refusons de rester naïfs ou aveugles, et refusons plus encore toutes attitudes sectaires. Nous voulons avant tout inviter chacune et chacun à mieux s'informer, à analyser ce qui est recherché dans ces groupes, et être conscients de ce que ces mouvements religieux engagent de l'être humain, comme des sociétés humaines. Nous en viendrons à nous interroger sur nos attitudes et sur la qualité de notre propre démarche spirituelle.

Nous nous croyons en cela fidèles à l'esprit d'Assise, prenant au
sérieux les orientations de Vatican II : la liberté religieuse - aller dans la vérité tout entière - oeuvrer à la fraternité humaine dans le respect

des différences. Marcel GILBERT Noël RATH

Première partie:
, ,

UNE REALITE

UNE RÉALITÉ
La multiplication des mouvements religieux Chapitre 1 DÉCOUVRIR 15

Parlons chiffres Citons des noms Soyons conscients de nos propres attitudes
Chapitre 2 SITUER

21 21

I - Une constante dans l'histoire

avant et hors du christianisme dans le christianisme actuellement
II - Enracinements géographiques

36

carte continentale principales migrations Chapitre 3 I - Distinguer
courants sectaire et gnostique le para-religieux le spiritisme II - Repérer des classifications Dagon, Vemette, Bergeron, rapport parlementaire des enquêtes 54

CLARIFIER

42 42

III - Identifier

69 titre du mouvement religieux carte d'identité

CONCLUSION:

Que retenir?

73

12

À la une des journaux, la multiplication des mouvements religieux est une réalité de notre époque. Même si ça ne nous intéresse pas, ça nous vient fréquemment par les médias, on en parle...

Les médias donnent l'impression d'une offensive des sectes; dans le passé récent, par exemple: Waco, les Enfants de Dieu, la Scientologie, le Temple Solaire, Aum Shinri-Kyo, d'autres... D'où leur mise en accusation. Nous choisissons de voir clair. Nous ne pouvons nous contenter d'impressions superficielles, de jugements hâtifs. Le phénomène de ces mouvements religieux est une réalité suffisamment importante et le nombre des personnes rejointes par ces mouvements, une quantité non négligeable. Ce phénomène exige qu'on s'y arrête et qu'on l'étudie. Nous retenons le dénominatif mouvements religieux de préférence à sectes, comme la majorité des observateurs religieux actuels, et dans le droit fil des documents catholiques officiels de la dernière décade. Nous nous expliquerons plus longuement sur ce terme au troisième chapitre: clarifier. «Nous ne sommes pas naïfs ni aveugles, nous connaissons les problèmes et en rendons compte. Notre information ne se limite pas à renseigner sur les abus. Elle a pour objectif une compréhension globale du phénomène.» (in "Bulletin de l'Association d'Etude et d'Information sur les mouvements religieux" n° 129) Nous proposons, pour voir clair et comprendre, de DÉCOUVRIR, SITUER, CLARIFIER ce phénomène des mouvements religieux.

13

- découvrir:

quelle connaissance en avons-nous?

- situer: comment s'enracinent-ils: dans le temps: ce n'est pas un phénomène nouveau dans l'espace: issu du terreau des religions, il est en même temps lié au contexte socioculturel, et aux migrations de populations et d'idées. - clarifier: quels repères pour les identifier? d'une distinction de base à des classifications possibles.

14

Chapitre

1 DÉCOUVRIR

-

Le monde des sectes est encore un vaste territoire à peine exploré, si ce n'est inexploré. On raconte tout et n'importe quoi, quand on n'a pas fréquenté les recherches, les travaux des pionniers de cette exploration.

Pour comprendre, discerner, accompagner, agir..., il est nécessaire d'acquérir une connaissance sérieuse. Commençons-la en parlant chiffres, citant des noms, et devenant plus conscients de nos propres attitudes. Parlons chiffres:
Globalement, il est question de 25 000 groupes dans le monde, de 200 à 800 groupes recensés en France. En réalité, vu les groupes infonnels, le chiffre est beaucoup plus important. Il est difficile de dresser l'état précis des mouvements religieux. Si des groupes constitués sont repérables, une multitude de "petits groupes", encore informels, échappe à toute statistique. En 1900, on ne parlait que de 2 000 groupes dans le monde. L'explosion de ces mouvements se situe à partir de 1945.

Le tableau ci-contre n'est qu'une première prise de conscience pour nous habituer à un regard objectif, à des comparaisons. Il a été constitué à partir de statistiques, avancées par des associations, dans des rapports officiels (rapport Vivien 1985, et rapport parlementaire 1996) et à partir du travail de chercheurs comme Bernard Blandre, Gérard Dagon, Jean Vernette, Alain Woodrow... Nous ne retenons que quelques mouvements religieux existant en France.

~cu
c::::,
c::::, c::::, c::::, c::::, c::::, c::::,

c::::,
c::::, c::::, c::::,

.......

r--.... ~~00 ~0'\

~.s \:3 ,~~

Q)
c::s

c::::, c::::, c::::, c:::::, ~<::,') '0 ~lr) ~'0 c::::, c:::::, ~c:::::,

..~~Q) Q) ~,,;>~~uc~::s ~.po",,) 0

1:

~r:/J

~o

~~.~~C 'Q) ~u ~~o

~r'r)
~~~~~~~~~::

~~c:::::, ~~~~c:::::, ~~c:::::,
lr) c:::::, c:::::, ~~c:::::,c:::::, c:::::, lr) ~c:::::, 0\ ~c:::::, ~~~c:::::, ~c:::::, c:::::, c:::::, ~~00

~0

0

QJ (J =
~:...

0 0 N 0 0 V) N 0 0 0 N

V)

0

V)

g~
V)

0

0 0'\

\0

0 0 0 0

~0 0 0 0 ~00

0 0 0 N N

~0 0 0 V)
,...-1

0 0 V) 0

Q) V'J ::s """" 0 .~ Q) ..d
c::s

.cr

::s

P""C .--c

...Q) r--....

S

0 ...... V'J 0

.

::s Q)
P""C

;>0 ..d

'Q) Q) V'J c .0 E "Q) Q) ~en C/) Q) ~......... C/) C/) c ~.S 0 ~. ..... 0 ê ~0 :E

~Q) V'J ::s ~cr .0 ......... C/) 0 -<I 0 'Q) ~Z

Q) ...... . V'J ..... ...... c:: Q) ;>C/) <e: ~d Q) Q) . ..... .-V'J :Q) .--c OJ) c::s '!:lJ

Q) .@) 0 0 Q) 'E .ô ~r:/J :E c:: 0 0

d Q) . P""C ...... 'Q) l3 U Q) ~V'J Q) . ..... c:: -c::s ëd 0 ..d c::s .S c::s """" c:o

V'J

~0 ~Q)

::s """" V'J 0 Q) """" S ;>- <e: .S ~Q) Q) .--c .--c . ..... . V'J P""C .--c OJ) ~~'!:lJ

Q) "'d .--c Q)

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.