Mort et vie future selon quelques religions

De
Publié par

De tout temps, le mystère de la mort a intrigué les hommes. Son caractére inéluctable, conjugué au voile épais qui l'entoure, suscite bien des interrogations, véhicule bien des espérances. Le présent ouvrage convie le lecteur à un vaste tour d'horizon des principales religions de différents continents, de l'Orient à l'Occident. Chemin faisant, il examine l'éventail des réponses apportées par le genre humain à la question de l'après-mort.
Publié le : dimanche 15 mai 2016
Lecture(s) : 13
Tags :
EAN13 : 9782140009983
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Didier Rabosée

MORT
ET VIE FUTURE
selon quelques religions

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ


ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Mortȱetȱvȱieȱfutureȱ
selonȱquelquesȱreligionsȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
·
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
MORTȱETȱVIEȱFUTUREȱ
ȱ
SELONȱQUELQUESȱRELIGIONSȱȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Ȃ


































/¶+DUPDWWDQ
UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH 3DULV
KWWSZZZKDUPDWWDQIU
GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
,6%1
($1

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Laȱmortȱestȱaujourd’huiȱdevantȱmoiȱcommeȱlaȱguérisonȱdevantȱunȱmaladeȱ;ȱ
commeȱlaȱpremièreȱsortieȱaprèsȱuneȱmaladie.ȱ[...]ȱ
ȱ
Laȱmortȱestȱaujourd’huiȱdevantȱmoiȱcommeȱunȱcheminȱconnuȱ;ȱ
1
commeȱlorsqu’unȱhommeȱrevientȱdeȱguerreȱversȱsaȱmaison .ȱ[...]ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
e
Poèmeȱégyptien,ȱXXȱsiècleȱavantȱnotreȱère.ȱ
ȱȱ
ȱ
ȱ


1
ȱLALOUETTEȱ1981,ȱp.33.ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Sommaireȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Introductionȱȱȱȱȱ
L’Afriqueȱnoireȱȱȱȱ
LesȱIndiensȱd’Amériqueȱȱȱ
LeȱLivreȱdesȱmortsȱdesȱAnciensȱÉgyptiensȱ
LaȱGrèceȱantiqueȱȱȱȱ
LesȱRomainsȱȱȱȱȱ
GilgameshȱleȱBabylonienȱȱȱ
ZarathoustraȱleȱPerseȱȱȱȱ
Leȱjudaïsmeȱȱȱȱȱ
Leȱchristianismeȱ
ȱA.ȱLaȱrésurrectionȱȱȱ

ȱȱ

ȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱ

ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
mortelleȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱȱ
ȱ

ȱB.ȱLeȱchristianismeȱetȱl’âmeȱim
L’islamȱȱȱȱȱ
L’alchimieȱetȱl’élixirȱdeȱlongueȱvieȱȱ
L’hindouismeȱȱȱȱȱ
Leȱbouddhismeȱȱȱȱ
LeȱLivreȱdesȱmortsȱtibétainȱȱȱ
Leȱtaoïsmeȱȱȱȱȱ
Conclusionȱȱȱȱȱ
Bibliographieȱȱȱȱȱ
ȱȱȱȱȱȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ11ȱ
ȱ17ȱ
ȱ27ȱ
ȱ35ȱ
ȱ47ȱ
ȱ61ȱ
ȱ75ȱ
ȱ81ȱ
ȱ89ȱ

111ȱ
123ȱ
147ȱ
157ȱ
167ȱ
189ȱ
205ȱ
215ȱ
231ȱ
237

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
«ȱCeluiȱquiȱseȱdétourneȱduȱmystèreȱdeȱlaȱmort,ȱneȱconnaîtraȱȱ
2
ȱjamaisȱlaȱpuissanceȱetȱlaȱgloireȱdeȱDieu.ȱ»ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Introductionȱ
ȱ
ȱ
Ilȱn’yȱaȱqu’uneȱchoseȱdontȱnousȱsommesȱabsolumentȱsûrsȱiciȬbas,ȱc’estȱ
deȱmourirȱunȱjour.ȱPeutȬêtreȱdemain,ȱpeutȬêtreȱdansȱunȱlointainȱ
avenir,ȱnulȱneȱleȱsait,ȱmaisȱl’échéanceȱestȱinéluctable.ȱEnȱceȱsens,ȱnousȱ
sommesȱtousȱdesȱcondamnésȱàȱmort.ȱEntreȱunȱhommeȱdansȱlaȱforceȱ
deȱl’âgeȱetȱunȱmoribond,ȱlaȱdifférenceȱestȱquantitative,ȱrelativeȱauȱ
nombreȱd’heuresȱqu’ilȱleurȱresteȱàȱrespirer,ȱmaisȱleurȱsortȱestȱ
pareillementȱscellé.ȱVuȱqualitativement,ȱchacunȱd’euxȱagonise.ȱ«ȱLaȱ
vieȱ»,ȱdisaitȱSchopenhauer,ȱ«ȱn’estȱqu’uneȱmortȱtoujoursȱsuspendue,ȱuneȱ
3
mortȱajournée .ȱ»ȱ
ȱ
Laȱduréeȱduȱsursisȱaccordéȱnousȱsembleȱprimordiale.ȱMourir,ȱsoit,ȱ
maisȱleȱplusȱtardȱpossibleȱ!ȱNousȱrepoussonsȱleȱdénouementȱdeȱ
l’intrigue,ȱcommeȱleȱcondamnéȱquiȱd’appelsȱenȱrecoursȱenȱgrâce,ȱ
patienteȱdeȱlonguesȱannéesȱdansȱleȱcouloirȱquiȱmèneȱàȱlaȱchaiseȱ
électrique.ȱMais,ȱtoutȱcompteȱfait,ȱl’essentielȱestȬilȱvraimentȱdansȱlaȱ
longueurȱdeȱceȱrépitȱ?ȱPourȱunȱcroyantȱconfrontéȱàȱl’éternitéȱouȱàȱ
l’intemporalitéȱquiȱl’attend,ȱleȱlapsȱdeȱtempsȱàȱpasserȱsurȱterreȱdevraitȱ
paraîtreȱunȱpeuȱdérisoire.ȱPeuȱimporte,ȱaprèsȱtout,ȱleȱnombreȱdeȱjoursȱ
quiȱluiȱsontȱcomptés,ȱpuisqueȱlaȱFaucheuseȱestȱlàȱquiȱseȱtientȱauȱ
détourȱduȱcheminȱetȱluiȱouvreȱlesȱportesȱd’uneȱexistenceȱnouvelle.ȱ
Maisȱlaȱlogiqueȱn’aȱiciȱguèreȱvoixȱauȱchapitre,ȱcarȱtoutȱestȱdansȱ
l’émotionnel.ȱ
ȱ


2
ȱCATTIAUXȱ1956,ȱVIII,ȱ05’.ȱ
3
ȱSCHOPENHAUERȱ1885,ȱp.ȱ66.ȱ

Enȱeffet,ȱhormisȱlesȱsituationsȱlimitesȱd’uneȱfinȱdeȱvieȱdouloureuseȱouȱ
d’unȱsuicide,ȱl’instinctȱdeȱconservationȱrègneȱenȱmaîtreȱchezȱl’êtreȱ
humain.ȱLorsqu’unȱdangerȱgraveȱmenace,ȱtouteȱlaȱvolontéȱdeȱ
l’hommeȱtendȱàȱsurvivre.ȱC’estȱunȱacteȱréflexeȱdeȱtouteȱlaȱcréation,ȱunȱ
desȱplusȱpuissantsȱmoteursȱquiȱl’animentȱavecȱceluiȱdeȱlaȱpulsionȱ
sexuelle.ȱVivreȱetȱtransmettreȱlaȱvie,ȱtelȱestȱleȱmotȱd’ordreȱdeȱlaȱnature.ȱ
Carȱl’angoisseȱdeȱlaȱmortȱsembleȱuniverselleȱ:ȱ«ȱTelȱunȱpoissonȱfrétillant,ȱ
jetéȱsurȱlaȱrive,ȱhorsȱdeȱsonȱélément,ȱl’espritȱluiȱaussiȱseȱdébatȱpourȱéchapperȱ

àȱl’empireȱdeȱMaraȱ», ditȱleȱDhammapada.ȱDansȱleȱbouddhisme,ȱMaraȱ
estȱuneȱpersonnificationȱdeȱlaȱmort.ȱ
ȱ
D’unȱpointȱdeȱvueȱmétaphysique,ȱlaȱquestionȱdeȱlaȱcontinuationȱdeȱ
notreȱpetiteȱpersonne,ȱaprèsȱsonȱdernierȱdéménagementȱversȱleȱ
caveauȱfamilial,ȱdevraitȱêtreȱuneȱinterrogationȱmajeure,ȱplusȱ
importanteȱmêmeȱqueȱcelleȱdeȱl’existenceȱouȱdeȱl’inexistenceȱdeȱDieu.ȱ
Pourtant,ȱbeaucoupȱdeȱgensȱn’yȱpensentȱpasȱouȱpeu,ȱtropȱconcentrésȱ
qu’ilsȱsontȱsurȱlesȱimpératifsȱduȱquotidien.ȱCertainsȱmettentȱunȱtermeȱ
auȱdébatȱparȱunȱ«ȱpersonneȱneȱsaitȱrienȱquiȱvailleȱ»,ȱetȱilsȱretournentȱ
tranquillementȱàȱleursȱoccupations.ȱÀȱceȱpropos,ȱuneȱdesȱattitudesȱlesȱ
plusȱfréquentesȱ(etȱlesȱplusȱregrettables)ȱestȱl’indifférence.ȱCeluiȬciȱneȱ
s’estȱjamaisȱvraimentȱinterrogéȱàȱceȱsujet,ȱouȱrarement.ȱCelleȬlàȱestimeȱ
queȱjeȱmeȱposeȱdeȱdrôlesȱdeȱquestions.ȱEnfin,ȱpourȱd’autres,ȱuneȱ
formeȱdeȱconscienceȱpersisteȱpeutȬêtre,ȱmaisȱpourquoiȱs’enȱsoucierȱ?ȱ
Nousȱverronsȱbienȱquandȱnousȱseronsȱlà.ȱEnȱattendant,ȱvivonsȱ
pleinementȱleȱquotidienȱafinȱqueȱrienȱd’importantȱneȱnousȱéchappe.ȱ
5
«ȱCarpeȱdiemȱ»ȱdisaitȱdéjàȱHoraceȱ:ȱ«ȱCueilleȱleȱjourȱprésentȱ».ȱC’estȱ
d’ailleursȱleȱpointȱdeȱvueȱdeȱplusȱd’unȱcroyant,ȱquelleȱqueȱsoitȱsaȱ
confession,ȱdeȱpenserȱqueȱl’aprèsȬmortȱestȱuneȱpréoccupationȱ
secondaireȱetȱqueȱl’essentielȱestȱlaȱvieȱprésente.ȱUnȱrabbinȱqueȱ
j’interrogeaisȱsurȱl’existenceȱposthumeȱmeȱréponditȱ:ȱ«ȱParlezȬmoiȱdeȱlaȱ
vie.ȱ»ȱPourȱlesȱathées,ȱlaȱquestionȱneȱseȱposeȱpas,ȱpuisqu’ilȱn’yȱaȱrienȱ
après.ȱ
ȱ
Cesȱmodesȱdeȱpenséesȱconcourentȱàȱévacuerȱleȱsujetȱdeȱnosȱréflexions,ȱ
deȱnotreȱhistoire,ȱdeȱnosȱvies.ȱD’oùȱleȱdéniȱdeȱlaȱmort,ȱleȱtabouȱquiȱlaȱ

4
ȱLEȱDONGȱ(Traducteur)ȱ2002,ȱ34.ȱ
5
ȱOdesȱI,ȱ11,ȱ8.ȱ

12ȱ

frappeȱdansȱnotreȱsociété,ȱoùȱlaȱfinȱdeȱl’aventureȱterrestreȱestȱoccultée.ȱ
Enȱfait,ȱceȱrejetȱn’estȱpasȱnouveau.ȱCicéronȱécrivaitȱdéjàȱ:ȱ«ȱQuelȱplaisirȱ
estȬonȱcapableȱdeȱgoûter,ȱlorsqu’onȱaȱjourȱetȱnuitȱàȱpenserȱqueȱlaȱmortȱ
6
approcheȱ?ȱ»ȱPerspectiveȱsommeȱtouteȱbienȱnaturelleȱpourȱceluiȱquiȱ
assimileȱleȱtrépasȱauȱnéant.ȱAlors,ȱn’yȱpensonsȱplus.ȱÀȱl’opposé,ȱ
quelquesȱcontemplatifsȱcultivaientȱjadisȱuneȱpriseȱdeȱconscienceȱ
quotidienneȱdeȱlaȱmort,ȱcommeȱcesȱmoinesȱtrappistesȱquiȱcreusaientȱ
unȱpeuȱleurȱtombeȱchaqueȱjourȱetȱseȱsaluaientȱparȱunȱsinistreȱ«ȱFrère,ȱ
ilȱfautȱmourirȱ».ȱSinistreȱ?ȱOuiȱetȱnon.ȱMaisȱpourȱlaȱplupartȱdesȱ
hommes,ȱl’irrémédiableȱréalitéȱseȱrappelleȱàȱeuxȱdeȱmanièreȱ
imprévisibleȱquandȱlaȱperteȱcruelleȱetȱinattendueȱd’unȱproche,ȱd’unȱ
conjoint,ȱd’unȱenfant,ȱlesȱréveilleȱpourȱunȱtempsȱdeȱcetteȱtorpeurȱ
stérile.ȱL’êtreȱatteintȱparȱceȱdrameȱreprendȱalorsȱàȱsonȱcompteȱ
l’antiqueȱinterrogationȱdeȱl’hommeȱdeboutȱfaceȱàȱunȱcadavre.ȱ
Paradoxalement,ȱsaȱréflexionȱseȱdéplaceȱensuiteȱversȱlaȱfinalitéȱdeȱsonȱ
séjourȱterrestre.ȱCar,ȱenȱdéfinitive,ȱlesȱdeuxȱsontȱétroitementȱliés.ȱLaȱ
camardeȱfaucheȱpourȱrécolter,ȱpourȱmoissonnerȱl’existenceȱquiȱ
s’achève.ȱPeutȬonȱdonnerȱunȱsensȱàȱlaȱvieȱsansȱrésoudreȱl’énigmeȱdeȱ
laȱmortȱ?ȱȱ
ȱ
Mais,ȱgrâceȱàȱDieu,ȱtousȱneȱsombrentȱpasȱdansȱcetteȱfainéantiseȱ
spirituelleȱetȱn’attendentȱpasȱqueȱleȱmalheurȱlesȱfrappe.ȱDansȱ
l’antiquitéȱromaine,ȱCicéronȱposaitȱdéjàȱlaȱquestionȱdansȱlesȱmêmesȱ
termesȱqueȱleȱchercheurȱdeȱvéritéȱleȱferaitȱaujourd’huiȱ:ȱ
ȱ
«ȱ[...]ȱPremièrementȱdonc,ȱvoyonsȱceȱqueȱc’estȱqueȱlaȱmort,ȱquiȱparaîtȱ
uneȱchoseȱsiȱconnue.ȱIIȱyȱenȱaȱquiȱpensentȱqueȱc’estȱlaȱséparationȱdeȱ
l’âmeȱavecȱleȱcorps.ȱD’autres,ȱqu’ilȱneȱseȱfaitȱpointȱdeȱséparation,ȱmaisȱ
queȱl’âmeȱetȱleȱcorpsȱpérissentȱenȱmêmeȱtemps,ȱetȱqueȱl’âmeȱs’éteintȱ
dansȱleȱcorps.ȱParmiȱceuxȱquiȱtiennentȱqueȱl’âmeȱseȱsépare,ȱlesȱunsȱ
croientȱqu’elleȱseȱdissipeȱincontinent,ȱd’autres,ȱqu’elleȱsubsisteȱencoreȱ
longtempsȱaprès,ȱetȱd’autres,ȱqu’elleȱsubsisteȱtoujours.ȱMaisȱcetteȱâme,ȱ
qu’estȬceȱqueȱc’estȱ?ȱOùȱseȱtientȬelleȱ?ȱQuelleȱestȱsonȱorigineȱ?ȱAutantȱ
deȱquestions,ȱsurȱlesquellesȱl’onȱestȱpeuȱd’accord.ȱ[...]ȱOrȱdeȱtoutesȱcesȱ
opinions,ȱilȱn’yȱaȱqu’unȱDieuȱquiȱpuisseȱsavoirȱquelleȱestȱlaȱvraie.ȱ


6
ȱCICÉRONȱ(TraductionȱNISARDȱ1848),ȱTusculanes,ȱ1,7.ȱ

13ȱ

Pourȱnousȱautresȱhommes,ȱnousȱneȱsommesȱpasȱpeuȱembarrassésȱàȱ
7
démêlerȱlaȱplusȱvraisemblable .ȱ»ȱ
ȱ
C’estȱprécisémentȱàȱceȱtravailȱdeȱrechercheȱetȱdeȱréflexionȱqueȱcetȱ
ouvrageȱconvieȱleȱlecteur,ȱàȱtraversȱlesȱdifférentesȱoptionsȱprésentées.ȱ
Nousȱnousȱtrouvonsȱconfrontésȱàȱunȱquestionnaireȱàȱchoixȱmultipleȱ
dansȱlequelȱilȱnousȱfautȱrepérerȱlaȱouȱlesȱréponse(s)ȱcorrecte(s).ȱ
ȱ

ȱ
*ȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱ*ȱ
ȱ
VenonsȬenȱàȱquelquesȱbrèvesȱconsidérationsȱsurȱl’objectifȱetȱleȱ
contenuȱduȱprésentȱtravail.ȱ
ȱ
Auȱtermeȱdeȱmaȱcarrièreȱprofessionnelle,ȱdisposantȱenfinȱdeȱplusȱdeȱ
tempsȱlibre,ȱj’aiȱressentiȱleȱbesoinȱdeȱm’exprimer,ȱdeȱdresserȱleȱbilanȱ
deȱmesȱlecturesȱconcernantȱlaȱvieȱposthumeȱetȱdeȱconsignerȱmesȱ
réflexionsȱàȱleurȱpropos.ȱCetteȱsynthèseȱdeȱmesȱpréoccupationsȱ
spirituellesȱauȱcoursȱd’uneȱquarantaineȱd’annéesȱrevêtȱforcémentȱunȱ
caractèreȱtrèsȱpersonnel.ȱC’estȱpourquoi,ȱàȱcôtéȱdeȱgrandsȱcourantsȱ
religieuxȱnotoires,ȱjeȱn’aiȱpasȱhésitéȱàȱévoquerȱetȱàȱciterȱàȱplusieursȱ
reprisesȱunȱouvrageȱpeuȱconnuȱcommeȱleȱMessageȱRetrouvéȱdeȱLouisȱ
Cattiauxȱquiȱoccupeȱuneȱplaceȱdeȱchoixȱdansȱmaȱvie.ȱC’estȱunȱsimpleȱ
refletȱdeȱmonȱvécu.ȱBientôt,ȱj’aiȱressentiȱlaȱnécessitéȱdeȱcomblerȱmesȱ
lacunes,ȱd’élargirȱmonȱhorizonȱenȱabordantȱdesȱtraditionsȱquiȱ
m’étaientȱmoinsȱfamilières,ȱetȱd’enȱtenterȱuneȱmodesteȱsynthèseȱduȱ
pointȱdeȱvueȱquiȱnousȱoccupe.ȱ
ȱȱ
Auȱfilȱdeȱmaȱrédaction,ȱleȱprincipeȱdeȱneutralitéȱqueȱjeȱm’étaisȱjuréȱdeȱ
respecterȱaȱsouventȱétéȱébranlé.ȱL’objectivitéȱestȱuneȱchoseȱdifficile,ȱiciȱ
sansȱdouteȱplusȱqu’ailleurs.ȱParfois,ȱjeȱmeȱsuisȱlimitéȱàȱprésenterȱlesȱ
avisȱdesȱunsȱetȱdesȱautresȱenȱm’immisçantȱleȱmoinsȱpossibleȱdansȱleȱ
débatȱpourȱlaisserȱtouteȱlibertéȱdeȱchoixȱauȱlecteur.ȱMaisȱàȱd’autresȱ
moments,ȱjeȱn’aiȱpasȱpuȱm’empêcherȱdeȱmeȱpositionnerȱenȱregardȱdeȱ


7
ȱIbidem,ȱTusculanes,ȱ1,ȱ9ȱetȱ1,ȱ11.ȱ

14ȱ

certainesȱdérives,ȱmarquantȱalorsȱmaȱdésapprobationȱtantôtȱd’uneȱ
manièreȱdûmentȱmotivée,ȱtantôtȱdissimuléeȱsousȱunȱtraitȱd’ironie.ȱ
Resterȱdeȱmarbreȱdevantȱdesȱaberrationsȱm’estȱimpossible,ȱetȱn’estȱ
sansȱdouteȱpasȱsouhaitable.ȱ
ȱ
Loinȱdeȱprétendreȱàȱl’exhaustivité,ȱleȱprésentȱtravailȱs’efforceȱdeȱ
présenterȱl’éventailȱdesȱréponsesȱqueȱleȱgenreȱhumainȱaȱapportéesȱàȱ
laȱquestionȱdeȱlaȱvieȱpostȬmortemȱ:ȱanéantissement,ȱimmortalitéȱdeȱ
l’âmeȱdansȱl’auȬdelà,ȱdissolutionȱdansȱleȱGrandȱTout,ȱréincarnation,ȱ
résurrectionȱdeȱlaȱchair,ȱvieȱéternelleȱiciȬbas.ȱÀȱcetteȱfin,ȱj’aiȱpasséȱenȱ
revueȱlesȱtraditionsȱmajeuresȱd’Orientȱetȱd’Occident,ȱainsiȱqueȱcellesȱ
deȱquelquesȱsociétésȱafricainesȱetȱaméricaines.ȱCertes,ȱj’auraisȱpuȱ
parlerȱdeȱquelquesȱsectesȱainsiȱqueȱdeȱpeupladesȱdeȱSibérie,ȱ
d’Australieȱouȱd’ailleursȱpasséesȱiciȱsousȱsilence.ȱDeȱmême,ȱjeȱn’aiȱpasȱ
décritȱlesȱphénomènesȱmystiquesȱaccompagnantȱl’agonieȱdeȱcertainsȱ
saints,ȱcommeȱl’odeurȱdeȱsainteté,ȱlesȱauréolesȱlumineuses,ȱ
l’incorruptibilitéȱdesȱcorps.ȱParȱailleurs,ȱcertainsȱlecteursȱregretterontȱ
peutȬêtreȱqueȱj’aieȱunȱpeuȱtropȱinsistéȱsurȱdesȱlecturesȱpersonnellesȱ
relativementȱmarginalesȱparȱrapportȱauxȱgrandesȱtraditionsȱ
religieusesȱ;ȱd’autresȱyȱverront,ȱauȱcontraire,ȱuneȱmarqueȱd’originalitéȱ
etȱd’implicationȱautobiographique.ȱC’estȱunȱchoix.ȱȱ
ȱ
Auȱtermeȱdeȱcetteȱintroduction,ȱilȱm’estȱparticulièrementȱagréableȱdeȱ
remercierȱMessieursȱPhilippeȱPetitȱetȱClémentȱRosereauȱquiȱontȱ
acceptéȱdeȱmeȱconseillerȱauȱcoursȱdeȱceȱtravailȱetȱdeȱredresserȱ
quelquesȬunesȱdeȱsesȱimperfectionsȱlesȱplusȱcriantes.ȱMaȱ
reconnaissanceȱvaȱaussiȱàȱMesdamesȱStephanieȱKromarȱetȱDominiqueȱ
Thibautȱdontȱlaȱrelectureȱaȱpermisȱd’apporterȱauȱtexteȱquelquesȱ
correctionsȱindispensables.ȱDeȱmême,ȱjeȱtiensȱàȱexprimerȱtouteȱmaȱ
gratitudeȱàȱl’associationȱ«ȱLesȱamisȱdeȱLouisȱCattiauxȱ»,ȱMessieursȱ
ClaudeȱFroidebiseȱetȱEdmondȱd’Hooghvorstȱquiȱm’ontȱaimablementȱ
autoriséȱàȱinsérerȱdesȱextraitsȱd’ouvragesȱdontȱilsȱsontȱlesȱayantsȱdroit.ȱ

15ȱ

ȱ
ȱ
L’Afriqueȱnoireȱ
ȱ
ȱ
Lesȱsourcesȱetȱleȱcadreȱgénéralȱ
ȱ
Jadis,ȱàȱdéfautȱdeȱpouvoirȱseȱpencherȱsurȱunȱlivreȱsacré,ȱquelquesȱ
missionnairesȱontȱenquêtéȱauprèsȱdeȱdiversȱpeuplesȱd’Afriqueȱnoireȱ
pourȱenȱdégagerȱlesȱcroyancesȱreligieuses.ȱPlusȱtard,ȱlesȱ
anthropologues,ȱtantȱafricainsȱqu’européens,ȱenrichirentȱnosȱ
connaissancesȱparȱleȱmêmeȱprocédé.ȱLesȱinformationsȱrecueilliesȱ
proviennentȱdeȱproverbes,ȱdeȱprières,ȱdesȱréponsesȱdesȱpersonnesȱ
interrogées,ȱcommeȱellesȱpeuventȱaussiȱêtreȱdéduitesȱdesȱmodalitésȱ
desȱritesȱfunérairesȱetȱduȱculteȱdesȱancêtres.ȱDansȱlaȱprésenteȱsynthèse,ȱ
jeȱmeȱsuisȱprincipalementȱbaséȱsurȱlesȱtravauxȱdeȱMujynya,ȱThomasȱ
8
&ȱLuneau,ȱKolhagenȱetȱErny .ȱ
ȱ
Ilȱn’yȱaȱpasȱ«ȱuneȱ»ȱreligionȱniȱ«ȱuneȱ»ȱtraditionȱafricaine,ȱmaisȱ
plusieursȱselonȱlesȱethnies.ȱDeuxȱdénominateursȱcommunsȱpeuventȱ
toutefoisȱseȱdégagerȱ:ȱlaȱcroyanceȱbienȱancréeȱenȱl’existenceȱd’unȱDieuȱ
etȱenȱlaȱvieȱposthume.ȱCesȱreligionsȱsontȱmonothéistesȱdepuisȱ
longtemps,ȱbienȱavantȱl’arrivéeȱduȱchristianismeȱetȱdeȱl’islam.ȱEtȱsiȱ
chacuneȱaȱsonȱnomȱpropreȱpourȱdésignerȱl’Êtreȱsuprême,ȱtoutesȱfontȱ
référenceȱàȱuneȱmêmeȱpuissanceȱpremière.ȱQuantȱauxȱmodalitésȱdeȱlaȱ
survie,ȱcellesȬciȱvarientȱenȱfonctionȱdesȱtribusȱetȱmêmeȱparfoisȱauȱseinȱ
deȱpeuplesȱhomogènes,ȱmaisȱrépandusȱsurȱunȱgrandȱterritoire.ȱ
ȱ
EntreȱDieuȱetȱlesȱhommesȱseȱtrouventȱlesȱespritsȱdeȱlaȱnature.ȱEnȱeffet,ȱ
l’Afriqueȱtraditionnelleȱestȱvolontiersȱanimiste.ȱL’animisme,ȱpropreȱ
auxȱsociétésȱditesȱprimitives,ȱc’estȱvoirȱdansȱlesȱphénomènesȱnaturelsȱ
l’interventionȱd’entitésȱsurnaturelles.ȱCetteȱinterprétationȱdesȱchosesȱ
s’appliqueȱauxȱpierres,ȱauxȱrochers,ȱauȱsable,ȱmaisȱplusȱ
particulièrementȱàȱceȱquiȱestȱmobileȱ:ȱlesȱespritsȱdesȱforêts,ȱdeȱlaȱmer,ȱ


8
ȱTHOMASȱ&ȱLUNEAUȱ1995ȱ;ȱMUJYNYAȱ1969ȱ;ȱMUJYNYAȱ1972ȱ;ȱKOHLHAGENȱ
2000ȱ;ȱERNYȱ2007.ȱ

17ȱ

duȱlac,ȱduȱtonnerre,ȱdeȱlaȱpluie,ȱetc.ȱCesȱderniersȱseȱmontrentȱtantôtȱ
bénéfiques,ȱtantôtȱhostiles,ȱmaisȱneȱdoiventȱpasȱêtreȱconfondusȱavecȱ
lesȱespritsȱdesȱmorts,ȱgénéralementȱmoinsȱpuissants.ȱ
ȱ
Origineȱdeȱlaȱmortȱ
ȱ
Unȱscénarioȱmythiqueȱrelevéȱparȱlesȱanthropologuesȱdansȱdeȱ
nombreusesȱethnies,ȱsousȱdesȱformesȱdiverses,ȱestȱceluiȱd’uneȱdoubleȱ
communicationȱadresséeȱparȱDieuȱauxȱhommesȱouȱceluiȱd’unȱ
9
discoursȱdontȱleȱsensȱaȱétéȱinversé .ȱAinsi,ȱdansȱleȱmytheȱRongaȱ(Sudȱ
duȱMozambique),ȱquandȱlesȱpremiersȱêtresȱhumainsȱsortirentȱduȱ
maraisȱdeȱroseaux,ȱleȱchefȱsuprêmeȱleurȱdéléguaȱunȱcaméléonȱporteurȱ
d’unȱdécretȱselonȱlequelȱilsȱressusciterontȱaprèsȱleurȱtrépas.ȱMais,ȱ
commeȱchacunȱsait,ȱcetȱanimalȱseȱdéplaceȱtrèsȱlentement.ȱOr,ȱentreȬ
temps,ȱleȱchefȱchangeaȱd’avisȱetȱleurȱenvoyaȱunȱgrosȱlézardȱàȱtêteȱ
bleue,ȱplusȱvif,ȱpourȱleurȱannoncer,ȱauȱcontraire,ȱqu’ilsȱpourrirontȱ
dansȱleȱsol.ȱLeȱlézard,ȱbeaucoupȱplusȱrapide,ȱtransmitȱsaȱcommissionȱ
leȱpremier.ȱPlusȱtard,ȱlorsqueȱleȱcaméléonȱarrivaȱàȱsonȱtour,ȱlesȱ
destinatairesȱneȱtinrentȱpasȱcompteȱdeȱsonȱmessage,ȱleȱpremierȱseulȱ
10
étantȱprisȱenȱconsidération.ȱTelleȱestȱlaȱraisonȱdeȱnotreȱfinȱiciȬbas .ȱ
ȱ
ChezȱlesȱKonosȱdeȱSierraȱLéone,ȱl’Êtreȱsuprêmeȱditȱauȱpremierȱcoupleȱ
etȱàȱleurȱenfantȱqu’ilȱleurȱferaȱparvenirȱdesȱpeauxȱneuvesȱdansȱleurȱ
vieillesseȱafinȱqueȱleursȱcorpsȱretrouventȱleurȱjeunesse.ȱÀȱcetȱeffet,ȱilȱ
confiaȱunȱpaquetȱdeȱpeauxȱàȱunȱchienȱavecȱlaȱmissionȱdeȱleȱporterȱauxȱ
hommes.ȱCheminȱfaisant,ȱleȱchienȱseȱlaissaȱtenterȱparȱdeȱlaȱnourritureȱ
queȱd’autresȱbêtesȱétaientȱenȱtrainȱdeȱconsommer.ȱPourȱprendreȱpartȱ
auȱfestin,ȱilȱposaȱsonȱbagageȱetȱunȱserpentȱleȱluiȱdéroba.ȱSansȱceȱ
précieuxȱdon,ȱlesȱhumainsȱsontȱdésormaisȱsansȱressourceȱdevantȱlaȱ
11
mort .ȱÀȱnoterȱqu’enȱmuant,ȱleȱserpentȱtroqueȱsaȱvieilleȱpeauȱcontreȱ
uneȱnouvelle.ȱC’estȱpourquoiȱilȱsymboliseȱparfaitementȱlaȱ
régénérationȱannonciatriceȱdeȱl’immortalité.ȱ
ȱ


9
ȱTHOMASȱ&ȱLUNEAUȱ1995,ȱp.ȱ133.ȱ
10
ȱIbidemȱpp.ȱ133ȱetȱ134,ȱcitantȱJUNODȱ1936,ȱT.I,ȱp.ȱ306.ȱ
11
ȱTHOMASȱ1968,ȱp.ȱ243.ȱ

18ȱ

PourȱlesȱBassasȱduȱCameroun,ȱDieuȱordonnaȱauxȱhommesȱdeȱ
toujoursȱresterȱéveillésȱafinȱqueȱlaȱmortȱneȱs’introduiseȱpasȱenȱeux.ȱ
Hélas,ȱilsȱneȱpurentȱrésisterȱauȱsommeilȱavecȱlaȱconséquenceȱqueȱl’onȱ
12
devine .ȱAilleurs,ȱc’estȱlaȱdésobéissanceȱetȱl’inconduiteȱdesȱpremiersȱ
13
humainsȱquiȱlesȱmenèrentȱàȱlaȱtombe .ȱQuoiȱqu’ilȱenȱsoit,ȱenȱAfrique,ȱ
commeȱdansȱlaȱGenèse,ȱonȱretrouveȱcetteȱidéeȱqu’àȱl’origineȱdeȱ
l’homme,ȱsaȱconditionȱdeȱmortelȱétaitȱévitableȱsiȱlesȱchosesȱs’étaientȱ
passéesȱautrement.ȱ
ȱ
Âme(s)ȱetȱsurvieȱȱ
ȱ
Loinȱd’êtreȱmonolithique,ȱleȱfondementȱspirituelȱquiȱnousȱanimeȱseȱ
composeȱdeȱdifférentsȱéléments.ȱDansȱlaȱconceptionȱdeȱlaȱplupartȱdesȱ
Bantous,ȱl’hommeȱcomporteȱunȱsubstratȱphysiqueȱetȱtroisȱprincipesȱ:ȱ
l’âmeȬvieȱgrâceȱàȱlaquelleȱleȱvivantȱseȱdéveloppeȱetȱseȱreproduit,ȱ
l’âmeȬombreȱquiȱconstitueȱlaȱsourceȱdeȱlaȱvieȱpsychique,ȱetȱl’âmeȬ
14
esprit,ȱprincipeȱabsentȱchezȱlesȱanimaux .ȱLorsȱduȱdécès,ȱlesȱdeuxȱ
premiersȱcomposantsȱseȱdésagrègent,ȱtoutȱcommeȱleȱcorps,ȱtandisȱqueȱ
leȱtroisième,ȱquiȱhabitaitȱlaȱchair,ȱs’enȱsépare.ȱD’autresȱgroupesȱ
15
ethniquesȱdistinguentȱdeux,ȱtrois,ȱvoireȱjusqu’àȱseptȱsortesȱd’âmes .ȱ
Inutileȱdeȱdresserȱunȱinventaireȱfastidieuxȱdeȱtoutesȱlesȱcroyancesȱàȱceȱ
propos.ȱRetenonsȱl’essentielȱ:ȱlaȱnotionȱd’âme,ȱquiȱparaîtȱsiȱsimpleȱ
(quoiqueȱfloue)ȱdansȱlaȱmentalitéȱd’unȱchrétienȱd’Europe,ȱpeutȱseȱ
révélerȱbeaucoupȱplusȱcomplexeȱdansȱdesȱculturesȱdifférentesȱdeȱlaȱ
nôtre.ȱCeciȱconstitueȱuneȱentraveȱàȱnotreȱbonneȱcompréhensionȱdesȱ
processusȱpostȬmortem.ȱ
ȱ
Pourȱl’Africainȱtraditionnel,ȱmourir,ȱc’estȱavantȱtoutȱpartir,ȱquitterȱceȱ
mondeȱpourȱunȱautreȱet,ȱdeȱlà,ȱcontinuerȱàȱcommuniquerȱavecȱlesȱ
vivants,ȱàȱlesȱprotégerȱouȱàȱleurȱnuire.ȱL’idéeȱdomineȱdansȱlesȱchantsȱ
funèbresȱetȱlesȱproverbes.ȱCetteȱattitudeȱaȱfaitȱdireȱàȱcertainsȱ
16
observateursȱavertisȱqueȱlaȱmortȱn’estȱpasȱafricaine .ȱLesȱexilésȱqueȱ


12
ȱSTAMMȱ1995,ȱpp.ȱ8ȱetȱ9.ȱ
13
ȱMUJYNYAȱ1972,ȱp.ȱ121.ȱRapportantȱABRAHAMSSONȱ1951.ȱ
14
ȱCesȱtroisȱprincipesȱsontȱUbuzima,ȱIgicucuȱetȱNitu.ȱ
15
ȱPourȱplusȱdeȱdétails,ȱvoirȱSTAMMȱ1995,ȱpp.ȱ22ȱetȱ23.ȱ
16
ȱELUNGUȱ1977,ȱp.13.ȱ

19ȱ

nousȱsommesȱrentrentȱdansȱleurȱpatrieȱ;ȱlaȱvieȱseȱprolonge,ȱ
l’anéantissementȱn’existeȱpas.ȱChezȱlesȱBantous,ȱavantȱdeȱdescendreȱ
laȱdépouilleȱmortelleȱdansȱlaȱtombe,ȱl’officiantȱrecommandeȱauȱ
défuntȱdeȱpréparerȱlaȱrouteȱdeȱtousȱceuxȱquiȱsuivrontȱetȱdeȱneȱpasȱ
17
oublierȱdeȱvenirȱvisiterȱceuxȱquiȱrestent,ȱdeȱtempsȱenȱtemps .ȱCar,ȱ
dansȱl’autreȱmonde,ȱchacunȱrencontreȱceuxȱquiȱl’ontȱprécédé,ȱtoutȱenȱ
gardantȱunȱlienȱavecȱlesȱvivants.ȱAuȱBénin,ȱunȱchantȱd’espoirȱduȱpaysȱ
Fonȱanticipeȱleȱdouteȱuniverselȱenȱexprimantȱl’angoisseȱ
métaphysique.ȱLaȱréponseȱrevient,ȱlancinanteȱ:ȱpuérileȱcrainte,ȱvaineȱ
18
crainte.ȱLaȱmortȱn’estȱpasȱafricaine .ȱ
ȱ
D’uneȱmanièreȱgénérale,ȱl’Africainȱtraditionnelȱpense,ȱsoitȱqueȱlesȱ
défuntsȱsontȱcondamnésȱàȱerrerȱdansȱl’univers,ȱsoitȱqu’ilsȱparviennentȱ
auȱvillageȱdesȱancêtres.ȱCeluiȬciȱestȱsituéȱtantôtȱauȱcentreȱdeȱlaȱTerre,ȱ
tantôtȱauȱfirmamentȱouȱauprèsȱdeȱDieu.ȱDansȱcertainesȱcroyances,ȱlesȱ
mortsȱrestentȱsurȱterre,ȱsurȱl’autreȱ«ȱriveȱ»,ȱmaisȱauȱmêmeȱniveauȱ;ȱ
rienȱneȱseȱpasseȱauȱciel.ȱOnȱpeutȱlesȱsentir,ȱlesȱdeviner,ȱmaisȱpasȱlesȱ
voir.ȱLeȱbeauȱpoèmeȱdeȱBiragoȱDiopȱ(1906Ȭ1989)ȱconfirmeȱceȱpointȱdeȱ
vueȱ:ȱ
ȱȱ
«ȱCeuxȱquiȱsontȱmortsȱneȱsontȱjamaisȱpartisȱ;ȱȱ
Ilsȱsontȱdansȱl’ombreȱquiȱs’éclaireȱ;ȱilsȱsontȱdansȱl’ombreȱquiȱ
s’épaissit…ȱ
Lesȱmortsȱneȱsontȱpasȱmortsȱ;ȱȱ
Ilsȱsontȱdansȱl’ombreȱquiȱfrémitȱ;ȱilsȱsontȱdansȱleȱboisȱquiȱgémitȱ;ȱȱ
Ilsȱsontȱdansȱl’eauȱquiȱcouleȱ;ȱilsȱsontȱdansȱl’eauȱquiȱdortȱ;ȱȱ
Ilsȱsontȱdansȱlaȱcaseȱ;ȱilsȱsontȱdansȱlaȱfoule...ȱȱ
19
Lesȱmortsȱneȱsontȱpasȱmorts .ȱ»ȱ
ȱ
Cesȱlignesȱd’unȱpoèteȱsénégalaisȱrendentȱbienȱleȱsentimentȱqueȱlesȱ
défuntsȱviventȱdansȱnotreȱenvironnementȱetȱsontȱenȱinteractionȱavecȱ
nous.ȱMalgréȱlesȱdivergencesȱdeȱconceptionsȱentreȱcultures,ȱlaȱ
présenceȱdesȱespritsȱestȱtoujoursȱeffective.ȱÀȱenȱcroireȱ
l’anthropologueȱThomas,ȱlesȱAfricainsȱconsidèrentȱlaȱmortȱcommeȱ

17
ȱMUJYNYAȱ1972,ȱpp.ȱ131Ȭ132.ȱCitantȱNICODȱ1943,ȱpp.ȱ152ȱetȱss.ȱȱ
18
ȱTHOMASȱ&ȱLUNEAUȱ1995,ȱnoteȱ67,ȱpp.ȱ305Ȭ306.ȱRapportéȱdeȱQUENUMȱȱ1935.ȱ
19
ȱDIOPȱ1961,ȱp.ȱ180.ȱȱ

20ȱ

20
uneȱmutation .ȱIlȱn’yȱaȱpasȱdeȱfrontière.ȱLesȱmondesȱvisiblesȱetȱ
invisiblesȱs’enlacentȱetȱs’influencentȱréciproquement.ȱIlsȱconstituentȱ
21
uneȱmêmeȱréalité .ȱEnȱoutre,ȱlaȱcommunicationȱentreȱcesȱdeuxȱ
sphèresȱestȱregardéeȱcommeȱpossible.ȱLeȱlienȱs’établitȱparȱuneȱséanceȱ
d’évocationȱpouvantȱaboutirȱàȱlaȱ«ȱpossessionȱ»ȱd’unȱparticipant.ȱ
ȱ
Leȱculteȱdesȱancêtresȱ
ȱ
Avantȱtout,ȱilȱconvientȱdeȱdissiperȱunȱmalentendu.ȱEnȱEurope,ȱlesȱ
ancêtresȱconstituentȱtoutȱsimplementȱl’ascendance,ȱl’arbreȱ
généalogique.ȱEnȱAfriqueȱnoire,ȱc’estȱbeaucoupȱplusȱnuancé.ȱCertes,ȱ
ilsȱappartiennentȱàȱlaȱlignéeȱd’unȱindividuȱouȱd’uneȱcommunauté,ȱ
maisȱceȱstatutȱenviéȱn’estȱreconnuȱqu’àȱcertainesȱconditions.ȱPourȱ
mériterȱleȱtitreȱd’ancêtre,ȱleȱdéfuntȱdoitȱimpérativementȱprésenterȱ
toutesȱlesȱgarantiesȱd’intégritéȱmorale,ȱavoirȱbienȱvécuȱsurȱterreȱetȱyȱ
avoirȱrépanduȱleȱbienȱautourȱdeȱlui.ȱIlȱluiȱfautȱégalementȱêtreȱdécédéȱ
àȱunȱâgeȱsuffisammentȱavancé,ȱdeȱmortȱnaturelle,ȱetȱsurtoutȱavoirȱ
laisséȱunȱhéritier,ȱnonȱseulementȱpourȱrecueillirȱsesȱbiens,ȱmaisȱaussiȱ
22
pourȱassumerȱsesȱchargesȱetȱbénéficierȱdeȱsesȱprivilèges .ȱCeciȱexclutȱ
lesȱfous,ȱlesȱenfantsȱpartisȱavantȱd’avoirȱreçuȱunȱnom,ȱlesȱadolescentsȱ
23
nonȱinitiésȱetȱlesȱadultesȱsansȱdescendance.ȱEnfin,ȱceȱstatutȱrequiertȱ
uneȱratificationȱofficielle.ȱDansȱcertainesȱlocalités,ȱuneȱcérémonieȱ
particulièreȱneȱreconnaîtȱcetteȱqualitéȱqueȱplusieursȱmoisȱaprèsȱleȱ
24
décès .ȱBref,ȱneȱdevientȱpasȱancêtreȱquiȱveut.ȱȱ
ȱ
Parmiȱeuxȱseȱdistinguentȱlesȱancêtresȱprochesȱetȱlointains.ȱCesȱ
derniersȱsontȱdesȱéminencesȱressortantȱdeȱlaȱfoule,ȱcommeȱleȱ
fondateurȱduȱlignage,ȱàȱlaȱlimiteȱleȱpèreȱmythiqueȱquasiȱdivinisé.ȱIlsȱ
sontȱsouventȱreprésentésȱparȱdesȱtigesȱdeȱfer,ȱdesȱcrânes,ȱdesȱ
statuettes,ȱdesȱtabourets,ȱdesȱmasques.ȱDansȱcertainesȱethnies,ȱchaqueȱ
villageȱpossèdeȱuneȱcaseȱvideȱquiȱleurȱestȱréservée.ȱLesȱancêtresȱfontȱ
l’objetȱdeȱprières,ȱsoitȱcollectivement,ȱsoitȱindividuellement.ȱLorsȱdeȱ


20
ȱTHOMASȱ1968,ȱpp.ȱ216Ȭ217.ȱ
21
ȱLEROYȱ1999,ȱp.ȱ241.ȱ
22
ȱKOHLHAGENȱ2000,ȱcitantȱTHOMASȱ1968,ȱp.ȱ122.ȱ
23
ȱIbidem,ȱcitantȱTHOMASȱ1982,ȱp.ȱ136.ȱ
24
ȱSTAMMȱ1995,ȱp.ȱ48.ȱ

21ȱ

leursȱexpéditionsȱguerrières,ȱlesȱTutshiokwesȱduȱKatangaȱlesȱ
invoquentȱmêmeȱpourȱremporterȱlaȱvictoireȱetȱréduireȱleursȱennemisȱ
25
enȱesclavageȱ!ȱRienȱdeȱnouveauȱsousȱleȱsoleilȱ!ȱ
ȱ
DansȱsonȱétudeȱsurȱlesȱBantous,ȱMujynyaȱpréciseȱqueȱlesȱancêtresȱ
sontȱlesȱdéfuntsȱdontȱuneȱpartieȱdeȱlaȱdescendanceȱestȱencoreȱenȱvie.ȱ
Ilsȱrestentȱlesȱmaîtresȱincontestésȱdeȱlaȱfamille,ȱduȱclanȱouȱdeȱlaȱtribu.ȱ
Àȱceȱtitre,ȱilsȱsontȱintéressésȱauȱdevenirȱdeȱcetteȱcommunautéȱetȱ
doiventȱêtreȱassociésȱàȱtoutesȱlesȱdécisionsȱimportantes.ȱLeurȱculteȱ
26
constitueȱuneȱobligationȱàȱlaquelleȱnulȱneȱpeutȱseȱsoustraire .ȱLeȱ
pouvoirȱdesȱancêtresȱneȱs’exerceȱqu’enȱrelationȱavecȱleurȱlignée.ȱSiȱ
cetteȱdernièreȱvenaitȱàȱs’éteindre,ȱilsȱdisparaîtraientȱaussiȱ!ȱCetteȱ
menaceȱpèseȱlourdementȱsurȱleȱmaigreȱbonheurȱdontȱilsȱjouissent.ȱ
C’estȱpourquoiȱlesȱBantousȱtraditionnelsȱcherchentȱàȱseȱsurvivreȱdansȱ
leurȱdescendance.ȱCeluiȱdontȱlesȱenfantsȱetȱpetitsȬenfantsȱcontinuentȱàȱ
assurerȱlaȱpostéritéȱduȱlignageȱquitteȱceȱmondeȱsatisfaitȱduȱdevoirȱ
accompli.ȱIlȱs’endortȱetȱpourra,ȱdeȱlàȬhaut,ȱintervenirȱdansȱlesȱaffairesȱ
deȱsaȱfamille,ȱdeȱsonȱclan,ȱenȱrestantȱmembreȱàȱpartȱentièreȱdeȱlaȱ
communautéȱdontȱilȱfaitȱpartie.ȱEt,ȱbienȱqueȱdiminuéȱvitalement,ȱilȱ
pourraȱagirȱs’ilȱestȱrevivifiéȱparȱlesȱritesȱetȱlesȱoffrandesȱdeȱceuxȱqu’ilȱ
aȱlaissésȱderrièreȱlui.ȱParȱcontre,ȱceluiȱquiȱgagneȱl’autreȱmondeȱsansȱ
progénitureȱyȱseraȱplongéȱdansȱunȱsplendideȱisolementȱsansȱqueȱ
personneȱn’intercèdeȱpourȱlui.ȱParȱconséquent,ȱlaȱstérilité,ȱ
27
malédictionȱpourȱlaȱfemme,ȱestȱuneȱcauseȱdeȱdivorce .ȱMourirȱsansȱ
28
enfantȱestȱunȱgrandȱmalheur,ȱuneȱvéritableȱcatastrophe .ȱÀȱcetȱégard,ȱ
rappelonsȬnousȱqueȱdansȱlaȱBible,ȱaprèsȱl’épisodeȱduȱsacrificeȱ
d’Abraham,ȱDieu,ȱenȱrécompenseȱdeȱsaȱfidélité,ȱneȱluiȱprometȱrienȱ
29
d’autreȱqu’uneȱpostéritéȱimmense.ȱIlȱenȱfutȱdeȱmêmeȱavecȱJacob .ȱ
ȱ
Anecdoteȱamusanteȱ:ȱilȱyȱaȱquelquesȱannées,ȱdansȱleȱcadreȱd’uneȱ
opérationȱdeȱcoopérationȱdansȱunȱvillageȱtraditionnelȱafricain,ȱuneȱ
célèbreȱactriceȱdeȱcinémaȱfutȱprésentéeȱàȱlaȱpopulationȱcommeȱuneȱ

25
ȱDIETERLENȱ1965,ȱpp.ȱ163ȱetȱ164.ȱ
26
ȱMUJYNYAȱ1972,ȱpp.ȱ35ȱetȱ136.ȱ
27
ȱParȱignorance,ȱonȱn’envisageȱjamaisȱlaȱstérilitéȱdeȱl’homme.ȱȱ
28
ȱMUJYNYAȱ1972,ȱp.ȱ136,ȱcitantȱJUNODȱ1930,ȱp.ȱ310.ȱ
29
ȱGenèseȱ22,ȱ16Ȭ17ȱetȱ28,ȱ14.ȱ

22ȱ

personneȱimportanteȱchezȱlesȱBlancs.ȱUneȱdameȱindigène,ȱvenueȱàȱsaȱ
rencontre,ȱluiȱdemandaȱd’embléeȱcombienȱd’enfantsȱelleȱavait.ȱ
«ȱAucunȱ»,ȱréponditȬelle.ȱLaȱdéceptionȱseȱlutȱalorsȱsurȱleȱvisageȱdeȱlaȱ
villageoiseȱquiȱs’enȱallaȱdépitée,ȱneȱpouvantȱconcevoirȱqu’uneȱfemmeȱ
sansȱenfantȱpuisseȱoccuperȱunȱrangȱsocialȱprivilégié.ȱAutreȱculture,ȱ
autresȱcritèresȱd’évaluation.ȱ
ȱ
Laȱvieȱdansȱl’auȬdelàȱetȱleȱjugementȱ
ȱ
ChezȱlesȱBantous,ȱlesȱespritsȱdesȱmortsȱcomprennentȱcertainesȱchosesȱ
inaccessiblesȱauxȱmortels,ȱsaisissentȱlesȱliensȱcachésȱentreȱlesȱ
30
événements,ȱetȱdétiennentȱleȱpouvoirȱdeȱseȱdéplacerȱn’importeȱoù .ȱ
Ilsȱobserventȱleursȱdescendants,ȱpeuventȱleȱcasȱéchéantȱcommuniquerȱ
avecȱeux,ȱlesȱbénirȱoùȱleurȱenvoyerȱdesȱcalamités.ȱCesȱfacultésȱ
spirituellesȱremarquablesȱsemblentȱs’opposerȱàȱlaȱconvictionȱselonȱ
laquelleȱlesȱdésincarnésȱsontȱpartoutȱconsidérésȱcommeȱdesȱêtresȱdontȱ
laȱforceȱvitaleȱaȱétéȱréduite.ȱCetteȱapparenteȱcontradictionȱpeutȱ
s’expliquerȱparȱleȱfaitȱqueȱlesȱancêtresȱjouissentȱd’unȱgrandȱcréditȱ
auprèsȱdeȱlaȱdivinitéȱsuprêmeȱetȱpeuventȱainsiȱobtenirȱdeȱsaȱpartȱdesȱ
faveursȱpourȱleursȱpetitsȱprotégésȱouȱuneȱpunitionȱpourȱd’autres.ȱIlsȱ
neȱseraientȱqueȱdeȱsimplesȱintercesseurs,ȱdesȱmédiateursȱentreȱDieuȱetȱ
leurȱclan.ȱ
ȱ
ToujoursȱselonȱMujynya,ȱlesȱBantousȱtrépassésȱneȱpeuventȱpasȱêtreȱ
plusȱheureuxȱqueȱsurȱterreȱ;ȱilsȱregrettentȱl’existenceȱd’iciȬbas.ȱLesȱ
31
mortsȱsontȱplusȱàȱplaindreȱqueȱlesȱplusȱinfortunésȱdeȱceȱmonde .ȱCeȱ
sentimentȱfaitȱéchoȱàȱceluiȱexpriméȱparȱAchilleȱdansȱl’Odyssée,ȱquiȱ
préféreraitȱêtreȱleȱserviteurȱd’unȱpauvreȱplutôtȱqueȱd’êtreȱroiȱdeȱcesȱ
32
ombres.ȱLoinȱdeȱconstituerȱuneȱdélivrance,ȱunȱaccèsȱàȱlaȱvraieȱvie,ȱlaȱ
mortȱestȱressentieȱcommeȱunȱmalheur,ȱuneȱperteȱd’énergie,ȱuneȱ
diminutionȱdeȱlaȱpersonne.ȱNonobstantȱleurȱfoiȱinébranlableȱdansȱuneȱ
formeȱdeȱsurvie,ȱlesȱBantousȱn’accueillentȱpasȱleurȱtrépasȱavecȱ
empressement,ȱmaisȱauȱcontraireȱavecȱcrainteȱetȱdéstabilisation.ȱ
Pourquoiȱ?ȱParceȱqu’ilsȱseȱtrouventȱfaceȱàȱl’inconnu.ȱL’existenceȱ

30
ȱMUJYNYAȱ1972,ȱpp.ȱ133ȱetȱ134.ȱ
31
ȱIbidem,ȱp.ȱ141.ȱ
32
ȱHOMÈREȱ(TraductionȱBARESTEȱ1842),ȱOdyssée,ȱlivreȱXIȱ:ȱÉvocationȱdesȱmorts.ȱ

23ȱ

présenteȱleurȱestȱfamilièreȱetȱleurȱparaîtȱplusȱdésirableȱqueȱcelleȱqu’ilsȱ
expérimenterontȱoutreȬtombe.ȱLeȱgrandȱdépartȱneȱprésenteȱvraimentȱ
rienȱd’attrayant.ȱToutesȱleursȱaspirationsȱsontȱtournéesȱversȱlaȱvieȱ
33
terrestre,ȱintensémentȱvécue .ȱIlȱfautȱreconnaîtreȱqueȱlaȱplupartȱdesȱ
habitantsȱdeȱnotreȱplanèteȱpartagentȱlargementȱceȱpointȱdeȱvue.ȱȱ
ȱ
N’oublionsȱpasȱtoutefoisȱqueȱlesȱmodalitésȱsupposéesȱdeȱlaȱvieȱ
posthumeȱdiffèrentȱfortementȱselonȱlesȱethnies.ȱAinsi,ȱcontrairementȱàȱ
laȱvisionȱpessimisteȱdesȱBantous,ȱlesȱFonsȱ(Bénin,ȱTogo),ȱconçoiventȱleȱ
péripleȱdesȱtrépassésȱcommeȱunȱretourȱàȱlaȱmaison,ȱauȱpays,ȱàȱleurȱ
véritableȱdemeure.ȱIlsȱcroientȱaussiȱàȱuneȱrétributionȱduȱbienȱetȱduȱ
34
mal .ȱCetteȱnotionȱdeȱjusticeȱdivineȱestȱévoquéeȱparȱplusieursȱ
peuples.ȱChezȱlesȱAkans,ȱlesȱbonsȱseȱrendentȱdirectementȱauprèsȱdeȱ
Dieuȱalorsȱqueȱceuxȱquiȱseȱsontȱmalȱconduitsȱsontȱcontraintsȱàȱerrerȱ
35
éternellementȱpourȱexpierȱleursȱpéchés .ȱDansȱlaȱpeupladeȱdesȱCouns,ȱ
touteȱâmeȱenȱsortantȱdeȱceȱmondeȱvaȱauȬdevantȱdeȱsesȱancêtresȱquiȱlaȱ
jugent.ȱCesȱderniersȱlaȱfontȱs’agenouillerȱetȱl’accablentȱdeȱquestionsȱ
surȱlesȱactesȱdeȱsaȱvie.ȱLesȱmauvaisȱsontȱenchaînésȱauȱcachotȱ;ȱparȱ
contre,ȱlesȱhommesȱdeȱbienȱquiȱontȱhonoréȱlesȱfétichesȱetȱlesȱancêtresȱ
36
sontȱadmisȱàȱpartagerȱleurȱbonheurȱenȱleurȱcompagnie .ȱS’agissantȱ
desȱFonsȱduȱBénin,ȱilȱimporteȱd’accompagnerȱcorrectementȱunȱprocheȱ
agonisant,ȱprincipalementȱunȱpère,ȱenȱluiȱprodiguantȱlesȱsoinsȱ
appropriésȱetȱenȱluiȱassurantȱuneȱcérémonieȱfunèbreȱcorrecte,ȱafinȱ
qu’ilȱl’accueilleȱbienȱauȱpaysȱdeȱlaȱmortȱquandȱviendraȱsonȱtour.ȱ
37
Sinon,ȱilȱleȱrejettera .ȱLesȱpygméesȱdeȱlaȱforêtȱéquatorialeȱcroientȱ
aussiȱauȱverdictȱdeȱCeluiȱquiȱadmettraȱl’unȱenȱsaȱprésenceȱetȱl’autreȱ
38
pas .ȱ
ȱ
Enȱrevanche,ȱlesȱBantousȱpensentȱplutôtȱqueȱlaȱjusticeȱdivineȱs’exerceȱ
iciȬbas.ȱLeȱcoupableȱmourraȱtristement,ȱaprèsȱavoirȱtoutȱperduȱetȱ
enterréȱtousȱsesȱdescendants,ȱceȱquiȱconstitueȱleȱmalheurȱsuprême.ȱ


33
ȱMUJYNYAȱ1969,ȱp.ȱ32.ȱ
34
ȱTHOMASȱ&ȱLUNEAUȱ1995,ȱp.ȱ310,ȱrapportéȱdeȱQUENUMȱ1935,ȱp.ȱ280.ȱ
35
ȱRapportéȱparȱMUJINYAȱ1972,ȱp.139,ȱcitantȱMEYEROWITZȱ1951,ȱpp.ȱ86Ȭ87.ȱȱ
36
ȱIbidem,ȱp.ȱ39,ȱcitantȱKITIȱ1937,ȱp.ȱ425.ȱȱ
37
ȱTHOMASȱ&ȱLUNEAUȱ1995,ȱpp.ȱ306Ȭ307.ȱ
38
ȱIbidem,ȱpp.ȱ308Ȭ309,ȱcitantȱTRILLESȱ1931,ȱpp.ȱ429Ȭ430.ȱ

24ȱ

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.