PAROLES DE DIEU AU PRÉSENT

De
Publié par

Confronté au handicap, ou à une souffrance incompréhensible, l'homme trébuche et doute. Des vérités qu'il croyait acquises vacillent ou peuvent s'absenter. Certains chercheront dans les textes bibliques sinon des réponses, du moins des significations possibles. Ici on relit la Bible et la vie en résonance. " Paroles de Dieu au présent " n'est pas seulement un ensemble de commentaires bibliques, c'est un pari !
Publié le : dimanche 1 juillet 2001
Lecture(s) : 240
Tags :
EAN13 : 9782296226371
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

PAROLES DE DIEU AU PRESENT
(Souffles bibliques et cris de vie en résonance)

@L'Hannatlan,2001 ISBN: 2-7475-0860-9

Daniel HUBERT

PAROLES DE DIEU AU PRESENT
(Souilles bibliques et cris de vie en résonance)

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) CANADA H2Y 1K9

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALlE

INTRODUCTION

PAROLES DE DIEU AU PRESENT

La Parole de Dieu est unique, pourquoi ce pluriel? La Parole de Dieu est de toujours et pour toujours, pourquoi donc l'inscrire dans les étroites limites d'un présent toujours aléatoire? Dans les pages qui suivent, les textes bibliques sont là, comme on les a toujours lus. La vie quotidienne est là, à travers quelques visages et rencontres. Enfin le commentaire invite à faire un chemin. Lire et vivre de la Parole suppose qu'on puisse toujours ouvrir simultanément ces « trois portes! » sans jamais oublier qu'il restera toujours derrière chacune d'entre elles une part de mystère. Se risquer à écrire de cette manière, c'est tenter à l'intérieur de la tradition chrétienne un travail de création. Les mots et les récits de toujours s'y révèlent de manière neuve; ils se libèrent et nous libèrent! Lire et écrire ne consistent pas alors à assimiler une substance, ou tenter de l'asservir à sa propre cause. Il s'agit plutôt de s'exposer, de recevoir, de se livrer à l'inattendu du sens qui vient. Les textes qui suivent ne sont pas des mots ou des idées, ce sont des paroles. Elles ont parfois un certain poids initiatique au sens ou M. A Ouaknin en parle quand il décrit « l'homme lisant comme quelqu'un qui s'invente au fur et à mesure de sa lecture pour se constituer ainsi une identité narrative» (1). Ces paroles de Dieu au présent sont des chemins possibles. Elles peuvent mettre en mouvement, elles invitent, elles appellent. « Il faut sortir de la demeure, aller et venir de manière à afflI11lerle monde comme parcouru. Le chemin (l'exode, l'exil) indique un rapport positif à l'extériorité, dont l'exigence nous invite à ne pas nous contenter de ce qui nous est proposé. Il faut revenir à « l'existence» en entendant la référence au dehors, que porte ce 9

mot» (2). Quelquefois les moments de vie décrits pourront apparaître dans une certaine distance par rapport aux textes sacrés. La résonance apparaît lointaine au regard du souffle biblique. Dans l'orchestre de la vie il en va de même. Ce qui touche au profond est variable et aléatoire et nul ne sait toujours où vous emmènent les vibrations d'une parole ou d'un événement. Malgré tout, ces textes n'oublient jamais la réalité du handicap physique ou psychique (3). Avec lui, nous apprenons à lire et à parler la vie autrement. Nous quittons obligatoirement les rives du discours et des idées bien faites, pour éprouver la vie à un niveau de vérité insoupçonnable jusqu'à alors. Le handicap de l'autre ou le sien propre oblige toujours à un chemin. Les quatre parties de cet ouvrage accompagnent un itinéraire possible vis-à-vis du handicap. Dans les débuts tout est bouleversé, rien ne va plus. Le cri remplace la parole, et tout s' écroule. Avec le temps, chacun prend conscience que toutes les relations qu'on disait normales jusque là, sont en fait transformées. Par ailleurs, le handicap n'est pas seulement affaire d'individu et de famille. A travers lui c'est toute la société qui s'en trouve transformée. Alors si la foi, tient au cœur de ce genre d'épreuve, d'autres chemins peuvent s'ouvrir, mais ils sont bien singuliers, et difficiles à partager. Vivre c'est prendre le temps de marcher son chemin, et, d'une certaine manière, c'est toujours une aventure. On peut savoir d'où l'on part, et avoir dans son sac les cartes nécessaires qui indiquent le tracé et le terme; on ne saura jamais à l'avance comment ce chemin pourtant prévu et balisé, risque de nous transformer. Il faut l'après-coup du chemin parcouru pour commencer de balbutier ce qui nous est arrivé en marchant! Lire la Bible et la vie avec les yeux de la foi, c'est prendre un chemin qui nous change. Au terme de ces lignes, c'est le souhait que je forme pour chaque lecteur qui choisira d'ouvrir ce livre.

1. 2. 3.

<<Lire éclats» MA Ouaknin Ed quai Voltaire 1992 aux M. Blanchot «L'entretien infini» p. 185 Rewe« Recherches» conscience chrétienne et handiœp 75015 Paris 10

- 16 rue

Tiphaine

PREMIERE PARTIE

LA PORTE DU RIEN

Quand rien ne va plus tout compte! Alors tu commenceras par le regard, en essayant d'aimer bien plus loin que tes impuissances. Tu l'aideras peut-être à manger, mais pas trop tout de même, pour le laisser être, ce qu'il est encore. Tu seras près de lui, mais pas trop près, pour ne pas l'étouffer de tes compassions. Car tout compte quand rien ne va plus! Quand rien ne va plus tout compte! Alors tu n'auras pas peur de ses cris, pour l'instant c'est la façon qu'il a de te parler. Tu admireras parfois ses gestes désordonnés, en apprenant de lui des libertés qui te sont nécessaires. Tu partiras en paix, quand il te dira qu'il ne veut plus de toi. Car tout compte quand rien ne va plus! Quand rien ne va plus tout compte! Alors tu ne l'ob ligeras pas jusqu'à l'angoisse. Et pour toi tu accepteras la haine et la révolte, car on apprend d'elles deux, autant que de l'amour! Tout compte quand rien ne va plus! Quand rien ne va plus tout compte! Alors tu seras là face au mystère. 13

Blessé, meurtri mais vivant! Tu oseras te battre pour lui et avec lui, pour qu'il ait sa place au soleil, comme les autres! Tu iras jusqu'au bout des trois fois rien de l'existence, car tu sais depuis longtemps, que le monde se fait et se défait toujours pour trois fois rien! Tout compte quand rien ne vas plus!

14

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.