Spiritualité incarnée

De
Publié par

Cet ouvrage se donne pour but de comprendre l'état d'une humanité déchue et les modalités de son salut en Dieu. La réflexion de l'auteur s'inscrit dans la pastorale de la santé qui est une mission de consolation et d'accompagnement. Elle ouvre pour ceux soumis aux « épreuves de la croix », une espérance nouvelle au cœur d'une communauté ecclésiale solidaire et d'un monde plus attentionné. Ce livre se veut une contribution pour l'avènement d'une église charitable et compatissante.
Publié le : dimanche 15 novembre 2015
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782336395999
Nombre de pages : 180
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Spiritualité incarnée Réflexions sur la quête de la santé
JeanMaurice GOAIBO
28/10/2015 15:12
SPIRITUALITE INCARNEE
REFLEXIONS SUR LA QUETE DE LA SANTE
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05589-3 EAN : 9782343055893
Jean-Maurice GOA IBO
SPIRITUALITE INCARNEE
REFLEXIONS SUR LA QUETE DE LA SANTE
L’Harmattan
Collection « Croire et savoir en Afrique » dirigée par Benjamin SOMBEL SARR et Claver BOUNDJA
Cette collection veut être un lieu d’analyse du phénomène religieux en Afrique dans ses articulations avec le social, le politique et l’économique. L’analyse du phénomène religieux, ne saurait occulter les impacts des conflits religieux dans la désarticulation des sociétés africaines, ni ignorer par ailleurs l’implication des religions dans la résolution des conflits sociaux et politiques. L’approche religieuse plurielle de cette collection a comme objectif d’une part, d’étudier les phénomènes religieux à l’œuvre dans les sociétés africaines dans leurs articulations avec les grandes questions de société, et d’autre part de procéder à une étude scientifique et critique de la religion dans le contexte africain. Elle essaiera de déceler dans la religion non ce qui endort le peuple, mais les énergies créatrices et novatrices capables de mettre l’Afrique debout. Ainsi veut-elle montrer que si la religion peut être un frein au développement, elle est aussi acteur de développement. Le relèvement de l’Afrique doit se fonder sur des valeurs, et la religion est créatrice et fondatrice de valeurs. Dernières parutions
Gustave MAKAYA,Les enjeux de la nouvelle évangélisation en République du Congo, 2015. Claver BOUNDJA,Le Pape François et l’année de la vie consacrée en Afrique, 2015. Claver BOUNDJA,Oralité et souveraineté politique en Afrique, 2015. Emmanuel MBOUA,Le déterminisme génétique et la liberté humaine. Bioéthique, 2015. Augustin KOUAME,Restauration des fondements ancestraux face aux défis de la vie,2014. Richard APPORA-NGALANIBE,L’Eglise et la démocratie en Centrafrique, 2014.
Du même auteur
La vie et la mort de l’homme dans la pensée ghwa et leur rapport avec la résurrection. Vers une spiritualité chrétienne pour les ghwa (Côte d’Ivoire),Thèse de Doctorat, Rome, Imp. Nonsolocopie, 1999, 379 p.
Les paroles qui libèrent et engagent…,Abidjan, Bureau de la communication de l’archevêché, novembre 2003, 70 p.
Devoir de reconnaissance et de mémoire…,Abidjan, X.T.C Service, 2005, 79 p.
ème La spiritualité incarnée. Vivre une foi réaliste, 3 Ed.,Abidjan, X.T.C Service, novembre 2008, 103 p.
Spiritualité chrétienne et développement en Afrique, Paris, L’Harmattan, 2014, 98 p.
AVANT-PROPOS
Chers amis lecteurs et lectrices, nous invoquons sur vous une bénédiction spéciale de Dieu. Qu’il vous donne la grâce d’une bonne santé pour une existence heureuse. Ce présent ouvrage est le second d’une trilogie. Le premier, produit par une modeste imprimerie d’Abidjan, parut il y a quelques années alors que nous étions enseignant vacataire à l’Ucao/Uua et curé de la paroisse universitaire saint Albert le Grand. Il a connu un relatif succès. Il a pour titre «La spiritualité 1 incarnée. Vivre une foi réaliste » qui engage les chrétiens de notre temps à devenir sel et lumière du monde grâce à une spiritualité chrétienne nouvelle sortie des sentiers battus. Ce second est ainsi intitulé : «Spiritualité Incarnée. Réflexions sur la quête de la santé». Il s’inscrit dans la même perspective que le premier. En effet, il aborde également un aspect de la spiritualité incarnée qui, rappelons-le, «se présente comme une spiritualité de l’inculturation du message de Dieu dans toutes les cultures en vue de les assumer et d’en faire un facteur de salut et de développement de l’Homme à tous les niveaux… Elle setour à tour et en même temps, pour donne, mission de mettre en valeur la signification profonde et les implications réelles de la foi comme un véritable chemin du bonheur partagé et de développement. Elle se donne aussi pour mission de se pencher de plus près sur les besoins spécifiques liés à la vie professionnelle, sociale ou affective ; car pour nous, le Christ venu habiter au milieu des hommes est sensible à toutes 2 les situations humaines» .
Nous tenterons à travers cet ouvrage de montrer que l’homme est dans un état de santé lorsqu’il réalise son destin et que ses facultés s’exercent conformément à cette finalité naturelle. Or, le péché, en détournant l’homme de ce but qui lui est essentiel le
1  GOA IBO, Jean-Maurice,La spiritualité incarnée. Vivre une foi ème réaliste, 3 Edition,Abidjan, X.T.C Service, novembre 2008, 103 p 2 GOA IBO, Jean-Maurice,Spiritualité chrétienne et développement en Afrique,France, Ed. L’Harmattan, Mars 2014, pp. 5-7.
7
sépare d’avec Dieu. Il instaure en lui un état multiforme de maladie caractérisée par l’usage pervers, contre nature, de toutes ses facultés. Jésus-Christ, l’Emmanuel (Dieu-avec-nous) est venu pour libérer, guérir et sauver l’homme de cette épreuve ou 3 déchéance . Le troisième et dernier ouvrage de cette trilogie à paraître, aura pour titre «Spiritualité Incarnée et Prédication aujourd’hui». Il s’inscrit dans le domaine de l’homilétique ou le Service de la parole. La prédication évoque plus qu’une homélie une parole solennelle et magistrale. La signification spirituelle et pastorale de la prédication découle du fait qu’elle cherche à rendre compréhensible les données de la foi en les présentant à partir des situations vécues par les personnes. Elle tente de correspondre le plus possible aux besoins spirituels des auditeurs, en tenant compte de leurs aspirations et de leurs difficultés concrètes… Bonne lecture !!!
L’Auteur
3 Cf. Jean-Claude LARCHET,Thérapeutique des maladies spirituelles, ème Paris, Cerf, 3 édition, 1997, p. 13.
8
INTRODUCTION GENERALE
La finalité du christianisme, c’est la déification de l’homme : « Dieu s’est fait homme afin que l’homme puisse devenir Dieu ». Telle est la formule par laquelle les Pères de l`Eglise, tout au long des siècles, ont maintes fois résumé le sens de l’Incarnation du Verbe. Unissant dans sa Personne divine, sans confusion ni séparation de la nature divine à la nature humaine, le Christ a ramené celle-ci à son état primitif. Il apparait ainsi comme le Nouvel Adam qui a mené cette nature à la perfection à laquelle elle est destinée : la parfaite ressemblance à Dieu, la participation à la nature divine (cf. 2 P.1, 4). Il a ainsi donné à chaque personne humaine dans l’Eglise qui est son corps, de s’unir à Lui par l’Esprit pour devenir « dieu » par grâce. Dans et par l`économie Trinitaire, le Dieu-homme a libéré la nature humaine de la tyrannie du diable et des démons. Il a détruit le pouvoir du péché, et a vaincu la mort. Il a ainsi aboli toutes les barrières qui depuis le péché originel séparaient l’homme de Dieu et l’empêchaient de s’unir pleinement à Lui. Dans la liturgie, le Christ victorieux de Satan, brise les portes de l’enfer, fait de la croix sa bannière. Une image médicale, celle de la nature infirme guérie par l’antidote du salut. Le Christ est rédempteur au même titre qu’Il est un guerrier victorieux de la mort, un sacrificateur parfait, etc. Le Rédempteur est aussi le Sauveur. Si nous sommes rachetés, nous sommes aussi sauvés. 4 Le nom même de Jésus signifie « Yahweh sauve » , autrement dit « Yahweh guérit ». Le Christ se présente Lui-même, très 5 directement, comme un médecin . C’est d’ailleurs comme tel que 6 souvent les Prophètes l’annoncent et que les Evangélistes le caractérisent (cf. Mt 8, 16-17). La parabole évangélique du Bon Samaritain elle-même peut être à bon droit considérée comme une représentation du Christ-Médecin. Bon nombre de ses contemporains lors de sa vie terrestre sont allés vers Lui comme
4 cf. Mt 1, 21 ; Ac. 4, 12. 5 Cf. Mt 8, 16-17 ; 9, 12. Mc 2, 17. Lc. 4, 18. 23. 6 Cf. Is 53, 5. Ps 102, 3.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.