Toi, je ne veux pas que tu meures !

De
Publié par

A la suite d’Edith Stein, Florin pose la grande question du devenir de toute la création, et on le voit se pencher avec une tendresse très particulière, qui n’a rien de sentimental, sur le sort des animaux et sur le rôle de l’homme dans la création. Où allons-nous? A l’extinction totale des énergies ? Que visons-nous ? Notre résurrection personnelle ou son extension à la création entière ? Sommes-nous en mesure d’entendre et de répondre à ce cri de Sant Paul : « La création toute entière attend la manifestation des fils de Dieu. » ?
Publié le : mardi 1 janvier 2002
Lecture(s) : 13
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782913390393
Nombre de pages : 136
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait
SOMMAIRE

PRESENTATION
INTRODUCTION
Histoire de Florin, à 3 ans, avec Perdreau, son épagneul noir
Réflexions sur la portée de la résurrection du Christ face à la mort des créatures
Peut-on admettre la résurrection des animaux ?
L’éventuelle résurrection des animaux
Les Hommes ressuscités devenant “ressusciteurs” du cosmos
Le grand travail de l’Homme : pacifier la création
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Drame du Monde

de editions-roche-d-or

Hommage à une mère

de editions-roche-d-or

suivant