Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Agissons ! Quand la Terre dit stop

De
402 pages

La faune, la flore, les mers et les continents, notre Terre nous montre tous les jours qu’elle se meurt. Mais une fois ce constat réalisé, quelles initiatives ont été prises ? À différents niveaux, on s’aperçoit que l’Homme ne demeure pas inerte devant ce problème.

Depuis des décennies, des découvertes ont été partagées et des efforts entrepris. Ce livre a pour but de percevoir les maux de notre planète pour mieux comprendre les actions humaines accomplies pour l’aider et la préserver.



Et si ce n’était qu’un début ?

Voir plus Voir moins

Agissons !
Éditions Chronique
L’écologie ne se réduit pas à une idéologie jalousement gardée par des militants
écolos barbus ou des citadins branchés qui votent pour les Verts. Elle dépasse le
cadre de cette caricature : militants associatifs ou alternatifs, scientifiques,
fonctionnaires, ingénieurs, syndicalistes, économistes, religieux voire simples
consom’acteurs contribuent au jour le jour à l’édification de cette thématique.
De même, il serait difficile de regrouper dans un tout cohérent les partisans du
développement durable, de la décroissance, de l’environnementalisme, de l’écologie
scientifique, de la sobriété conviviale, du naturalisme, de l’écosocialisme, ou de
l’écologie du bien-être. À vrai dire, toutes ces appellations ne se recoupent pas et
attestent de la diversité des angles d’approche et des solutions prônées sous le
vocable « écologie ». L’écologie, il faut le comprendre, est un sport collectif puisqu’il est
impossible de se mobiliser pour toutes les problématiques environnementales. C’est
cela, le foisonnement de l’écologie.
Quant à l’histoire : trop préoccupés par l’urgence d’agir – qui est plus que légitime
vu l’étendue des changements à accomplir – nous en oublions de nous retourner pour
observer le trajet accompli. Les revendications d’hier ne sont pourtant pas toujours
celles d’aujourd’hui. Ceci s’explique, en premier lieu, par les compromis satisfaisants
qui ont pu être obtenus : l’annulation du projet d’extension du camp militaire du Larzac
ou la signature du protocole de Montréal qui interdit l’usage des CFC – ces gaz
contenus dans les aérosols qui détruisent la couche d’ozone – sont des succès qui ont
structuré le mouvement écologiste. Les découvertes scientifiques ont également pu
reléguer au second plan certaines thématiques dans l’échelle de nos priorités :
l’avènement du pic de pétrole s’est ainsi vu minimisé par la découverte de l’imminence
du réchauffement climatique. Le contenu des mobilisations s’est de lui-même modifié,
suite à d’autres découvertes, comme ce fut le cas pour les naturalistes qui sont passés
de la protection de paysages monumentaux à la défense de la biodiversité. Enfin, les
autorités et l’opinion publique ont également eu un impact sur les formes de
mobilisation, incitant par exemple le mouvement antinucléaire à changer de registre :
de la manifestation de masse à l’expertise ou l’action médiatique par exemple. C’est
cela, l’histoire de l’écologie.L’EAU ET SES CATASTROPHESDécembre 1280
Paris
La crue de la Seine provoque de sérieuses inondations dans la capitale.23 septembre 1772
Sud-Ouest
Après un cyclone qui sévit le 7 juillet, une grave inondation de la Garonne ravage la
région de Toulouse à Bordeaux provoquant la mort de 10 000 bêtes par noyade et la
destruction de 1 600 maisons.27 décembre 1796
Champagne
De graves inondations touchent la région à cause des crues de l’Aisne et de la
Marne.19 février 1888
Illinois
S’ajoutant aux déjà nombreuses intempéries qui ont touché le Middle West, un
cyclone s’abat sur Mount Vernon et cause la mort de trente-cinq personnes environ.26 juillet 1890
Massachusetts
Un cyclone s’abat pendant trois minutes sur la partie sud du district de Lawrence et
provoque 8 morts et des dégâts importants.er1 octobre 1893
Cheniere – La tempête dévaste la Louisiane
Il y avait des cadavres partout, jusque dans les arbres, après le passage
dévastateur d’un ouragan sur la côte du golfe du Mexique. On évalue le nombre de
morts à 1 500 sur l’île et à 500 dans les villes côtières. À Cheniere Caminada, les
survivants accablés de douleur doivent enterrer leurs proches. Un gigantesque raz de
marée accompagné de vents rugissants a frappé l’île hier à treize heures. C’est la plus
grande catastrophe qui soit survenue dans la zone depuis la tempête d’août qui avait
fait près de 1 000 morts en Georgie et dans les Carolines.3 octobre 1906
Floride
Un ouragan détruit la ville de Fort Maccran près de Pensacola : 100 morts.31 août 1909
Mexique
Inondations catastrophiques dans tout le pays : 1 400 morts.20 janvier 1910
France – Des inondations catastrophiques à Paris
Le pays entier connaît depuis l’année dernière de fortes intempéries. Après une
longue période de pluies, la France est sous les eaux : inondations en Seine-et-Marne,
dans l’Est, le Loiret, en Normandie, dans les Alpes, en Bretagne et à Paris, où la Seine
a débordé. Les Parisiens improvisent des ponts de planches et chaussent des bottes.
C’est dans la capitale que les inondations sont les plus spectaculaires, de la gare
Saint-Lazare à la Chambre des députés. On a même vu des députés en barque.15 août 1910
Japon
Un typhon provoque des inondations catastrophiques : 800 morts et plus de
400 000 maisons détruites.6 janvier 1915
Londres
Inondations spectaculaires de la Tamise.30 décembre 1925
Liège
Inondations : plus de 8 000 maisons sinistrées.19 septembre 1926
Floride
Cyclone meurtrier : 1 500 morts.8 novembre 1926
Philippines
Un typhon dévaste l’île de Luzon et fait 175 morts.3 mars 1927
Tananarive – Madagascar ravagée par un cyclone
La côte orientale de l’île de Madagascar a été ravagée par un terrible cyclone qui
s’est abattu sur l’océan Indien et dont les effets sont également ressentis à la Réunion.
Le port de Tamatave est entièrement détruit. On ne voit que des ruines et des
squelettes d’arbres rappelant les visions les plus tragiques des régions décimées par la
guerre. Devant la jetée, coupé en deux, le vapeur Ville de Marseille coule lentement.
Parmi les demeures encore debout, on note les bureaux des Messageries
maritimes, le Comptoir d’escompte, une partie de la poste, le Trésor, le tribunal et
quelques habitations. Mais la Résidence, l’hôtel Caubet, le Cercle (un bel immeuble en
pierre de taille), la gare, le théâtre et l’église ne sont plus que des amas de décombres.
C’est à huit heures, ce matin, que le cyclone est arrivé, arrachant des arbres entiers et
des plaques de tôle. Le déluge couvrait les cris de terreur, en particulier des femmes et
des enfants. Après deux heures et demie d’épouvante, le cyclone parut s’éloigner.
Hélas, à midi, la tourmente recommença et sévit trois heures durant, accompagnée
d’un raz de marée qui souleva la mer jusqu’au cœur de la ville où l’on vit jusqu’à deux
mètres d’eau.
Il y aurait un très grand nombre de victimes. Dans le district de Tamatave, on
compte déjà plus de six cents morts. Les pertes sont évaluées à plus de dix millions de
francs.22 avril 1927
États-Unis
Importantes inondations dans le bassin du Mississippi. Des pluies torrentielles
provoquent la crue de toutes les rivières du bassin du Mississippi. Le bilan des
inondations est catastrophique : plus de 675 000 sans-abri. Un lac de près de
80 000 km se forme en Louisiane.
Le 5 mai, le bilan des inondations du Mississippi est catastrophique : plus de
675 000 sans-abri. Un lac de près de 80 000 km2 se forme en Louisiane.9 juillet 1927
Allemagne
Un cyclone dévaste la Saxe : 150 morts et plus de 359 blessés.7 janvier 1928
Londres
Importantes inondations suite à la rupture du mur de quais de la Tamise. Les lignes
téléphoniques sont coupées.15 septembre 1928
Pointe-à-Pitre
Un cyclone fait 300 morts.16 septembre 1928
Floride
Un ouragan traverse l’État du sud-est au nord-ouest, causant la mort de 2 000
personnes.3 mars 1930
Montauban
Terribles inondations du Tarn qui détruisent Sapiac et Villebourdon et coupent les
routes d’accès à Montauban. Moissac est détruite. Plus de 200 morts et 8 000
sinistrés.5 septembre 1930
Antilles – Cataclysme à Saint-Domingue
C’est par centaines que l’on doit compter les cadavres dans la ville de
SaintDomingue depuis le passage du terrible ouragan. La situation de la population est
dramatique. La loi martiale vient d’être proclamée. Privés d’eau et isolés du reste du
pays, les habitants de la capitale constituent désormais un monde à part. De l’enquête
sommaire qu’a ordonnée le ministre Curtiss, il ressort que les trois quarts des
habitations se sont écroulées ; les rues ont été obstruées par les ruines des maisons,
et notamment dans tous les quartiers pauvres de la ville.
On ne peut que difficilement imaginer l’ampleur du désastre : une partie importante
de la population de l’île se trouve sans pain et sans abri. Le vent a soufflé à plus de
250 km/h, balayant tout sur son passage. D’après les premières constatations, on
compte 1 000 tués, 4 000 blessés, plus de 4 700 maisons détruites et 29 000
personnes sans toit. Les inondations ont provoqué des morts horribles : accrochés
dans les arbres, certains voyaient le niveau de l’eau monter lentement jusqu’à eux.
D’autres, surpris dans leur sommeil, ont été soulevés et projetés au loin avec leur lit par
la tornade. Les secours ne pourront pas arriver assez rapidement ; on peut donc
craindre que de nouvelles victimes soient encore à déplorer.12 septembre 1931
Honduras britannique
Un cyclone soufflant à une vitesse de 160 km/h fait sept cents morts et plusieurs
centaines de blessés.2 octobre 1934
Japon
Un typhon cause 1 600 morts et 5 400 blessés dans la région d’Osaka et de Kyoto.
Ce typhon réduit à néant toutes les cultures de riz.16 octobre 1942
Inde
Un cyclone provoque une inondation et fait 40 000 morts au Bengale. Il
désorganise le ravitaillement du front de Birmanie.27 mars 1959
Madagascar
Un cyclone dévaste l’île et fait 3 300 morts.26 septembre 1959
Japon
Le typhon V e r a fait 5 000 morts sur l’île de Hondo.11 octobre 1960
Pakistan occidental
Un cyclone et un raz de marée font plus de 6 000 morts.17 février 1962
L’Allemagne sous les eaux de la mort
Un effroyable ouragan a dévasté la côte nord-ouest de l’Allemagne, de la
BasseSaxe jusqu’à Hambourg, sur l’embouchure de l’Elbe. La mer s’est élevée à plus de
trois mètres au-dessus de son niveau habituel et la tempête a fait 191 morts et plus de
300 disparus. Les vents ont soufflé à une vitesse terrible, atteignant une force de
1011. Pendant des heures, ils se sont abattus sur les côtes, détruisant digues, jetées et
installations portuaires. Prévenus heureusement à temps de l’arrivée de l’ouragan, les
habitants de la côte ouest du Schleswig-Holstein, à la frontière danoise, avaient pu être
évacués, tandis qu’à Hambourg ainsi que dans l’estuaire de l’Elbe le raz de marée
répandait la mort et la désolation.
C’est ainsi que, dans les quartiers populaires de Hambourg, 75 000 habitants se
retrouvent sans abri ; le port tout entier est submergé par la tempête et la montée des
eaux. Il aura fallu que 40 000 militaires de la Bundeswehr interviennent,
immédiatement requis par les autorités, pour tenter de dégager par bateaux et
hélicoptères les habitants des villages coupés du reste de l’Allemagne.28 mai 1963
Pakistan oriental
Un cyclone et un raz de marée font 30 000 victimes.4 octobre 1963
Antilles
Le cyclone F l o r a dévaste Haïti et Cuba, faisant plus de 6 000 morts.25 décembre 1964
Océan Indien
Un cyclone et un raz de marée font 4 000 victimes à Ceylan et 3 000 dans l’État
indien de Madras.12 mai 1965
Pakistan oriental
Un cyclone fait 12 722 morts et 1 300 disparus.4 octobre 1968
Bengale
Des inondations font 10 000 morts à Jaipaiguri.15 avril 1969
Pakistan oriental
Un cyclone ravage Dacca et fait 518 morts.