Énergie, chimères et supercheries

De
Publié par

Cet ouvrage a pour but de montrer quelle est la problématique de l'énergie sous les angles, historiques, scientifiques, techniques, technologiques et économiques. Tout choix politique concernant l'énergie ne devrait être opéré qu'après une approche globale de la question. Pourtant, dans la plupart des cas, ce n'est pas fait. Un exemple : le diesel est accusé de polluer plus que les autres moteurs thermiques, ce qui est globalement faux et thermodynamiquement le diesel est bien meilleur que ses concurrents.
Publié le : jeudi 1 octobre 2015
Lecture(s) : 12
EAN13 : 9782336392691
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
parfois, a pour but de montrer quelle est la problémaîque de l’énergie sous les angles historiques, scienîfiques, techniques,
ce sujet, peu cependant abordent la quesîon dans sa globalité. Tout choix poliîque concernant l’énergie ne devrait être opéré qu’après une approche globale de la quesîon. C’est pourtant ce
subvenîonne fortement alors que c’est une hérésie scienîfiquement parlant. Il est vrai qu’elle consîtue une prouesse technologique mais c’est loin d’être suffisant pour consîtuer un modèle.
logisîque opéraîonnelle et de plusieurs écoles d’ingénieurs dont l’ENSPM. Il a travaillé durant plus de trente-cinq ans dans le domaine de l’énergie, tant dans l’administraîon que dans le privé. Il a terminé sa carrière comme cadre supérieur de l’industrie et directeur d’une enîté opéraîonnelle.
ISBN : 978-2-343-07183-1 28 €
MarieAbel Sibresse
ÉNERGIE, chimères et supercheries
Énergie,
chimères et supercheries
Marie-Abel Sibresse
Énergie, chimères et supercheries
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-07183-1 EAN : 9782343071831
À la manière de Georges Clemenceau
L’environnement est une affaire bien trop sérieuse pour être confiée à des écologistes
AVERTISSEMENT
Le présent document comporte beaucoup de chiffres et de calculs arithmétiques qui ne sont là que pour corroborer les données énoncées et éviter ainsi toute interprétation orientée. En conséquence, si vous faites confiance à l’auteur, laisser tomber ces lectures démonstratives qui peuvent se révéler fastidieuses, voire insipides, parfois.
Tous les chapitres sont quasiment indépendants les uns des autres. Ils peuvent être lus dans le désordre. Pour ce faire les textes peuvent inclure quelques redondances qui pourraient être considérées par certains comme des répétitions. C’est leur droit. Il est néanmoins conseillé de commencer par le chapitre I.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.