Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Et demain l'agriculture togolaise...

De
114 pages
L'auteur s'interroge ici sur les raisons du peu de progrès du secteur agricole au Togo. Connu comme quelqu'un qui n'a pas sa langue dans sa poche, il fait une analyse sans complaisance des efforts engagés au cours des deux dernières décennies ainsi qu'une analyse critique des maux qui ont longtemps ruiné et continuent de freiner l'agriculture togolaise. Etonnant de la part de quelqu'un qui a activement pris part à l'élaboration de la politique agricole au cours de sa carrière...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Comlan Atsu Luc AGBOBLI
Et demain l’agriculture togolaise…
Une analyse critique des maux qui ruinent l’agriculture togolaise du point de vue du chercheur
PrÉface du Dr Papa A. SECK
Ancien directeur gÉnÉral du Centre de riz pour l’Afrique (AfricaRice),
ministre sÉnÉgalais de l’Agriculture et de l’équipement rural
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04274-9 EAN : 9782343042749
Et demain l’agriculture togolaise…
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions Vincent MBAVU MUHINDO,De l’AFDL au M23 en République démocratique du Congo, 2014. SeignGoura YORBANA,Les investissements directs chinois en Afrique.La China National Petroleum Corporation International Chad (CNPCIC),2014. Léon KOUNGOU,Boko Haram. Le Cameroun à l’épreuve des menaces, 2014. Daniel S. LARANGE,De l’écriture africaine à la présence afropéenne, 2014. DJARANGAR DJITA ISSA,Dictionnaire pratique du français du Tchad, 2014. Roger KAFFO FOKOU,Médias et civilisations,2014. Togba ZOGBELEMOU,Droit des organisations d’intégration économique en Afrique, 2014. Gaston SAMBA,Le CongoBrazzaville, Climat et environnement, 2014. Déo NAMUJIMBO,Je reviens de l’enfer, Reportage de guerre à l’est de la RD Congo (aoûtseptembre 1998), 2014. Nuah M. MAKUNGU MASUDI,Economie mondialisée, coopératives délaissées, 2014. Patrice MUKATA BAYONGWA,Remédier à l'échec scolaire dans les écoles catholiques de Bukavu (R. D. Congo),Volume 1 et 2,2014. Olivier NKULU KABAMBA,Les médecins en Afrique et la sorcelle rie, 2014. Alexis TOBANGUI,Défense deuxième chance et la socialisation des jeunes en difficulté, 2014. Hermine MATARI,Les instituteurs dans la société gabonaise, 2014. Noël ChristianBernard OBIANG NNANG,Les empereurs romains e e en Afrique du Nord. Les grandes réformes du II au III siècle ap. J.C.,2014.Pierre KIPRÉ,Cultures et identités nationales en Afrique de l’Ouest. LeDaàdans la société béninoise d’hier à demain, 2014. Edouard Epiphane YOGO,Etat fragile et sécurité humaine au sud du Sahara, 2014.
Dr Comlan Atsu Luc AGBOBLI Et demain l’agriculture togolaise… Une analyse critique des maux qui ruinent l’agriculture togolaise du point de vue du chercheur Préface du Dr Papa A. SECK Ancien Directeur Général du Centre de Riz pour l’Afrique (AfricaRice), Ministre Sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement Rural
PRÉFACE
Et demain l’agriculture togolaise… du Dr Comlan Atsu Luc AGBOBLI est un ouvrage dont le titre me rappelle la réponse d’un PDG d’une grande société japonaise. A la question d’une journaliste qui voulait connaître ses activités quotidiennes à la tête de sa société, il répondit qu’il passait son temps à réfléchir à l’avenir, dans un monde en perpé tuelle mutation. C’est dire que l’avenir dépend des projections sur le futur, basées sur le bilan permanent et l’évaluation constante des forces et faiblesses de la struc ture. La démarche adoptée dans la réflexion sur l’avenir de l’agriculture togolaise dans cet ouvrage est basée sur l’analyse des maux qui ruinent ce secteur, à l’heure où les défis à relever dépassent la sécurité alimentaire du pays et le relèvement du niveau de contribution du secteur agricole au PIB national. A ces défis s’ajoutent la sauvegarde de l’environnement, l’amélioration des conditions de vie des acteurs à la base, la lutte contre la pauvreté et la malnutri tion. Et demain l’agriculture togolaise comme on peut le de viner interpelle non seulement les acteurs de l’agriculture au Togo mais tous ceux qui sont intéressés par ce secteur
dans la sousrégion ouest africaine, étant donné la simili tude des systèmes agraires, des politiques macroécono miques et des défis de l’heure dans la sousrégion. L’auteur ne peint pas en noir l’état de l’agriculture et ne donne pas non plus des cartons rouges aux acteurs du sec teur, ayant luimême participé pendant des décennies aux efforts de relance du secteur. Cependant il pointe du doigt sans complaisance les problèmes, parfois endémiques, qui nécessitent des mesures courageuses dans les domaines politiques, techniques et du système de gouvernance. Les maux, il en a relevé une quarantaine dont les sources et la persistance sont caractéristiques de nos agricultures fondées sur la pluie, l’auto consommation, l’exploitation de type familial et extensif, les efforts périodiques de relance des productions alimentaires à travers des projets de déve loppement agricoles. Naturellement, l’auteur, en tant que chercheur, revient en long et en large sur les maux pour lesquels la recherche agronomique a tenté des approches de solution ou relevant de sa compétence, et sur les stratégies pour des solutions durables. Mais dans un système où la recherche n’a pas le dernier mot, quand bien même son avis est souvent sollici té, seuls la volonté politique, le souci d’un développement sur le long terme et la recherche de l’intérêt général et du bienêtre des agriculteurs à la base pourront permettre d’aboutir à des solutions durables pour des résultats consé quents. Face à la complexité des problèmes, l’accroissement du niveau des financements ne suffit pas pour relever les défis. Loin de là, car le niveau d’instruction des agriculteurs et leur vieillissement appellent à la professionnalisation, si
8
l’on veut accroître la productivité et développer une éco nomie agricole de marché. Heureusement des tentatives sont en cours pour relever les défis primordiaux comme le renforcement des capacités des différents acteurs, à travers le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA). Que sera l’agriculture de demain ? La réponse dépendra aussi de la capacité des pouvoirs publics à mettre ensemble tous les secteurs intervenant en milieu rural pour un enca drement intégral du monde rural et une professionnalisation progressive du secteur. En d’autres termes, comme le sou ligne si bien l’ouvrage, seul le travail en synergie dans une approche multisectorielle du développement pourra per mettre de relever les nombreux défis. Et demain l’agriculture togolaiseDr Comlan Atsu du Luc AGBOBLI nous propose des pistes pour réduire les maux qui constituent les freins au développement agricole durable. Dr Papa A. SECK, ancien directeur général du Centre de riz pour l’Afrique (AfricaRice), ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural.
9