Histoire naturelle des poissons

De
\ HARVARD UNIVERSITY. LIBRARY OF THE OF COMPARATIVE ZOOLOGYMUSEUM tf 7 L>f LlBRARY OF SAMUEL GARMAN didvL6 r tftô. t Lsfotsif-i'i LSl&4i4^, 19280CT5 HISTOIRE NATURELLE DES POISSONS. 3/82 F. LEVRAULT,STRASBOURG, IMPRIMERIE DE G. IMPRIMEUR DU ROI. , HISTOIRE NATURELLE DES POISSONS, PAR M. le CUVIER,B.°* Grand-Officier de la Légion d'honneur, Conseiller d'Etat et au Conseil royal de l'Instruction publique , l'un des quarante de l'Académie française , Secrétaire perpétuel de celle des Sciences, membre des Sociétés et Académies de Pélersbourg de Stockholm de Turinroyales de Londres , Berlin , de , , de Gcettingue, des Pays-Bas, de Munich, de Modène, etc.; ET PAR M. VALENCIENNES, Aide- Naturaliste au Muséum d'Histoire naturelle- TOME SIXIÈME. A PARIS, rue de la Harpe, n.° 8i;Chez F. G. LEVRAULT, même Maison, rue des Juifs, n.° 33;STRASBOURG, Librairie parisienne, rue de la Magdeleine, n.° 438.BRUXELLES, 183Q. 3 AVERTISSEMENT. JLes naturalistes et les voyageurs amis des sciences continuent à favoriser notre entreprise par de riches contributions. M.Rang, également distingué par ses services dans la marine et par ses ouvrages d'histoire 1 naturelle nous a envoyé Gorée,, de oii il com- mandait la station , une collection des poissons de ce parage dans un état de conservation par- faite. Frère,M. qui occupait àCayenneuneplace de conseiller à la Cour royale en a rapporté, les espèces principales en très-grands échantil- lons qu'il a bien voulu nous remettre.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 596
Voir plus Voir moins

\HARVARD UNIVERSITY.
LIBRARY
OF THE
OF COMPARATIVE ZOOLOGYMUSEUM
tf 7 L>f
LlBRARY OF
SAMUEL GARMAN
didvL6 r tftô.
tLsfotsif-i'i LSl&4i4^,
19280CT5HISTOIRE
NATURELLE
DES POISSONS.3/82
F. LEVRAULT,STRASBOURG, IMPRIMERIE DE G.
IMPRIMEUR DU ROI.,
HISTOIRE
NATURELLE
DES POISSONS,
PAR
M. le CUVIER,B.°*
Grand-Officier de la Légion d'honneur, Conseiller d'Etat et au Conseil royal
de l'Instruction publique , l'un des quarante de l'Académie française
,
Secrétaire perpétuel de celle des Sciences, membre des Sociétés et Académies
de Pélersbourg de Stockholm de Turinroyales de Londres , Berlin , de , ,
de Gcettingue, des Pays-Bas, de Munich, de Modène, etc.;
ET PAR
M. VALENCIENNES,
Aide- Naturaliste au Muséum d'Histoire naturelle-
TOME SIXIÈME.
A PARIS,
rue de la Harpe, n.° 8i;Chez F. G. LEVRAULT,
même Maison, rue des Juifs, n.° 33;STRASBOURG,
Librairie parisienne, rue de la Magdeleine, n.° 438.BRUXELLES,
183Q.
3AVERTISSEMENT.
JLes naturalistes et les voyageurs amis des
sciences continuent à favoriser notre entreprise
par de riches contributions.
M.Rang, également distingué par ses services
dans la marine et par ses ouvrages d'histoire
1
naturelle nous a envoyé Gorée,, de oii il com-
mandait la station , une collection des poissons
de ce parage dans un état de conservation par-
faite. Frère,M. qui occupait àCayenneuneplace
de conseiller à la Cour royale en a rapporté,
les espèces principales en très-grands échantil-
lons qu'il a bien voulu nous remettre. Il nous,
est arrivé deux envois de l'Isle-de-France par
les soins de M. Desjardins, et un deYalparaiso,
dans le Chili par ceux de M. Gay, qui est, y
professeur de botanique. On verra déjà dans
1. Vojez surtout sa belle Monographie des aptysies.AVERTISSEMENT.VJ
nouvelles espècesce volume quelques-unes des
collecteurs, et il en auradues à ces généreux y
bien d'autres dans la suite de cet ouvrage. M.
icbtyo-Ruppel, qui vient de terminer la partie
com-logique de sonVoyage, a bien voulu nous
poissons de la mermuniquer plusieurs de ses
a permis d'en faire la com-Rouge, ce qui nous
paraison avec les nôtres et d'en assurer la syno-
nymie. On verramême déjà dans le supplément
laquellede ce volume la correction d'une faute à
unenous avions été induits en jugeant mal de
deses ligures , et que nous nous empressons
rectifier.
poissons queLe volume actuel comprend des
réunissait sous le genrejusqu'à présent l'on
grand nombre et lessparus , mais que leur
leurs caractères nous ont obligésdiversités de
diviser en plusieurs genres et même en deuxde
familles et comme leur bistoire ne remplit
;
nous avonspoint un volume égal aux autres,
restait pour donnerprofité de l'espace qui nous
nouvelles appartenantune partie des espèces
précédemment traitées, et que nousaux classes
n'avions pas lorsque nos volumes précédens
n'avons puont été rédigés. Cependant nous

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.