Aide-mémoire - Froid industriel

De
Publié par

Cet ouvrage expose de façon simple la structure et le fonctionnement d'une machine industrielle en s'appuyant sur de nombreux exemples. Il aborde successivement les notions fondamentales du froid industriel, l'étude de cas concrets avec la description d'installations réelles. Il passe en revue différents dysfonctionnements et les dépannages associés. Une dernière partie donne des éléments sur la réglementation et les normes des machines industrielles. Cette seconde édition actualise les différents matériels, les différentes technologies utilisées ainsi que les aspects réglementaires dans le domaine du froid industriel.
Publié le : mercredi 7 avril 2010
Lecture(s) : 148
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100553136
Nombre de pages : 392
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1SPÉCIFICITÉS DU FROID INDUSTRIEL
Compte tenu de limportance des puissances en jeu, la production du froid est généralement assurée par des centrales à plusieurs compresseurs. Le coût des évaporateurs représentant une part importante du prix de ces installations, il est recherché une performance optimale de ces échangeurs. Lalimentation en « noyé » est donc la plus fréquente ; la technologie du régime noyé nécessite dans la plupart des cas lutilisation de pompes à fluide frigorigène. Du fait des débits importants en fluide frigorigène, les organes dalimentation sont souvent spécifiques à ces installations. En congélation ou en conservation de denrées surgelées, la compression biétagée est généralement nécessaire. Les consommations dénergie électrique étant très importantes, il est recherché une haute pression minimale. Les tours de refroidissement ouvertes (à chaleur latente) sont de ce fait très utilisées, les condenseurs évaporatifs se rencontrent également. Notons cependant que les problèmes de légionellose imposent une maintenance très stricte de ces matériels. Dans le but doptimiser le fonctionnement, les réglages et les choix techno logiques doivent être les meilleurs possibles. Les quantités de fluide frigorigène étant importantes, on doit porter une attention toute particulière au contrôle de létanchéité des installations. Il convient donc, à la conception de ces machines, de rechercher la technologie conduisant à une quantité de fluide frigorigène minimale. Les installations récentes sont régulées à partir de régulateurs ou dautomates numériques. Ces régulations permettent doptimiser au maximum le fonction nement de ces machines : la gestion optimale de la consommation dénergie © Dunod  La photocopie non autorisée est un délit.
3
A
GÉNÉRALITÉS SUR LE FROID INDUSTRIEL
4
1  Spécificités du froid industriel
est lune des possibilités offertes (délestages, fonctionnement prioritaire aux heures creuses). Les fluides frigorigènes utilisés en froid industriel sont spécifiques : ils sont caractérisés principalement par une production frigorifique au mètre cube aspiré importante, permettant de limiter les cylindrées des compresseurs, donc leur coût. En outre, la recherche dun confinement maximal du fluide frigori gène entraîne la réalisation quasi systématique dune étude de faisabilité de ces installations avec fluide frigoporteur. Les vannes sont généralement à servocommande. Les applications pratiques du froid industriel concernant les denrées périssables sont nombreuses : abattoirs, conserveries, entrepôts frigorifiques, laiteries, chocolateries, séchoirs à saucissons, brasseries, sociétés productrices de crème glacée, fromageries, etc. Les autres applications sont également nombreuses et variées : patinoires, installations de dessalage de leau de mer, chimie, pétrochimie, séchoirs à céréales et autres, process de concentration, etc. En résumé, fiabilité maximale et consommation dénergie électrique minimale sont sans doute les critères essentiels que retiennent les concepteurs de ces machines.
2.1
2LES FLUIDES FRIGORIGÈNES EN FROID INDUSTRIEL
Remarques préliminaires
La consommation dénergie électrique des installations industrielles repré sente une part importante des frais de fonctionnement ; la recherche de fluide frigorigène à effet frigorifique maximal est donc évidente :
Puissance frigorifique Effet frigorifique ou COP =Puissance électrique absorbée
Le coût à linstallation des installations frigorifiques industrielles est important, et les compresseurs en représentent une part importante ; la recherche de fluides frigorigènes à forte production frigorifique par mètre cube aspiré est donc évidente. Cette qualité suppose une forte chaleur latente débullition et un faible volume spécifique des vapeurs à laspiration.
3 Production frigorifique par m aspiré Chaleur latente débullition =Volume spécifique des vapeurs à laspiration
1 La chaleur latente débullition sexprime en kilojoules par kilogramme (kJ.kg ) de fluide frigorigène. Le volume spécifique des vapeurs à laspiration sexprime en mètres cubes par 3 1 kilogramme (m .kg ). © Dunod  La photocopie non autorisée est un délit.
5
A
GÉNÉRALITÉS SUR LE FROID INDUSTRIEL
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le granulé passe à l’électricité

de le-journal-du-chauffage-et-du-sanitaire

Capter l’énergie géothermique par les fondations

de les-cahiers-techniques-du-batiment