Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

1
Les fonctions de nutrition
Les organismes animaux réalisent de multiples échanges de matière et dénergie avec leur milieu ; ils sont impliqués dans les fonctions dalimentation, de respiration, dexcrétion. Lensemble de ces activités est regroupé sous le terme de fonctions de nutrition.
1.1 Lalimentation : les appareils digestifs Lalimentation permet aux organismes de sapprovisionner en macromolécules. Ils obtiennent ainsi les précurseurs nécessaires à leurs biosynthèses et les molécules énergétiques indispensables au fonctionnement cellulaire. Le plus souvent, des appareils digestifs spécialisés assurent la réalisation de la fonction dalimentation. Envisageons les caractéristiques de leurs régions successives.
La prise de nourriture et le traitement mécanique des aliments constituent les premières étapes de lalimentation. Elles sont exécutées par des structures associées à la bouche (figures 1.1, 1.2, 1.3, 1.4, 1.5, 1.6, 1.7, 1.8, 1.9, 1.11, 1.12, 1.13, 1.14 et 1.15,livret couleur, page I).
6
1.1. Pharynx des Planaires(coupe transversale),310. Dans les cas les plus simples, comme celui des Plathelminthes Turbellariés, la prise de nourriture implique uniquement des organes de lappareil digestif, en loccur rence le pharynx. La paroi pharyngienne comprend deux régions musculeuses, interne et externe, ainsi quune région glandulaire dont les cellules produisent de la salive ou des substances adhésives.
1. Les fonctions de nutrition
lumière
épithélium cilié
fibres musculaires circulaires internes
fibres musculaires longitudinales internes
fibres musculaires transversales
cellule glandulaire
fibres musculaires circulaires externes
fibres musculaires longitudinales externes
épiderme
1.2. Pièces buccales des Insectes * Appareil broyeur deBlatte(montagein toto),30. Les Insectes possèdent, en association avec lorifice buccal, un ensemble de pièces chitineuses articulées avec la capsule céphalique. Il est composé dune formation dorsale, le labre (lèvre supérieure), et de trois paires dappendices, les mandibules, les maxilles et le labium (lèvre infé rieure formée par la soudure dune seconde paire de maxilles). Chez laBlatte, Insecte omnivore, ainsi que chez les espèces phytophages et xylophages, les mandibules, dépourvues de palpes, sont massives et munies de processus tranchants et broyeurs. Les maxilles présentent un palpe sensoriel externe et des régions à rôle masticateur (lacinia et galéa). Le labium comporte quant à lui une base sur laquelle sont insérées des glosses et paraglosses ainsi que des palpes latéraux. Les aliments sont poussés vers la bouche par le labium, puis sont saisis par les mandibules et maxilles qui, mises en mouvement par des muscles puissants, assurent leur broyage et leur dilacération. Parallèlement, ils sont imbibés de salive.
1. Les fonctions de nutrition
œil
antenne
labre
mandibule
lacinia
galéa
palpe maxillaire
palpe labial
glosses paraglosse
maxille
labium
7
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin