Bases de données et modèles de calcul - 4e éd.

De
Publié par

Les systèmes de bases de données et les tableurs comptent parmi les logiciels les plus utilisés sur les ordinateurs personnels. Cet ouvrage aide le lecteur à maîtriser ces outils, en mettant en lumière les principales difficultés logiques et la manière de les surmonter. Il aborde également des domaines d'application tels que l'exploitation de données historiques, la génération automatique de code SQL et HTML ou les bases de données actives. Chaque partie se termine par une série d'exercices, dont les solutions peuvent être consultées sur le site web de l'auteur. Dans cette quatrième édition entièrement révisée, la partie Bases de données et architecture 64 bits est encore plus développée.

Publié le : jeudi 7 juillet 2005
Lecture(s) : 231
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100540662
Nombre de pages : 440
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Avant-propos
Un ouvrage qui combine bases de données et feuilles de calcul, ce que certains lecteurs traduiront un peu trop rapidement parAccess + Excel, pourrait étonner à une époque où les ouvrages techniques sont généralement très ciblés. Avant d’être technique, cet ouvrage est essentiellementméthodologique. Il s’attaque à la question dusavoir-(bien-)faire, plutôt qu’à celle de la maîtrise tech-nique des arcanes d’un outil, thème qui est largement majoritaire dans la production littéraire informatique. Bien sûr, construire une base de données ou une feuille de calcul correctes suppose des connaissances raisonnables sur les bases de données et les tableurs, mais ces connaissances sont sans objet si nous ne sommes pas capable de poser correctement le problème, ce qu’on appellemodéliser. Une fois le problème posé, exprimer sa solution à l’aide des outils informatiques puissants dont nous disposons aujourd’hui devient un problème étonnament simple. C’est l’ambition de cet ouvrage que d’amener le lecteur motivé, qu’il soit débutant ou informaticien curieux, à bien comprendre les bases des deux outils essentiels que sont les systèmes de bases de données et les tableurs, et à les utiliser pour résoudre de manière correcte des problèmes non triviaux. Tout ceci ne répond pas à la question : pourquoi coupler bases de données et feuilles de calcul ? Pour deux raisons. D’une part, il s’agit de deux modes de résolu-tion de problèmes très puissants, mais néanmoins à la portée des utilisateurs, pour peu qu’ils soient raisonnablement motivés. Rappelons que toutes les suites bureauti-ques, d’Office de Microsoft jusqu’à Star Office, comportent un gestionnaire de données et un tableur. D’autre part, il apparaît que construire de manière disciplinée une solution informatique, qu’il s’agisse d’une base de données ou d’une feuille de calcul, constitue un seul et même exercice intellectuel. Cet ouvrage est le fruit d’une démarche d’enseignement et de recherche tant en milieu universitaire qu’en entreprise. Sa structure a en grande partie été dictée par les difficultés que des générations d’étudiants et de professionnels ont rencontrées
16
Avant-propos
lors des enseignements et des séminaires que nous avons organisés depuis près de vingt ans. Dans ce contexte, il est clair qu’une telle matière n’a pu prendre forme sans de nombreuses collaborations, parfois ténues en apparence, mais toujours significatives à terme. Je remercie donc tous ceux qui m’ont aidé, et en particulier : • Véronique Goemans, Lysiane Gailly-Goffaux et Jean-Pierre Thiry avec qui j’ai animé les sessions consacrées à l’aide à la décision, et les membres du personnel d’UTA. Claire Faure, qui organisait ces formations; • Anne Borsu-Bilande, Vincent Sapin, Damien Lanotte, Carine Papin, Alain Gofflot, Muriel Chandelon, Olivier Marchand, Jean Henrard, Jean-Marc Hick, Vincent Englebert, Didier Roland, Alain Gofflot, Pierre Delvaux, Anne-France Brogneaux, Philippe Thiran, Virginie Detienne, Aurore François et Jean-Roch Meurisse qui m’ont aidé, et m’aident encore, dans mes cours de l’Institut d’Informatique et à la faculté des Sciences Économiques de Namur; • mes collègues, anciens et actuels, Karin Becker, François Bodart, Jean-Paul Leclercq, Jean-Marie Lambert, Patrick Heymans pour nos discussions méthodologiques; une pensée toute particulière à Vincent Englebert, pour sa sagacité à déminer SQL; • les étudiants des facultés de Sciences Économiques, Sociales et Politiques, de Droit et d’Informatique de l’université de Namur, qui, par leurs réactions et leurs exigences, ont peu à peu imposé à cet ouvrage sa forme actuelle, • mes collègues d’autres écoles et universités, ainsi que leurs étudiants, qui n’ont pas hésité à me faire part de leurs commentaires et suggestions concernant les premières éditions de cet ouvrage; je remercie en particulier le professeur Yves Pigneur de l’Université de Lausanne et ses étudiants, • tous ceux que ma mauvaise mémoire et ma distraction m’auraient fait oublier.
Cet ouvrage est la quatrième édition de celui qui avait été publié chez InterEditions en 1994 [Hainaut, 1994]. Il s’en distingue sur les points suivants : la première partie consacrée aux bases de données a été substantiellement révisée et augmentée afin que soient prises en compte les suggestions qui m’ont été formulées, l’évolution des outils (SQL2), celle des méthodes (rétro-ingénierie, AGL, UML) et les nouvelles applications (BD actives, BD temporelles, HTML, XML). La deuxième partie (modèles de calcul) a été rafraîchie et actualisée. La troisième partie abordant le couplage entre bases de données et modèles de calcul a été supprimée. Un site Web accompagne cet ouvrage. Il contient des matériaux complémentaires concernant les exercices, dont certains accompagnés d’une solution, des corrections éventuelles, des outils (dont l’AGL DB-MAIN), ainsi que la troisième partie de [Hainaut, 1994] absente de cette édition.
Adresse du site : Contacts :
www.info.fundp.ac.be/libd (volet Documents / Ouvrages) jlh@info.fundp.ac.be
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi