Dictionnaire de Géologie - 7e édition

De
Publié par

Ce dictionnaire de référence couvre tous les domaines des Sciences de la Terre et de l'environnement : minéralogie, pétrographie, préhistoire, géochimie, géologie du Quaternaire, géomorphologie, géophysique, paléontologie, stratigraphie, tectonique, volcanologie.... Riche de plus de 4 000 entrées  dont plus d'une centaine sont nouvelles, cette septième édition a été entièrement révisée pour tenir compte des dernières nomenclatures .
De nombreuses illustrations, en deux couleurs et un hors texte couleur de 8 pages (photos de fossiles, de minéraux, de roches, de paysages et de formations géologiques) complètent ce dictionnaire.
Publié le : mercredi 18 août 2010
Lecture(s) : 306
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100555888
Nombre de pages : 416
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
C Symbole chim. du carbone.
c (axe )[angl.c axis]  V. axe tectonique.
Ca Symbole chim. du calcium.
cachetervb. [angl.to seal over]  Pour des terrains sédimentaires ou volcaniques, repo ser sur un contact anormal sans être affectés par lui. Ces terrains sont donc postérieurs au jeu le plus récent de ce contact.
cacholong n. m. [deCach, nom dune rivière, et du mongolcholon, pierre ; angl. cacholong]  Pellicule daltération blanc por celané, épaisse de un à quelques millimè tres, qui se forme à la surface de silex* (cf. cortex) ; n. m.cacholonage; vb.cacholon ner; adj.cacholonné, e.
cadmiumm. [angl. n. cadmium]  Symbole chim. Cd. N˚ et masse atomique 48 et + 112,41 ; ion 2 de rayon 0,097 nm : densité 8,6 : clarke 0,15 g/t. Métal blanc, très brillant, qui est surtout associé à Zn (blende et autres minerais de Zn) et est extrait avec celuici.
cadomienadj.(cycle )[deCadomus, nom latin de Caen, Calvados, Fr. ; angl.Cadomian orogeny]  Cycle orogénique précambrien qui se termine par laphase cadomienne (ou assyntique),à la limite du Précambrien et du Cambrien, marquée par une discordance bien visible en Bretagne et en Normandie. V. tabl. Annexe 2.
cæsiumn. m.  Syn. de césium.
cailloun. m. [du gauloiscaliavo, dun radical préindoeuropéencal, pierre ; angl.pebble]  Terme général pour désigner un morceau de roche. V. aussi granulométrie.
cailloutisn. m. [angl.rubble(avec éléments anguleux),graveléléments arrondis)] (avec  Formation meuble composée de cailloux.
caissen. f.filonienne [angl.lodestuff]  Contenu dun filon*. Ses limites correspon dent aux épontes et ses matériaux peuvent être minéralisés ou non (caisse minéralisée ou caisse stérile).
Calabrienn. m. [M. Gignoux, 1913, de la Calabre, Ital. ; angl.Calabrian]  Étage du Pléistocène inf. V. tabl. Annexe 2. Adj.cala brien, nne.
calaminen. f. [angl.calamine]  Syn. hémi morphite. V. zinc.
Calamites [du lat.calamus, roseau]  Arbre du groupe des Équisétales, commun dans les forêts houillères, au tronc costulé comme la tige des prêles actuelles qui sont les der
C
niers représentants de ce groupe. Répart. stratigr. : Carbonifère  Permien. V.Annularia.
Calamites A.(hauteur 20 à 30 m, diamètre reconstitution jusquà 1 m) B.détail du moule interne (daprès L. Moret).
calcaire n. m. [du lat.calcarius, même signif., decalx, calcis, chaux ; angl.limes tone]  R. sédim. carbonatée contenant au moins 50 % de calcite CaCO3, pouvant être accompagnée dun peu de dolomite, darago nite, de sidérite.V. Pl. 5, photo 4.Les calcai res sont de faible dureté (rayés au couteau), et font effervescence (dégagement bouillon nant de CO2) à froid sous laction dun acide dilué (p. ex. HCI à 10 %), ce qui les distingue des dolomies, qui ne le font pas. Ils contien nent souvent des fossiles doù leur impor tance en stratigraphie, et ont de nombreuses applications pratiques (pierres de construc tion, fabrication de chaux et de ciment, réser voir deau, dhydrocarbures, de gaz). Dans la plupart des cas, ils tirent leur origine de laccumulation de squelettes ou de coquilles calcaires soit visibles à lil nu (débris de Bivalves, Madréporaires, etc.), soit seule ment au microscope optique (Foraminifères, etc.), ou au microscope à balayage (coccoli thes). Une petite part résulte de précipitations chimiques ou biochimiques. Les calcaires sont très divers et se présentent en bancs dépaisseur variable (calc. lités), alternant ou non avec des marnes ou des argiles, ou en masses peu ou pas stratifiées (calc. massifs).
5
5
Indépendamment des classifications basées surtout sur leur structure (V. carbonatées, roches ) qui nest guère visible quavec de forts grossissements, on utilise générale ment, pour désigner les divers calcaires, une nomenclature pratique fondée sur leurs caractères les plus marquants :  Selon les proportions de calcite et de dolo mite, on a :  calc. pur : 100 % à 95 % de calcite, dolomite 5 % maximum ;  calc. magnésien avec 5 à 10 % de dolomite ou avec 5 à 10 % de Mg non exprimé sous forme de dolomite ;  calc. dolomitique avec 10 à 50 % de dolo mite.  Selon les proportions de calcaire et dargile :  calc. marneux : 5 à 35 % dargile ;  marne* : 35 à 65 % dargile.  Selon les milieux de dépôt, on distingue les calcaires marins (pélagiques à néritiques) et les calcaires continentaux : calc. lacustres, fluviatiles (V. travertin). croûtes calcaires de certains sols (V. calcrète, caliche).  Selon le grain, on a des calcaires à grain fin ou très fin (micrite, calc. microcristallin à cristaux de 20µm env., calc. lithographique ou sublithographique) ou à grain plus gros sier (calc. cristallins, à cristauxou 64 100µm, en général dus à des recristallisa tions : calc. microgrenus à cristaux de 100 à 250µm ; calc. saccharoïdes, calc. grenus, etc. ; V. aussi marbre).  Selon les structures et les textures, on dis tingue les calc. massifs ou lités, et toutes les variétés de calc. oolithique, pisolithique, gra veleux, noduleux (V. griotte), et les calc. à nodules ou à accidents phosphatés, siliceux (calc. à silex), etc.  En fonction de limportance des fossiles, ou de leurs débris accumulés selon des modali tés variées, on distingue : les calcaires cons truits ou calc. récifaux où les organismes sont en position de vie (V. bioherme, biostrome), les calc. lumachelliques et coquilliers, les calc. biodétritiques et bioclastiques [biospa rite, biomicrite ; V. carbonatées (roches )], les calc. à entroques, les calc. à ammonites, les calc. à calpionelles, etc.  La présence de matériel terrigène conduit à distinguer des calc. sableux, silteux, argi leux, avec passage progressif aux r. détriti ques calcaires, en particulier aux calcirudites et calcarénites. V. aussi carbo natées (roches ), notamment pour les clas sifications. Adj.calcaire (composé entièrement ou en grande partie de calcaire) [angl.calcareous] ;se calcareux, ; calcari fère*.
calcaire à minéraux [angl.metalimestone]  Calcaire cristallin contenant de nombreux minéraux particuliers de métamorphisme (grenat, pyroxène, périclase, wollastonite, etc.) ; le plus souvent il sagit de métamor
calcimétrie
phisme de contact (V. cornéenne) donnnant des skarns*, des tactites, etc.
calcaire cristallin [angl.crystalline limes tone]  Terme général désignant les roches calcaires à cristaux de calcite visibles à la loupe ou à lil (cristaux de plus de 0,1 mm env.), et ayant fréquemment une cassure translucide à grain saccharoïde. Ce sont souvent des calcaires métam. recristallisés (V. cipolin, marbre).
calcarénite n. f. [angl.calcarenite]  R. sédim. essentiellement calcaire, formée en majorité déléments de 1/16 mm (= 62,5µm) à 2µm (classe des arénites ; V. granulomé trie). Les éléments calcaires peuvent être des microgalets, des intraclastes, des bioclastes, et le ciment calcaire peut être microcristallin ou spathique.
calcaréo, calcaro  Préfixes indiquant la présence de calcaire et utilisés dans : calcar(é)omarneux, calcar(é)odolomitique, calcar(é)osableux, etc., expressions sappli quant soit à des roches, soit plus souvent à des ensembles de plusieurs couches.
calcareux, se[angl. adj. limy calcareous]  Qui contient du calcaire.
calcarifère[du lat. adj. calcarius, etferre, porter ; angl.limebearing,calcariferous]  Comprenant une faible proportion de calcaire.
calcédoinef. [du gr. n. khalkêdôn, ville dAsie Mineure ; angl.chalcedony, chalcedo nite]  Var. microcristalline de quartz. Ce mot désigne soit le minéral soit la roche qui en est formée ; certains recommandentcalcé donite pour le minéral, et réservent calcé doine pour la roche. V. silice.Adj. calcédonieux, se[angl.chalcedonic].
calcédoniten. f.  V. calcédoine.
Calceola [du lat.calceolus, petit soulier]  Genre de Tétracoralliaires (V. fig. à ce mot) du Dévonien ayant la forme dun cornet muni dun opercule.
calcifèreadj. [de calcite, et du lat.ferre, porter ; angl.calciferous,calcitic]  Qualifie les r. métam. (micaschiste* p. ex.) ou les r. magm., contenant un peu de calcite cristalline. Peu usité.
calcilutite n. f. [angl.calcilutite]  R. sédim. calcaire formée essentiellement déléments plus petits que 1/16 mm (= 62,5µm) (classe des lutites, V. granulométrie). Cest un terme général regroupant les calcaires fins, micros cristallins, lithographiques, les micrites et les microsparites. V. carbonatées (roches ).
calcimétrien. f.  [du lat.calx,calcis, chaux et du gr.metron, mesure]  1. [angl.calcimetry] Opération consistant à mesurer la proportion de carbonate de calcium composant une roche.  2. [angl.calcimetrictitre] Résultat de cette mesure. Elle est effectuée le plus souvent par lattaque de la roche avec un acide qui peut
calcin
dissocier dautres carbonates (y compris la dolomite) et devrait alors sappeler plus juste mentcarbonatométrie. N. m.calcimètre [angl.calcimeter] ; adj.calcimétrique. calcin n. m. [angl.lime incrustation]  Encroûtement calcaire dorigine physico chimique lié à des périodes de gel, car la glace contient moins de sels dissous que leau, et pouvant cimenter p. ex. des gra viers, ou des alluvions. calciqueadj. [angl.calcic]  Qui contient du calcium*. calciruditef. [angl. n. calcirudite]  R. sédim. essentiellement calcaire formée délé ments (petits galets, intraclastes, bioclastes, etc.) en majorité plus grands que 2 mm (classe des rudites, V. granulométrie). calciten. f. [du lat.calx, calcis, chaux ; angl. calcite]  Carbonate de calcium (CaCO3), constituant commun des roches, surtout sédimentaires, cristallisant dans le système rhomboédrique.V. Pl. 3, photo 5. V. aussi carbonate. calciumm. [du lat. n. calx, calcis, chaux ; angl.calcium]  Symbole chim. Ca. N˚ et + masse atom. 20 et 40,08 ; ion 2 de rayon 0,099 nm ; densité 1,54 ; clarke 36 300 à e 41 000 g/t, selon les auteurs (5 élément de lécorce terrestre). Métal blanc et mou, très réducteur et se combinant avec de multiples éléments. Il nexiste pas à létat libre, mais par ticipe à la constitution de nombreux silicates (plagioclase, grenat, pyroxène, amphibole, épidote, etc.). Laltération de ces minéraux le fait passer en solution sous forme de bicar bonate Ca (HCO3)2, à partir duquel il préci pite, surtout en aragonite, calcite et dolomite [V. carbonatées (roches )] ou est fixé dans de multiples organismes qui se retrouveront dans les r. sédim. Ses utilisations sont très nombreuses : fabrication des chaux et ciments, métallurgie, agriculture, etc. Adj. calcique[angl.calcic].
calcoalcalin[angl. adj. calcalkaline, calc akalic]  Sapplique à des r. magm. conte nant des proportions voisines de (Na, K) et de Ca. Cela se traduit p. ex. par la présence simultanée de feldspaths potassiques (orthose, microcline) et de plagioclases sodi calciques (oligoclase, andésine).
calcosodiqueadj. [angl.sodalime]  Sappli que aux r. magm. ne contenant comme felds path que des plagioclases de type oligoclase andésinelabrador (de 10 à 70% An).
calcrèten. f. [G.W. Lamplugh, 1902, de calcite et concrétion ; angl.calcrete]  En pédologie, sorte de conglomérat cimenté par du calcaire sous linfluence des eaux dinfiltration et, plus généralement, croûte calcaire. V. caliche.
calcschistem. [angl. n. calcschist]  Schiste* du métamorphique général faible, riche en calcaire.
5
6
caldera(ou caldeira) n. f. [mot esp. (ou por tugais) signif. chaudron ; angl.caldera]  Cratère géant de quelques km à quelques dizaines de km, à contour circulaire ou ellip tique. Ces cratères sont produits par leffon drement de la partie centrale des volcans, la chambre magmatique sousjacente ayant été en partie vidée par des éruptions. Ce terme ne doit pas être utilisé pour désigner des cra tères dexplosion. V. diatrème, maar.
calédonienadj.(cycle )[deCaledonia, nom lat. de lÉcosse ; angl.Caledonian orogeny]  Cycle orogénique couvrant le Cambrien, lOrdovicien et le Silurien, et responsable de lédification des chaînes calédoniennes (Scan dinavie, Écosse, Irlande, Appalachespro parte). V. tabl. Annexe 2.
calédonienneadj.(phase ) arden V. naise (phase ).
calibrationCorrection apportée aux n. f.  14 datations par le carbone 14 ( C) afin de sapprocher davantage dun âge réel. Pour y
Calibration Figure du haut :courbe de calibration des data tions par le carbone 14 allant de 0 à 20 000 ans BP. On voit, par exemple, que 18 000 ans BP (lâge du dernier maximum glaciaire) correspond à peu près à 21 000 ans BPcal (calibré). Figure du bas :un détail de la courbe du haut montre quil existe des complications : un âge de 4 500 ans BP peut correspondre à des âges cali brés allant de 5 050 à 5 275 ans BPcal.
5
7
parvenir, on sappuie sur des datations obte nues par dautres procédés, par exemple, pour les derniers 11 000 ans, sur le comp tage des anneaux de croissance des arbres (V. dendrochronologie). On peut ainsi cons tituer des courbes de calibration ou utiliser des méthodes statistiques. Alors que les mesures au carbone 14 sont présentées ainsi : 11 000 ans BP, il est recommandé de présenter les résultats calibrés de la manière suivante : 12 500 ans BPcal, éventuellement avec leurs marges derreur.
caliche n. m. [mot esp. ; angl.caliche]  1. Minerai du Chili et du Pérou, dont on extrait du nitrate de soude.  2. Croûte calcaire ou dolo mitique, avec parfois un peu de sel ou de gypse, dorigine chimique, et se formant en sur face par évaporation dans les régions arides ou semiarides. V. aussi sol à croûte, calcrète.
Callovienn. m. [A. dOrbigny, 1849, de Kel laways, Wiltshire, G.B. ; angl.Callovian]  Étage le plus élevé du Jurassique moyen (ère secondaire). V. tabl. Annexe 2. Adj.cal lovien, nne.
calotten. f.glaciaire [angl.ice cap]  Gla cier* revêtant entièrement un sommet mon tagneux.Cf.inlandsis. Calpionella [du gr.kalpion, petit vase]  Genre de Calpionelles (fig.). Calpionelles n. f. pl. [du gr.kalpion, petit vase ; angl.Calpionellids]  Protozoaires fossiles du groupe des Infusoires ciliés quon rapproche des actuels Tintinnoïdiens. Chaque individu fossile est représenté par une très petite loge en forme de bouteille à fine paroi calcaire. Ce sont des formes mari nes et pélagiques des régions téthysiennes. On ne les connaît que du Portlandien au Valanginien, si lon excepte le genreColo miellase trouve du Barrémien sup. à qui lAlbien. Ce sont dexcellents fossiles strati graphiques, que lon étudie au microscope, en lame mince, notamment dans les calcai res marneux, où ils abondent parfois.
Calpionellites Genre de Calpionelles (fig.). CalpionellopsisGenre de Calpionelles  (fig.). Calymenegr. [du kalos, beau, ethumên, membrane]  Genre de Trilobites (V. fig. à ce mot) du Silurien  Dévonien.
Calymmienn. m. [angl.Calymmian]  Étage du Protérozoïque (Précambrien). V. tabl. Annexe 2. Adj.calymmien, nne.
Camarodontesm. pl. [du gr. n. kamara, creux, etodous, odontos, dent]  Groupe dEchinides* Réguliers.
Cambrienm. [A. Sedgwick, 1835, de n. Cambria, nom lat. du Pays de Galles, G.B. ; angl.Cambrian]  Système le plus ancien de lère primaire. V. tabl. Annexe 2. Adj.cam brien, nne.
canevas
Calpionelles VE : vue externe  CA : coupe axiale  1 :Tin tinnopsella carpathica (vue idéalisée et coupe, Portlandien sup.  Valanginien)  2 :Calpionella alpina(Portlandien  Berriasien)  3 :Crassicol laria intermediasup.)  4 : (Portlandien Calpio nellopsis oblonga (Berriasien  Valanginien)  5 :Calpionellites darderi (Berriasien sup.  Valanginien)  6 :Colomiella mexicana (Aptien  Albien).
Campanienm. [H. Coquand, 1857, de la n. Champagne saintongeaise, Charentes, Fr. ; angl.Campanian]  Étage du Crétacé sup. (ère secondaire). V. tabl. Annexe 2. Adj. campanien, nne. camptoniten. f. [de Campton, U.S.A. ; angl. camptonite]  Var. de lamprophyre. canaln. m.découlement[angl.drainage channel]  Lit dun torrent* reliant le bassin de réception, en amont, au cône de déjec tion, en aval. Syn. chenal découlement.
Cancellophycus [du latcancelli, treillis, et du gr.phucos, plante]  Ancien nom pour Zoophycos*.
cancrinitef. [angl. n. cancrinite]  Minéral jaune vif, produit de laltération de la néphé line. V. feldspathoïde (néphéline).
canevasn. m.(de projection)[angl.(projec tion) net]  Diagramme correspondant à une transformation géométrique déterminée, et servant de repère pour la représentation déléments géométriques. La plupart du temps, ces canevas sont utilisés en géolo gie structurale ou en cristallographie, pour effectuer des projections planes de structu res à trois dimensions. Les plus employés sont :  1. le canevas deWulffqui est une projection stéréographique, où les angles sont conservés.  2. le canevas deSch midtqui est une projection équivalente, cestàdire où les rapports des surfaces sont conservés, et qui permet de faire des représentations de densités de points. V. stéréographique (projection ).
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

baderveto

merci

lundi 26 décembre 2011 - 20:57